Granit Xhaka : capitaine idéal ?

3 ans après son arrivée au club, Granit Xhaka est un joueur controversé qui divise au sein de la fanbase d’Arsenal. Certains souhaitent voir le milieu suisse de 26 ans comme le joueur phare, celui qui représente le projet du club et porte le brassard de capitaine. A l’inverse, une grande partie des supporters considèrent que les chances accordées au joueur depuis son arrivée sont trop nombreuses, réclamant ainsi son départ au plus vite.

Formé au FC Bâle, il signe en 2012 en Allemagne au Borussia Mönchengladbach. C’est sur les terrains de Bundesliga que Granit se fait un nom en Europe. Il est d’ailleurs nommé dans le XI type du championnat à la fin de sa dernière saison. C’est en partie ce qui lui permet en mai 2016 de rejoindre Arsenal contre la modique somme de 42 millions d’euros. Le montant justifie les attentes placées en lui et surtout le besoin pour le club de recruter à ce poste.

Xhaka a su démontrer en Allemagne sa bonne qualité de passes, capable de distiller d’excellents ballons pour servir le front de l’attaque. Ses quelques coups-francs, ou frappes lointaines visibles sur le net ont permis à lui octroyer le surnom de « Xhakaboom ». Plus qu’une excellente patte gauche, il est vanté pour son volume de jeu, omniprésent au milieu et remplit parfaitement le rôle de milieu relayeur qu’il manquait à Arsenal.

Arsène Wenger lui fait confiance dès sa première saison, l’alignant 32 fois en tant que titulaire en championnat. Encore une fois, certains lui reconnaissent des qualités indéniables quand d’autres lui reprochent sa lenteur dans le jeu, ses multiples sautes de concentration qui coûtent parfois chères à l’équipe. De plus, il se retrouve souvent en tribune, suspendu pour des cartons jaunes à répétition.

Trois saisons plus tard, ces mêmes critiques fusent encore et sont souvent justifiées. C’est pourtant lors de la dernière campagne qu’il réalise sa meilleure saison sous le maillot des Gunners. Si bien que certains le considèrent comme l’un des meilleurs joueurs de la saison, pour sa régularité notamment. Il donne désormais une image de leader, par son importance au cœur du jeu mais aussi pour son dévouement et son engagement sur le terrain. Le départ de Laurent Koscielny aux Girondins de Bordeaux a créé une certaine passation naturelle du brassard de capitaine. Unaï Emery l’ayant désigné en pré-saison comme capitaine, au même titre que Mesut Özil et Nacho Monréal. Force est de constater qu’aujourd’hui, Nacho Monréal étant, potentiellement sur le départ, et Mesut Özil plus absent que jamais, Granit Xhaka s’affirme comme le plus apte à porter le brassard aux yeux du coach espagnol.

Un rôle qui lui conviendrait parfaitement. Pourtant, il ne paraît plus aussi intouchable que les saisons précédentes. Le recrutement de Dani Ceballos et l’intégration de Joe Willock en équipe première ou encore les bonnes performances de Guendouzi sur depuis la saison dernière menacent le temps de jeu de Xhaka. Rajoutez à ça le schéma tactique d’Unaï Emery qui tend à aligner uniquement deux milieux de terrains en double pivot dans un 4-2-3-1. Avantage pour le moment au Suisse et Torreira qui offrent plus de garanties au vu de leur complémentarité et de leur expérience ensemble la saison passée.

Pressenti longuement pour rejoindre Antonio Conte à l’Inter, Granit Xhaka semble favoriser ce nouveau rôle de capitaine à Londres et espère enfin retrouver la LDC tant attendue depuis trois longues années. Un choix qui risque de ne pas plaire à tout le monde…

#Benjamin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *