Les Gunners à l’Euro – 1ère partie

10 joueurs d’Arsenal auront l’honneur de représenter leur pays à l’Euro 2016 cet été. Arsenal French Club vous propose ici une présentation en deux parties des Gunners qui joueront en France et des objectifs de leur sélection.

Olivier GIROUD, Laurent KOSCIELNY – FRANCE

Pays organisateur et donné comme favori par de nombreux experts avant le tournoi, l‘équipe de France compte deux Gunners parmi son 11 titulaire.

Koscielny sort d’une saison pleine en Angleterre. Arrivé au club en 2010, le joueur s’est imposé comme une valeur sure de Premier League, à tel point que Rio Ferdinand l’a appelé le meilleur défenseur central du royaume. Devenu vice-capitaine du club, le brassard lui a été confié à de nombreuses reprises.

Il a su tirer parti des blessures des uns et des autres pour s’imposer comme le patron de la défense bleue où son agressivité dans les duels aériens et sa lecture du jeu font du bien.

Giroud arrive à l’Euro après sa meilleure saison au point de vue comptable avec 24 buts toutes compétitions confondues. Malgré ce bon total, des doutes subsistent, notamment du fait de la mauvaise passe qu’il a connue entre les mois de Janvier et Mai (15 matchs sans marquer). Pris en grippe par une partie du public français dans le contexte de la non-sélection de Benzema, le joueur surfe sur une fin de saison positive avec un triplé face à Villa lors de la 38ème journée et 3 buts marqués en deux matchs avec l’Equipe de France contre le Cameroun et l’Ecosse. Il part comme titulaire au poste de numéro 9 pour la France.

Impressionnante en attaque, un peu plus douteuse en défense malgré la présence de Kos, l’équipe de France arrive pour ce tournoi avec un effectif de qualité qui devrait arriver loin.

 

Matchs de poule : Groupe A

France – Roumanie, 8 Juin, 20h
France – Albanie, 15 Juin, 20h
Suisse – France, 19 Juin, 20h

 

Granit XHAKA – SUISSE

Premier joueur à avoir rejoint le club lors de ce mercato, pour environ 45 millions d’euros, Xhaka est un pion essentiel du dispositif Suisse. Capitaine d’une équipe de Mönchengladbach avec laquelle il a effectué 36 apparitions la saison dernière et qualifié en Champions League, le joueur d’origine Kosovare est incontournable dans l’entre-jeu helvète.

Adversaire principal de la France dans le Groupe A, la Suisse visera probablement la deuxième place du groupe pour accéder au 1/8ème de finale. A noter que le latéral gauche Suisse Ricardo Rodriguez est aussi annoncé sur les tablettes du club.

 

Matchs de poule : Groupe A

Albanie – Suisse, 11 Juin, 14h
Roumanie – Suisse, 15 Juin, 17h
Suisse – France, 19 Juin, 20h

 

Jack WILSHERE – ANGLETERRE

 Seul représentant du contingent anglais d’Arsenal à l’Euro, Wilshere sort d’une saison quasiment blanche avec Arsenal. Victime d’une fracture avant même le début de la saison, le milieu n’est revenu qu’en toute fin de saison pour faire trois apparitions en Premier League. Malgré cette énième blessure, le sélectionneur anglais Roy Hodgson n’a pas perdu n’a pas oublié le joueur qui avait été l’un des artisans de la qualification des anglais. Probablement titulaire dans un milieu à trois, il se peut que Hodgson le fasse évoluer devant la défense, dans un rôle de meneur reculé, un poste que Wilshere a déjà occupé en sélection.

Grands favoris de leur groupe, les anglais font office d’outsiders à la victoire finale avec une nouvelle génération prometteuse qui pointe le bout de son nez.

Source : Arsenalist

Matchs de poule : Groupe B

Angleterre – Russie, 11 Juin, 20h
Angleterre – Pays de Galles, 16 Juin, 14h
Slovaquie – Angleterre, 20 Juin 20h

Aaron RAMSEY – PAYS DE GALLES

Leader technique, aux côtés de Gareth Bale, d’une équipe du Pays de Galles qualifiée pour son premier tournoi majeur depuis la Coupe du Monde 1958, Ramsey (et ses nouveaux cheveux) joueront crânement leur chance lors de cet Euro. Après avoir passé la majorité de la saison précédente sur le côté droit, les blessures ont permis à Ramsey de jouer la majeure partie de la saison dernière à son poste de prédilection au milieu du terrain pour les Gunners. Malgré son retour à un poste plus familier, sa saison a laissé quelque peu à désirer, ses velléités offensives le conduisant trop souvent à abandonner son partenaire du milieu dans la phase défensive. Malgré ce bilan mitigé, c’est un joueur qui sait être décisif comme en atteste sa madjer à White Hart Lane dans le derby face à Tottenham.

Assez limitée techniquement, l’équipe du Pays de Galles compte avant tout sur sa solidité défensive et sur les éclairs de Bale pour exister dans les matchs. Le nouveau format de qualification de cet Euro peut leur permettre d’espérer une qualification en 1/8ème.

 

Ramsey a trempé les chevex dans la friteuse.
Ramsey a trempé les cheveux dans la friteuse.

Matchs de poule : Groupe B

Pays de Galles – Slovaquie, 11 Juin, 17h
Angleterre – Pays de Galles, 16 Juin, 14h
Russie – Pays de Galles, 20 Juin, 20h

#Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *