Everton – Arsenal : les dernières notes de Freddie

Pour sa dernière en Premier League, Ljungberg nous sort un onze qui s’apparente plus à une équipe d’Europa League. Freddie se fait plaisir en alignant ses protégés du centre de formation avec les jeunes Saka, Nelson et Smith-Rowe. Au vu de l’hécatombe de blessés au club, il n’avait d’autres choix que de rajeunir l’effectif à certains postes, mais il décide également sciemment de se passer d’autres joueurs dont l’attitude laisserait à désirer en interne.

La première période est un long round d’observation, autrement dit un bon somnifère. Plus d’envie en deuxième mais rien de bien intéressant à se mettre sous la dent, Ljungberg ne cherche pas à gagner le match et les deux équipes repartent avec le point du match nul. Un match déjà oublié, dans lequel personne ne s’est distingué.

Les titulaires :

Bernd Leno : 5/10

C’est Noël avant l’heure pour Bernd qui réalise son troisième clean sheet de la saison en Premier League ! Il n’a rien eu à faire. En même temps il n’y a pas eu un seul tir cadré du côté d’Everton.. Ceci explique cela.

Ainsley Maitland-Niles : 4/10

Match tout à fait quelconque d’AMN qui n’a rien apporté offensivement. 

Calum Chambers : 5/10

Élu homme du match, ce qui laisse un peu perplexe, mais la stat qu’il faut peut-être retenir c’est qu’en 3 titularisations en défense centrale Arsenal a obtenu 2 clean sheets, contre seulement 1 lors des 16 autres matches de PL cette saison..

David Luiz : 5/10

David en boucher de service cet après-midi, il a découpé ses adversaires pendant tout le match, annihilant bon nombre des offensives adverses. Exactement ce qu’il manquait face à City la semaine passée.

Saka : 5/10

Dans une position assez inhabituelle, puisque Bellerin et Kolasinac sont out, le jeune anglais s’en est plutôt bien sorti. Il a été le plus juste techniquement côté Gunners et n’a pas lésiné sur les efforts.

Lucas Torreira et Granit Xhaka : 5/10

On a enfin retrouvé un semblant de solidité au milieu de terrain avec le retour de la doublette Torreira-Xhaka. Toutefois, ce duo manque cruellement de percussions vers l’avant.

Gabriel Martinelli : 5/10

Fidèle à lui-même dans l’état d’esprit, sa frayeur en début de match a calmé ses ardeurs, mais il n’en reste pas moins un des joueurs les plus volontaires.

Emile Smith-Rowe : 3/10

Clairement le moins bon des Gunners, pour sa première titularisation en PL cette saison, ESR s’est montré très timide. À l’image de cette occasion à la 50ème où il doit prendre sa chance en arrivant lancé, mais préfère laisser la balle à Auba, à l’arrêt qui envoie une frappe mollassonne dans les bras de Pickford.

Reiss Nelson : 5/10

Il a essayé de se montrer, préférant le plus souvent des dribbles solitaires, mais à l’image des 22 acteurs le dernier geste est défaillant.

Pierre-Emerick Aubameyang : 4/10

7 ballons touchés en première période. Une action de but en deuxième et puis s’en va.

Les remplaçants :

Joe Willock (Smith-Rowe 66′) : non noté

Pourquoi ? Certes il fallait sortir Smith-Rowe mais Willock n’était pas vraiment la solution qui sautait aux yeux puisque lui aussi se perd sur le terrain.

Alexandre Lacazette (Aubameyang 78′) : non noté

Changement bien trop tardif et décevant dans la mesure où il était plus intéressant d’associer les deux ou à défaut de faire entrer Pépé, puisque Freddie s’est privé d’un 3ème changement.

#Julien #COYG #AFC

Barème des notes :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *