Le Maestro Payet !

Compte-rendu France – Roumanie, 1er match de la Poule A, Euro 2016.

Pour ce match d’ouverture de l’Euro 2016, l’Equipe de France affrontait la Roumanie à Saint-Denis. De la tension, des frissons, des exploits individuels, des erreurs aussi mais surtout … Que d’émotions !

De la tension et un verrou

Accueillir une compétition de football comme l’Euro n’est jamais simple. Preuve en est un fois encore avec ce match d’ouverture des Bleus contre des Roumains solides et compacts défensivement. La pression sur les épaules des onze tricolore s’est ressentie dès les vingt premières minutes de jeu avec une maîtrise collective côté roumains.

Avec des Bleus en-dedans techniquement en première période, les occasions de but ont été rares et il aura fallu attendre une tête non cadrée d’Olivier Giroud sur un centre Dimitri Payet pour voir les français réussir enfin quelque chose offensivement. Des français comme tétanisés par l’enjeu, et malgré le poteau de Griezmann après une belle montée de Sagna, l’attaque française était clairement en manque de créativité.

Le maestro Payet

Et dès les premières minutes de la seconde période, les Roumains repartent sur les mêmes bases et exercent un pressing très haut empêchant les transmissions fluides de notre milieu de terrain. Les transitions étant annihilées, la rapidité de notre jeu offensif s’est vue terriblement diminuée. C’est alors que le show Payet a commencé. Gestes techniques aussi éthiques qu’utiles, passes parfaites, accélérations dévastatrices, le joueur de West Ham était déchaîné. Et à la 58ème minute, il délivre une merveille de centre pied gauche pour trouver Olivier Giroud qui trompe le gardien roumain coupable d’une sortie hasardeuse. Notre Gunner continue sur sa lancée en Equipe de France et délivre les français.

Mais quelques minutes plus tard, Patrice Evra se rend coupable d’une faute stupide et provoque l’égalisation sur pénalty de la Roumanie. Le doute et la tension reprennent alors le dessus dans les 30 dernières minutes de ce match d’ouverture. Heureusement, notre charnière centrale tient physiquement et gagne la quasi-totalité de ses duels. Notre Boss-cielny a réalisé un match solide. Fragile dans les premiers instants, il a su hausser son niveau de jeu pour s’imposer en patron par la suite.

Et alors que les roumains s’ajustaient parfaitement aux entrées de Martial et Coman sur les ailes, Dimitri Payet s’est encore décidé à sauver la France. Calé entre le milieu et la défense roumaine, l’ancien nantais contrôle de son pied droit et envoie une mine absolue du pied gauche dans la lucarne roumaine. Un pur chef d’œuvre d’équilibre et de puissance, déjà le plus beau but de la compétition. Incontestablement.

Voilà, après 90 minutes intenses, nos cordes vocales nous en veulent, notre cœur est passé à côté de 45 arrêts cardiaques et nos ongles ont disparu. A part ça, la France commence le tournoi par une victoire importante qui la lance avec confiance pour la suite contre l’Albanie à Marseille.

Pour le plaisir, le but de Dimitri Payet, c’est ici.

#Albin

 

 

http://arsenalist.com/f/2015-16/other/olivier-giroud-goal-vs-romania.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *