Février, mois de tous les dangers ?

Après une première partie de saison globalement réussie bien qu’imparfaite, et un début d’année en dents de scie, voilà que se profile le mois de février et ses rencontres qui ont tout pour être décisives pour la suite de cette saison 2016/2017. Nous ferons dans cet article un point sur les enjeux de ces matchs ainsi que sur l’un de ceux du début du mois de mars.

Le programme des Gunners pour cette période est le suivant :

Chelsea v Arsenal, le 4 février (Premier League)

Arsenal v Hull City, le 11 février (Premier League)

Bayern Munich v Arsenal, le 15 février (Ligue des Champions)

Sutton United v Arsenal, le 20 février (FA Cup)

Liverpool v Arsenal, le 4 mars (Premier League)

Chelsea v Arsenal

Pour le premier match de cette série infernale, les Gunners se déplacent à Stamford Bridge pour y retrouver l’un de leurs pires ennemis.

koscosta

Ce match a tout pour être un tournant dans la saison des deux équipes et pour la suite de cette édition de la Premier League en général : en cas de victoire, Chelsea pourrait reléguer Arsenal à 12 points , mais si les Gunners parvenaient à s’imposer ils pourraient revenir à 6 points : l’occasion pour les Blues de s’asseoir quasi-définitivement sur le trône, ou pour Arsenal de montrer qu’il peut être un sérieux challenger jusqu’au bout, bien que la défaite face à Watford en début de semaine ait mis du plomb dans l’aile aux derniers espoirs de titre. Une bonne performance à Stamford Bridge serait tout de même la bienvenue pour renforcer une désormais fragile position dans le Big Four.

Pour cette rencontre, Arsène Wenger Steve Bould aura à sa disposition un groupe presque complet, bien que le milieu de terrain soit totalement sinistré : Mohamed Elneny (CAN), Santi Cazorla (blessé), Aaron Ramsey (blessé) et Granit Xhaka (suspendu) seront indisponibles. Les Blues auront quand à eux un groupe complet et évolueront très probablement dans leur désormais classique 3-4-3, ce qui n’a rien d’une bonne nouvelle pour nos Gunners : depuis qu’Antonio Conte a installé ce système, Chelsea ne s’est incliné qu’une seule fois (Face à Tottenham, défaite 2-0) ! Pas de quoi se décourager néanmoins : si les Blues semblent toujours aussi solides et ne laissent que très peu de points sur leur route, leurs prestations semblent moins tranchantes depuis quelques semaines : une victoire poussive face à Hull, une première mi-temps face à Leicester pendant laquelle le champion en titre avait sérieusement bousculé son prétendant au trône (avant certes de craquer en seconde période), un nul à Liverpool et surtout cette défaite face à Tottenham, match durant lequel Chelsea n’avait quasiment jamais réussi à inquiéter les Spurs…

Quelques motifs d’espoirs pour Arsenal, qui est en forme le plan offensif et qui pourra compter sur des retours réussis de Theo Walcott et Danny Welbeck. Il faudra néanmoins se montrer extrêmement sérieux défensivement pour éviter une deuxième défaite consécutive qui serait aussi mauvaise pour le moral que pour le classement. En somme un match incertain, qui pourrait se jouer sur des détails, mais qui sera absolument crucial pour la suite de cette saison. Espérons tout de même un scénario moins cruel que lors de la dernière visite des Gunners à Stamford Bridge – où  Arsenal ne s’est d’ailleurs plus imposé depuis 2011 – : personne n’a oublié les gestes d’antijeu de Diego Costa et la cruelle exclusion de Gabriel…

Arsenal v Hull City

iwobihull

Une semaine après le choc du Bridge, et juste avant le retour de la Ligue des Champions, Arsenal aura un match (à priori) plus simple face à une équipe d’Hull City en grande difficulté, squattant le fond du classement quasiment depuis le début de la saison.

Un match qu’il ne faudra cependant pas aborder avec trop de détachement, jurisprudence Watford oblige : même si la tentation de faire tourner l’équipe sera certainement grande avant le rendez-vous face au Bayern, Les Tigers, qui luttent pour leur survie dans l’élite, donneront tout pour prendre au moins un point à l’Emirates, comme ils ont déjà réussi à le faire à Old Trafford il y a de ça quelques jours.

Les hommes de Marcos Silva, qui a remplacé Mike Phelan au début du mois de Janvier, tenteront de capitaliser sur leur mercato riche pour déstabiliser les Gunners : un mercato qui a en effet vu les arrivées du milieu brésilien Evandro en provenance de Porto, du défenseur central italien Andrea Ranocchia (prêté par l’Inter Milan), de l’ailier serbe Lazar Marković (prêté par Liverpool), des sénégalais Oumar Niasse (prêté par Everton) et Alfred N’Diaye (prêté par Villarreal) et finalement du milieu offensif polonais Kamil Grosicki en provenance de Rennes.

Arsenal sera évidemment favori pour ce match, mais n’aura pas le droit à l’erreur au risque de se mettre dans une position délicate vis à vis du classement en Premier League. Une victoire est attendue, et avec la manière.

À noter également que ce match sera le dernier avant la fin des suspensions de Granit Xhaka et d’Arsène Wenger.

Bayern Munich v Arsenal

chilenos

Le retour de la plus prestigieuse des compétitions verra également une édition supplémentaire d’un rendez-vous devenu malgré lui l’un des classiques de la Ligue des Champions : c’est en effet la quatrième fois sur les cinq dernières saisons qu’Arsenal et le Bayern Munich se retrouvent ! Petite nuance tout de même : cette fois, ce seront les Bavarois qui recevront les premiers, puisqu’ils ont terminé deuxièmes de leur poule.

L’occasion pour Arsenal de se jauger sur la scène Européenne face à l’un des favoris à la victoire finale. Les Gunners auront à coeur de faire mieux que lors des précédentes confrontations face aux Bavarois, qui seront privés de Jérôme Boateng et de Franck Ribéry. Deux absences majeures, auxquelles viennent s’ajouter des performances pas forcément rassurantes depuis la reprise du championnat (deux victoires poussives à Fribourg et à Brême).

De là à dire que les Gunners seront favoris, il y a un grand pas que nous ne franchirons pas, mais cette année plus que les autres il y a peut être un coup à jouer. Première partie de réponse le 15 février !

Sutton United v Arsenal

Après avoir triomphé de Preston North End et de Southampton, Arsenal rend visite à Sutton United, véritable petit poucet de la compétition, pour les huitièmes de finale de l’édition 2016/2017 de la FA Cup.

suttooooon

Un match qui sera forcément spécial tant le rapport de force semble déséquilibré : Sutton évolue en National League, la 5ème division du football anglais. Attention néanmoins à ne pas se laisser endormir en considérant la qualification déjà acquise : Les Us saisiront la moindre opportunité pour écrire une page de leur histoire en battant un club de Premier League. Il faudra être sérieux et respecter l’adversaire. Rappelons également que Sutton est parvenu à se hisser jusqu’ici en battant Leeds, pensionnaire de Championship, ce qui est déjà un exploit à leur échelle.

L’ambiance de cette rencontre risque évidemment d’être particulière. Tout d’abord car joueurs et fans de Sutton se frottent les mains à l’idée d’affronter un cador du championnat Anglais et de la Cup (rappelons que les Gunners sont co-détenteurs du record de FA Cup remportées, avec 12 titres) et seront forcément surmotivés. Voyez plutôt leur réaction à l’annonce du tirage :

Les supporters de Sutton seront donc survoltés, et on risque de les entendre dans leur enceinte du Grander Green Lane et ses quelques 5000 places… Pour vous donner une idée de l’autre dimension dans laquelle évolue ce club, voici les places réservées aux visiteurs, où iront s’installer les quelques supporters d’Arsenal qui pourront faire le déplacement :

suttonvisiteurs

La FA Cup nous offre un énième remake du combat de David contre Goliath. En espérant que cette fois ce soit bien le géant qui triomphe !

Liverpool v Arsenal

Le match initialement prévu face à Southampton le 26 février ayant été reporté puisque les Saints disputent la finale de la League Cup, le prochain rendez-vous des Gunners nous amène au 4 mars, et à ce fameux choc à Anfield.

during the Barclays Premier League match between Arsenal and Liverpool at Emirates Stadium on August 24, 2015 in London, England.

La dernière rencontre entre les deux équipes avait tourné à l’avantage des Reds : une victoire 4-3 à l’Emirates face à une équipe d’Arsenal très remaniée. Cette fois, les deux équipes auront un effectif à priori plus large à leur disposition pour ce choc qui pourrait être crucial dans la lutte pour les places qualificatives en Ligue des Champions.

Les Scousers , au moment où cet article est écrit, traversent une passe assez difficile, et plus particulièrement à domicile : éliminés des deux compétitions nationales (deux défaites 1-0 face aux Saints en League Cup, puis une défaite 1-2 à Anfield face à Wolverhampton), Liverpool a également été battu par Swansea (2-3) et n’a pu faire mieux que  concéder un nul face à Chelsea (1-1).

Les hommes de Jürgen Klopp réussiront-ils à redresser la barre avant la réception des Gunners ? C’est loin d’être certain, même si le retour de Sadio Mané (qui revient de la CAN) ne pourra que les aider.

Une chose est certaine, ce match risque d’être spectaculaire : les six derniers matchs opposant Liverpool à Arsenal en Premier League ont en effet vu pas moins de 30 buts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *