Europa League : Arsenal prend la tête du groupe H !

Arsenal se déplaçait ce jeudi chez le BATE Borisov. Une affiche qui avait tout du piège, avec un déplacement de près de 2000km face à un adversaire en forme dans son championnat. Arsène Wenger décidait cependant d’aligner un 11 constitué en très grande partie de remplaçants : seuls Mustafi et Elneny étaient présents par rapport au onze qui avait triomphé de West Bromwich lundi. À noter également les titularisations de Maitland-Niles, Nelson et Joe Willock, dont c’était la première apparition chez les A. Le banc était lui aussi intégralement constitué de jeunes issus de l’académie.

Les Gunners ont bien réussi leur entame de match, face à un adversaire assez attentiste. Après quelques minutes d’observation, Theo Walcott, bien lancé dans la profondeur par Wilshere, est passé tout proche d’ouvrir la marque mais a vu sa frappe échouer sur le poteau (8ème). Ce n’était que partie remise, puisqu’à peine une minute plus tard, le même Wilshere réussissait un bon centre vers Walcott, qui parvenait cette fois à battre le gardien biélorusse en deux temps (0-1, 9ème).

theobate

Avec cet avantage d’un but, les rouges et blanc continuent de tenir le ballon, bien aidés par un trio Elneny-Wilshere-Willock dominant au milieu de terrain. Les locaux semblent assez empruntés en ce début de match et il faudra attendre la 20ème minute pour voir le BATE frapper au but : suite à un dégagement assez hasardeux de Holding, Ivanic prend sa chance de loin et voit sa tentative raser le poteau.

Cet effort de l’attaquant biélorusse sera cependant gâché quelques minutes plus tard par son gardien, Scherbitsky, qui relance inexplicablement un ballon pourtant assez anodin directement sur un Theo Walcott qui ne se fait pas prier pour marquer à bout portant (0-2, 22ème).

Arsenal veut enchaîner rapidement pour tuer le match et y parvient presque sur une très belle action encore initiée par Wilshere : le milieu anglais décale parfaitement Niles, qui envoie un bon centre à ras de terre vers Giroud. La défense de Borisov dégage en catastrophe en corner, corner sur lequel Mertesacker rate sa reprise de la tête… qui profite cependant à Holding, qui marque à bout portant son premier but sous le maillot d’Arsenal (0-3, 25ème).

holdinibate

Après avoir creusé l’écart, les Gunners relâchent la pression, ce qui profite immédiatement aux locaux. Lancé côté droit, Rios élimine Holding avant de centrer vers Ivanic, inexplicablement libre de tout marquage, qui parvient à placer une tête sous la barre pour battre Ospina (1-3, 28ème). Holding et surtout Mertesacker ne sont pas inoubliables sur cette action…

Cette réduction du score semble finalement réveiller les joueurs du BATE, qui commencent à se montrer plus entreprenants, et il faut un gros arrêt d’Ospina pour empêcher Dragun de marquer de la tête suite à un coup franc (31ème).

L’orage passe, et Arsenal reprend le contrôle de la partie dans cette fin de première période. À la 43ème minute, Wilshere, en véritable meneur, parvient encore à bien lancer Walcott dans le dos de la défense, mais sa frappe déviée rase le poteau. Sur le corner consécutif à cette action, c’est à nouveau Holding qui passe proche de marquer le quatrième but, mais sa frappe touche le montant de Scherbitsky.

Au retour des vestiaires, ce sont bien les hommes d’Arsène Wenger qui reviennent avec les meilleurs intentions. Assez disponible sur son côté droit, Nelson réussit un grand pont avant d’obtenir un bon coup franc. Sur ce coup de pied arrêté, Mustafi est retenu dans la surface par Dragun, qui concède le pénalty ! Olivier Giroud ne se fait pas prier pour transformer la sentence et ainsi inscrire son centième but sous le maillot d’Arsenal ! (1-4, 49ème)

giroudbate

L’écart étant à nouveau creusé, les Gunners laissent le contrôle du ballon à leur adversaire et tentent de gérer tranquillement cet avantage, mais concède tout de même des occasions chaudes, et il faut un nouvel arrêt salvateur d’Ospina pour empêcher Signevich de réduire le score de la tête suite à un coup franc. Le portier colombien est encore héroïque dix minutes plus tard en repoussant une tête à bout portant d’Ivanic, mais Gordejchuk, laissé inexplicablement seul, pousse finalement le cuir au fond des filets (2-4, 67ème).

À la suite de cette réduction du score, les biélorusses se sentent pousser des ailes et passent tout proches d’inscrire un troisième but quelques minutes plus tard : Gordejchuk élimine Mustafi et Willock en percussion côté gauche, avant de centrer vers Volko, totalement seul, qui manque heureusement sa reprise alors qu’il était parfaitement placé (71ème).

La défense londonienne se reprend heureusement après cette séquence délicate, et on se dirige tranquillement vers la fin du match. À noter les entrées de McGuane et Nketiah dans les dernières minutes de la rencontre, qui ont tous les deux effectué leur première apparition en équipe première.

Suite à cette victoire logique malgré quelques errements défensifs, les Gunners prennent la tête de leur groupe, devançant l’Étoile rouge de Belgrade, qui est allée s’imposer à Cologne. Le pari est remporté pour Arsène Wenger, qui a pris les trois points tout en reposant ses cadres, donnant ainsi du temps de jeu aux jeunes.

Le prochain rendez-vous européen aura lieu à Belgrade le 19 octobre, tandis qu’en Premier League Arsenal recevra Brighton ce dimanche.

 

#Antoine L

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *