Le sport suspendu à un point d’interrogation

Vendredi 13 mars 2020. Comme un signe annonciateur que quelque chose de mauvais allait se passer. Sauf qu’il n’est pas question d’un quelconque pessimisme mais d’un retour brutal à la réalité.

Le monde du sport s’est aujourd’hui mis en pause comme si on mettait en suspend la confection d’une montre. Du football au tennis en passant par le rugby ou encore la Formule 1, tous ont décidé de reporter ou d’annuler leurs prochaines échéances sportives jusqu’à nouvel ordre.

Dorénavant la vie des mordus de sport en tout genre, va ressembler à « Un jour sans fin » de Bill Murray. Avec une question dans le coin de notre tête : on fait quoi maintenant ? Quelles sont les solutions pour toutes les instances sportives victimes du dommage collatéral du COVID-19.

La Premier League qui s’est réuni vendredi dernier suite à la nouvelle provenant d’Arsenal : Mikel Arteta testé positif au coronavirus. Une décision commune a été prise de suspendre le championnat jusqu’au 4 avril à minima. Concernant les compétitions européennes, l’UEFA n’a pas donné de date de reprise et pourrait décaler l’EURO 2020 en 2021.

Il règne donc un grand flou aujourd’hui dans le monde du sport. Mais qu’importe les dates de reprises, il est évident que la santé doit passer en priorité. Beaucoup de messages des clubs, des coachs ou encore des joueurs vont dans ce sens. C’est dans ces moments là que notre monde se doit de rester uni face à un évènement qui nous dépasse.

Comme le dit une certaine affiche qui fait le tour des réseaux sociaux : « RESTEZ CHEZ VOUS. Cela n’a jamais été aussi simple de sauver des vies »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *