Golazos, passes dés et cirage de banc : retour sur la semaine de nos internationaux

La trêve aura été intense pour les joueurs européens d’Arsenal avec trois rencontres en une semaine, aussi bien chez les A que chez les espoirs. Emile Smith Rowe et Nketiah ont d’ailleurs fait partie du naufrage des jeunes anglais à l’Euro, pendant que nos joueurs Africains validaient tranquillement leur billet pour la CAN qui aura lieu dans un an. 

L’eau ça mouille, le feu ça brûle, Mohamed Elneny marque d’une frappe de loin en lucarne : certains pléonasmes font de la résistance. Face aux Comores, le Pharaon a encore nettoyé la toile d’araignée d’une frappe enroulée magnifique, ponctuée par une victoire de l’Egypte 4-0. Le milieu de terrain est resté sur le banc lors du nul des siens face au Kenya (1-1) qui a validé leur qualification pour la prochaine CAN.

Pierre-Emerick Aubameyang a également trouvé le chemin des filets lors de la victoire des Gabonais face à la République démocratique du Congo. Un but et une passe décisive pour le capitaine des Gunners, et voilà les Panthères qualifiés pour la CAN. Il a été mis au repos lors de la dernière journée qui a vu les siens s’incliner 2-0 face à l’Angola, mais sans conséquences. Tous nos joueurs Africains seront de la partie à la CAN 2022, à l’instar du Ghana de Thomas Partey.

Absent du premier match (pour cause de restrictions sanitaires) lors du nul face à l’Afrique du Sud (1-1), il a joué 90 minutes lors de la tranquille victoire des Blacks Stars face à Sao Tomé-et-Principe (3-1). Enfin, qualification également de la Côte d’Ivoire de Nicolas Pépé. L’ailier a joué pendant 85 minutes lors de la victoire face au Niger (0-3). Il a ensuite regardé du banc le succès des Éléphants face à l’Éthiopie (3-1).  

Cependant, tous nos joueurs n’ont pas connu la même réussite, c’est notamment le cas d’Eddie Nketiah et d’Emile Smith Rowe chez les espoirs anglais. Les Young Lions se sont inclinés face à la Suisse (0-1), puis face au Portugal (0-2). Les deux Gunners ne se sont pas montrés en évidence, dans une équipe apathique offensivement. En effet, les Anglais n’ont cadré qu’un seul tir lors des 180 premières minutes de compétition. Face à la Croatie, le visage montré par leurs partenaires était meilleur (Nketiah a joué 71 minutes, ESR est resté sur le banc) mais le but encaissé à la 92e minute a anéanti leurs chances de qualifications pour les quarts de finale de l’Euro espoirs cet été. Au final, une victoire 2-1 qui compte pour du beurre. 

Mattéo Guendouzi a connu une meilleure fortune avec les Bleuets, malgré un premier match en demi-teinte où il est sorti à l’heure de jeu lors de la défaite face au Danemark (0-1). Il est entré en fin de rencontre lors de la victoire face à la Russie (2-0), avant de reprendre une place de titulaire (et le brassard de capitaine) contre l’Islande (2-0). Il est d’ailleurs à la conclusion d’une belle action collective des Bleuets pour ouvrir le score. 

Bukayo Saka est lui resté au repos. Touché aux ischio-jambiers après le match face à l’Olympiakos, le joyau de sa majesté a quand même été retenu par Gareth Southgate, qui l’a finalement laissé se soigner dans le Nord de Londres. Il devrait être dans le groupe pour le match de ce week-end face à Liverpool.

Bernd Leno était lui en tribunes quand Alex Runarsson était sur le banc lors de la victoire de l’Allemagne contre l’Islande (3-0). Le gardien titulaire des Gunners n’a d’ailleurs pas joué la moindre minute avec sa sélection, contrairement à Runarsson qui a concédé un but face au Liechtenstein (1-4). 

Martin Ødegaard, le nouveau capitaine de la sélection norvégienne, nous a fait peur en sortant à l’heure de jeu lors du succès 3-0 de ses coéquipiers à Gibraltar. Plus de peur que de mal pour le meneur de jeu qui a joué tout le match face à la Turquie, assistant impuissant à la défaite 3-0 des Scandinaves. Ces derniers se sont ensuite ressaisis avec, pour conclure la semaine internationale, une victoire face au Monténégro (1-0), où Ødegaard a joué 80 minutes.

Trêve
Martin Odegaard lors de la victoire de la Norvège à Gibraltar (0-3)

Enfin, certains ont plutôt bien performé avec leur sélection. C’est le cas de Kieran Tierney qui n’a pas manqué une minute des rencontres face à l’Autriche (2-2) et Israël (1-1), où il a été crédité d’un 7/10 par The Scotsman. Il joue avec l’Écosse à gauche de la défense centrale dans un 3-4-3 que Mikel Arteta avait régulièrement utilisé avant le plus traditionnel 4-2-3-1. Face aux Îles Féroé (4-0), KT s’est éclaté en délivrant trois passes décisives. Des statistiques monstrueuses qui confirment son apport offensif précieux et permanent, d’autant qu’il était titulaire en défense centrale…

Enfin, le capitaine de la sélection suisse, Granit Xhaka, s’est montré fidèle à lui-même. Noté 7/10 par Le Matin pour ses prestations face à la Bulgarie (3-1) et la Lituanie (1-0), le quotidien helvète souligne un style de jeu qui n’est pas sans rappeler ses performances à Arsenal. Comme d’habitude, le capitaine de l’équipe de Suisse n’a ni été flamboyant ni enchaîné les roulettes à mi-terrain.” L’ancien capitaine des Gunners confirme sa régularité au milieu de terrain par le fait qu’il ait réussi plus de 110 passes dans ces deux rencontres. Il a conclut sa semaine internationale par 45 minutes lors de la victoire des siens en amical contre la Finlande (3-2) Pour terminer, Cedric Soares, sur le banc pour les victoires face à l’Azerbaïdjan (1-0) et le Luxembourg (1-3), a joué tout le match en Serbie (2-2), délivrant une passe décisive pour Diogo Jota. 

La passe décisive de Cedric pour Diogo Jota amenant le but du 0-2 pour le Portugal en Serbie

Après cette trêve, retour dans le Nord de Londres pour tout le monde, avec un mois d’avril qui s’annonce bien chargé. Dès ce samedi, réception de Liverpool à l’Emirates avant la double confrontation face au Slavia Prague en Europa League. Les matchs vont s’enchaîner tous les trois jours. 

Antoine Judit #AFC 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *