Fin de série pour Arsenal face à Southampton (2-3)

L’enjeu de ce match est grand pour les gunners qui prétendent à une place en Ligue des champions. Une victoire est cruciale pour rester dans le wagon de tête avec les victoires de City et de Tottenham la veille. Surfant sur sa série de 22 matchs sans défaites, Arsenal se déplaçait au Saint Mary’s Stadium pour le compte de la 16ème journée de Premier League. Pour Southampton, 19ème au classement avant la rencontre, ce match était aussi la deuxième sur le banc de l’entraîneur autrichien, Ralph Hasenhüttl.

Unai Emery aligne un dispositif similaire à son adversaire du jour, en 3-4-3 ou 5-2-2-1, c’est selon. Leno reprend sa place dans les buts, tandis qu’en l’absence de Sokratis et Mustafi tout deux suspendus, la défense est inédite cette saison. Bellerin dans le couloir droit et une charnière centrale composée de Lichsteiner, Xhaka et du capitaine Koscielny, qui fait son retour en tant que titulaire en championnat, tout comme Monreal sur son côté gauche. Au milieu on retrouve Torreira et Guendouzi. L’attaque du jour est composé de Mkhitaryan et d’Iwobi en soutien d’Aubameyang. A noter que sur le banc Emery a des solutions avec notamment Ramsey et Lacazette, ainsi qu’Ozil qui fait également son retour sur la feuille de match.

1ère période :

Le match commence fort, Aubameyang se procure d’entrée de jeu une énorme occasion, parfaitement servi par Guendouzi mais le gradien s’interpose (5ème). Southampton domine ce début de match, avec plusieurs tentatives lointaines, Redmond à la 15ème et Armstrong à la 18ème. Les Saints sont récompensés de leurs efforts à la 20ème minute. A la suite d’un centre magnifique de Targett, Koscielny est trop court et c’est Danny Ings qui marque de la tête à bout portant.

Ings Southampton Arsenal

Après avoir subi, Arsenal reprend le contrôle du match et confisque le ballon. Sur une percée côté gauche, Iwobi fait la différence et sert Monreal dans le bon timing, qui centre au point de penalty pour Mkhitaryan isolé de tout marquage, il propulse le ballon de la tête dans le petit filée du gardien pour l’égalisation (28ème).

On croit alors qu’Arsenal est enfin rentrée dans son match puisqu’Aubameyang est tout proche de doubler la mise sur un centre de Torreira à ras de terre mais le défenseur tacle in extremis le ballon en corner. Malheureusement le rythme retombe et Arsenal laisse filer cette première mi-temps. A la 43ème minute c’est bis repetita pour Danny Ings qui double la marque d’une nouvelle tête, face à une défense passive et en retard. Une fois de plus, Arsenal débute mal son match et se retrouve mené à la mi-temps (pou rappel Arsenal n’a encore jamais mené au score à la mi-temps cette saison).

2ème période :

Une fois n’est pas coutume, Emery opère un changement dès le retour des vestiaires avec la sortie de Bellerin, blessé juste avant la pause. Lacazette fait son entrée sur le front de l’attaque. L’équipe passe donc en 4-4-2, avec Lichsteiner à droite et Xhaka au côté de Koscielny en charnière centrale.

Aubameyang manque encore une opportunité de marquer dès le début de la deuxième mi-temps, bien servi sur le côté gauche il butte sur le gardien qui sort rapidement. Mais l’égalisation des gunners ne se fait pas attendre.

C’est Mkhitaryan qui s’offre un doublé à la 53ème minutes. Lacazette récupère le ballon dans les pieds des Saints et  transmet à l’arménien plein axe, qui tente sa chance en dehors de la surface, la balle est déviée par Vestergaard qui trompe son gardien.

mkhitaryan southampton Arsenal

Aubameyang a eu énormément de situations qui auraient pu être décisive aujourd’hui pour Arsenal. Par exemple à la 54ème où il tricote dans la surface pour servir Iwobi qui tire au dessus, ou encore à la 68ème minute où il est tout proche de reprendre le centre d’Iwobi à bout portant.

L’entrée dans les vingt dernières minutes du match, est l’occasion pour les deux équipes de faire des changements. Ozil et Maitland Niles font leur rentrée en lieu et place d’Iwobi et Lichsteiner. Du côté des locaux, Long et Austin remplacent respectivement Redmond et Ings.

A la 74ème minute, Southampton pense reprendre l’avantage au score, sur un corner. Leno réalise une première parade exceptionnel sur la tête surpuissante de Yoshida, puis Shane Long tacle le ballon dans le but des gunners mais il est heureusement signalé hors-jeu.

Quatre minutes plus tard, Auba tente de servir Lacazette dans la surface mais le ballon est une nouvelle fois taclé de justesse par la défense. Le corner qui suit est bien joué en deux temps par Mkhitaryan qui centre pour la tête de Lacazette. A bout portant, il est tout proche de marquer mais McCarthy s’impose encore face à l’attaquant, qui était de toute manière signalé hors-jeu.

En fin de match, Arsenal pousse mais c’est Southampton qui est récompensé. A la suite d’un centre de Shane Long, lancé en profondeur, c’est cette fois-ci Leno qui est trop court et Austin marque le but de la victoire de la tête (85ème). Les cinq minutes de temps additionnel ne changeront rien, Arsenal s’incline pour la première fois depuis sa défaite face à Chelsea le 18 août dernier.

Les changements d’Emery n’auront cette fois pas suffit pour une équipe d’Arsenal trop faible défensivement. Les trois buts encaissés de la tête témoignent du manque d’impact physique de la défense. Ajoutez à cela un cruel manque d’efficacité devant à l’image d’Aubameyang et vous obtenez une défaite frustrante. Toutefois au rayon des bonnes nouvelles, on notera cette semaine le retour à la compétition d’absents de longues durées qui vont faire du bien à l’équipe dans les semaines à venir avec le Boxing day qui se profile.

En attendant, le prochain rendez vous d’Arsenal est fixé au mercredi 19 décembre, avec le derby face à Tottenham pour les quarts de finale de l’EFL Cup.

#Julien

#COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *