Everton – Arsenal : les notes du match

Contre une très faible équipe d’Everton, Arsenal prend ses trois premiers points à l’extérieur avec, pour la première fois, le trio Özil-Alexis-Lacazette aligné sur le front de l’attaque des Gunners. 

Cech (2) : Pas grand  chose à faire sur ce match mais deux énormes erreurs dont une qui coûte un pion à l’équipe.

Bellerin (6) : Défensivement peu mis en danger par son vis-à-vis, il a bien occupé son couloir droit sans pour autant réussir à être juste dans le dernier geste. Du bon Hector.

Koscielny (7) : Le boss, comme d’habitude. Hormis son carton jaune en fin de match, le français n’a jamais été pris à défaut. Bossielny.

Mertesacker (6) : Un match « peper » pour le géant allemand. Les Toffees ont très souvent joué sur son point fort : le jeu de tête.

Monréal (7) : Une nouvelle fois buteur cette saison pour remettre son équipe sur le bonne voie, l’espagnol est resté solide tout le match.

Kolasinac (6) : Un peu moins en vue offensivement depuis quelques matchs, le Bosnien est néanmoins toujours très sérieux à gauche et reste très discipliné. Continue comme ça Hulk.

Ramsey (8) : Une activité incessante de la première à la dernière minute. Du déchet, des bons déplacements, un coffre incroyable et encore du déchet mais quand Aaron est dans cette forme olympique, il fait beaucoup de bien au milieu des Gunners. Cerise sur le gâteau, il inscrit le quatrième but sur une magnifique passe décisive de Jack Wilshere.

Xhaka (4) : A la rue dans la récupération, fautif sur le premier but d’Everton, Granit Xhaka continue de tout faire pour être le centre des critiques du côté d’Arsenal. Il se rattrape un peu avec sa frappe repoussée qui amène l’égalisation mais c’est encore beaucoup trop faible pour un joueur de son talent. Le Suisse commet aussi trop de fautes.

Alexis (6) : Encore un match paradoxal pour le Chilien. Du déchet, du déchet et encore du déchet. Mais au final, une passe décisive, un but. Alexis a passé les quinze dernières minutes à vouloir absolument marquer son but.

Özil (8) : Pourquoi l’allemand ne joue-t-il pas toujours de cette manière ? Un but de la tête et une passe décisive mais surtout une influence monumentale dans le jeu. Le vrai Mesut Özil, c’est celui que nous venons de voir jouer. Espérons que ce match lance sa saison pour de bon.

Lacazette (6) : Premier but à l’extérieur pour le français malgré un match compliqué. Son activité sur le front de l’attaque est intéressante mais l’ancien lyonnais n’a pas été assez juste techniquement aujourd’hui. Belle prestation tout de même.

Remplaçants : 

Jack Wilshere (7) : Quelle rentrée de l’anglais ! Quel plaisir de le revoir à ce niveau de compétition.

Coquelin (non noté).

#Albin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *