Denis Suárez : peut-il franchir un cap avec Arsenal ?

On vient d’apprendre que Denis Suárez a décidé de signer à Arsenal. Lassé de son poste de remplaçant au FC Barcelone, il est en quête de temps de jeu, et il a choisi le club de Londres pour relancer sa jeune carrière sous forme de prêt avec option d’achat. Milieu offensif polyvalent et technique, il pourrait faire du bien à une équipe d’Arsenal qui manque de créateurs en l’absence d’Özil. Une nouvelle enthousiasmante donc pour les supporters des Gunners jusque-là déçus du mercato hivernal. Mais avant de savoir si la venue de l’espagnol est une bonne chose, regardons dans le rétroviseur : Qui est ce jeune homme, que l’on désigne comme l’héritier d’Iniesta?

Nous sommes en 2009. Le football espagnol est sur le toit du monde : la Roja vient de gagner l’Euro et s’apprête à remporter la plus grande des compétitions. Xavi, Busquets, et leurs coéquipiers font de la possession de balle une religion, et donnent une leçon de football à ceux qui osent leur barrer la route. C’est donc en ces temps glorieux pour l’Espagne que le petit Denis débute sa carrière au centre de formation du Celta Vigo. Après deux saisons, alors qu’il n’a que 17 ans, le milieu offensif pose ses valises à Manchester City. Il dispute 18 rencontres avec la réserve des citizens, et se montre décisif à douze reprises (6 buts et 6 passes décisives). En vrai numéro 10, il possède de grandes ressemblances avec David Silva, déjà rayonnant avec le club anglais. Mais après deux saisons passées en Angleterre, le petit génie fait son retour au pays.

GettyImages-173969712

(Denis Suárez à Manchester City)

Quoi de mieux que le FC Barcelone pour évoluer ? C’est sûrement ce que s’est dit Denis Suárez avant de rejoindre le club catalan pour 1,5 million d’euros. Il fait ses classes avec l’équipe B des Blaugrana, et continue d’être décisif (7 buts et 11 passes décisives en 36 matchs). Cependant, il a besoin de plus d’expérience et de maturité pour espérer porter un jour les couleurs rouges et bleues au Camp Nou : à la fin de la saison, Denis est prêté au FC Séville. C’est là-bas qu’il confirme son talent et devient titulaire en première division espagnole. Il joue désormais dans la cour des grands, et même des très grands lorsqu’il dispute ses premiers match en Europa League. Très bon dribbleur, il alterne entre l’axe et le côté gauche, mais continue de délivrer des passes de qualité pour les attaquants. Il joue 46 matchs dans la saison et devient champion d’Europe sous les ordres d’un certain … Unai Emery.

sevilla-campeonel

(Suárez vainqueur de l’Europa League 2014-2015)

Au retour de son prêt, Suárez est finalement vendu par le Barça contre la somme de 4 millions d’euros au club de Villarreal, qui fait de lui son meneur de jeu. Il réalise 12 passes décisives sur la saison, et devient un joueur incontournable de Liga. Il possède une bonne frappe de loin et marque même sur coup franc direct. À la fin de la saison 2015-2016, le Barça (et oui, encore..) fait marcher son option de rachat et propose à l’enfant prodige de revenir contre la promesse de temps de jeu au sein de l’équipe première. 71 rencontres plus tard, il a joué avec Léo Messi, Neymar, il a remporté le championnat d’Espagne, il a joué son premier match avec la Roja.

HY1ktkqTURBXy9mZTM0ZDU3MWE4YThmZTM2MThhZmZiNmZmYmI5NTUxZS5qcGVnkpUDAADNCgDNBaCTBc0DFM0BvA

(Denis Suárez avec le FC Barcelone)

Aujourd’hui, l’enfant du Barça cherche à rebondir après avoir perdu la confiance de son entraineur Ernesto Valverde. Une aubaine pour les Gunners qui sauront à n’en pas douter exploiter le talent de ce joueur aux qualités évidentes.

                                                                                                                                                                                  Augustin Bernard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *