Les internationaux au rapport (14 août 2013)

Pologne 3 – 2 Danemark

Joueur concerné : Szczesny (Titulaire, puis remplacé à la mi-temps)

Match assez difficile pour notre portier. Alors que son équipe avait réussi une entame de match parfaite en ouvrant le score par Klich dés la 4ème minute, les choses ont commencé à se gâter. En effet, un coup-franc d’Eriksen à la 18ème vient crucifier Szczesny. A l’approche de la mi-temps, les danois rajoutèrent un but au compteur avec une tête de Brainwhaite à la 45ème minute. Sur le deuxième but, l’hésitation de Szczesny à sortir sur le centre lui coûte certainement un arrêt à sa portée. Il fut remplacé à la mi-temps par Boruc sur le score de 2 – 1 pour le Danemark.

Allemagne 3 – 3 Paraguay

Joueurs concernés : Per Mertesacker (Titulaire, remplacé à la mi-temps.), Lukas Podolski (Remplaçant, entrée en jeu à la 62 ème minute.)

Performance très moyenne du défenseur allemand des Gunners. Rapidement mis en difficulté par une équipe paraguayenne procédant à un pressing haut, la défense allemande a pris l’eau. D’abord fautif d’une erreur de placement qui permet à Nunez de ne pas être hors jeu et de filer seul au but (9’), Mertesacker est ensuite fautif d’une autre erreur de placement, laissant cette fois Lahm seul sur le côté droit face à deux adversaires, laissant tout le loisir à Samudio de redonner l’avantage aux Paraguayens (45+1’). Sa lenteur aura aussi forcé Neuer à sortir loin de sa surface en début de match. Loin d’être rassurant, il a perdu quelques ballons, et a mis plusieurs fois ses coéquipiers en difficulté. Match à oublier pour l’allemand. Seul point positif, si ce n’est un coup de coude provoquant un saignement de bouche, aucune blessure à signaler

Podolski est lui entré sur la pelouse à la 62 ème minute, remplaçant le borussen Marco Reus. Bien en vue sur le côté gauche de l’attaque allemande, il aura eu plusieurs ballons menant à des frappes, n’inquiétant cependant que trop peu Viveros, le gardien paraguayen. Sa combattivité lui permet de récupérer un ballon dans la surface paraguayenne, menant ensuite à une égalisation de l’Allemagne par Lars Bender (75’). Prinz Poldi aurait pu délivrer une passe décisive à Mario Gomez s’il ne s’était pas trouvé en position de hors-jeu à la 77ème minute. L’attaquant de la Mannschaft rend une bien meilleure copie que son ami Mertesacker, il a semblé disponible et motivé, plutôt de bon augure pour la saison à venir, bien qu’il ait eu tendance à repiquer trop souvent dans l’axe. Comme pour le géant allemand, aucune blessure n’est à déplorer pour Podolski.

Belgique 0-0 France

Joueurs concernés : Bacary Sagna (titulaire), Laurent Koscielny (titulaire), Olivier Giroud (Remplaçant, entrée en jeu à la 73ème minute)

Avec Koscielny et Sagna alignés d’entrée de jeu, les français n’ont pu faire mieux qu’un match nul 0-0, lors d’un match très disputé et avec beaucoup d’engagement physique de part et d’autre.

L.Koscielny : On commence à s’y habituer, et c’est tant mieux; Laurent Koscielny aura été impérial au sein de la défense des bleus. Très souvent sollicité par Eden Hazardn et Roman Lukaku, il a su rester solide, intervenant à plusieurs fois pour empêcher les belges de faire trembler les buts de Hugo Loris,notamment à la 16ème minute devant Lukaku.
Un très bon match donc sur l’ensemble, qui lui a d’ailleurs valu les compliments d’un Bixente Lizarazu très élogieux à la mi-temps.
A noter que notre Gunner a disputé la totalité de la partie, et a écopé d’un carton jaune à la 86ème pour un tacle appuyé, signe d’un engagement sans faille tout au long de la partie. Une performance qui vient confirmer la montée en puissance de Laurent.

B.Sagna : Performance un peu plus moyenne du côté de Bacary Sagna. Incontestablement solide défensivement, il n’a pas assez contribué sur le plan offensif, notamment en ratant la majorité de ses centres. Il a d’ailleurs gâché la dernière action de la partie, avec un centre de mauvaise qualité.Une certaine fatigue s’est faite ressentir tout au long de la partie. Une performance donc plutôt discrète, voire laborieuse.

Comme Laurent Koscielny, Bacary Sagna a également disputé la totalité des 90 minutes.

O.Giroud: Olivier Giroud est rentré à la 73ème minute de jeu, remplaçant Karim Benzema. Notre Gunner a pesé avec son physique sur la défense belge. Il s’est procuré une des actions les plus dangereuses des bleus, avec une reprise “maladroite” de l’extérieur du pied à la 84ème minute, qui passe juste au dessus des buts de Thibault Courtois.
A l’exception de cette occasion, Olivier a touché peu de ballon, et aurait certainement eu besoin de plus de temps de jeu pour avoir une réelle contribution.

Angleterre 3 – 2 Ecosse

Joueurs concernés: Jack Wilshere (titulaire, remplacé à la mi-temps), Theo Walcott (titulaire, remplacé à la 74ème minute), AOC (remplacant, rentré à la 60ème minute)

Jack Wilshere a été l’auteur d’une très bonne entrée en matière. Alors que les Three Lions peinaient face à des Ecossais bien regroupés, Jack Wilshere a plusieurs fois transpercé les lignes et a mis beaucoup de rythme en cherchant continuellement la passe vers l’avant. Cependant, le Gunner a perdu quelques ballons, dont un qui aurait pu porté préjudice à l’équipe de Roy Hodgson, et a petit à petit été beaucoup moins en vue. Wilshere est sorti à la mi-temps, surement sur consigne de Wenger.

Theo Walcott est surement le plus gros poisson du jour! L’Anglais a réussi à peu près tout ce qu’il a entrepris. Auteur d’un très beau but, sur lequel il signe un enchainement appel-course de balle-crochet-tir digne d’un joueur de classe mondiale, il a aussi réussi à distiller tout au long du match d’excellents centres, qui ont à chaque fois amené le danger devant les buts Ecossais. Le jeune ailier a également écopé d’un carton jaune suite à une échauffourée avec Hanley, puis est sorti à la 74ème minute.

Alex Oxlade-Chamberlain a aussi réalisé une prestation de très bonne facture, prouvant encore une fois qu’il peut être plus intéressant dans l’axe que sur les ailes. En effet, le Gunner s’est bien débrouillé dans l’entre-jeu, apportant des solutions entre les lignes et en mettant beaucoup de rythme aux abords de la surface. Chamberlain a été dans quasiment tous les bon coups des 30 dernières minutes, et il sera très intéressant de le revoir dans ce rôle avec son club.

Equateur 0-2 Espagne

Joueur concerné: Santi Cazorla. (titulaire, remplacé par Koke à la 78ème)

Après leur défaite en Coupe des Confédérations fin juin et la claque infligée par le Brésil (3-0), les Espagnols se devaient de réagir. Contrat parfaitement rempli avec une victoire 2-0 à Guayaquil ce soir.

Et s’il y en a un qui brillé ce soir, c’est bien notre Gunner. Santi était titulaire ce soir et avait à cœur d’en profiter. Résultat, une passe décisive et un but. Santi a marqué des points ce soir et le casse-tête de Del Bosque au sein du milieu de la Roja n’est pas prêt d’être résolu.

A la 25ème minute, Cazorla récupère le ballon plein axe et après un une-deux parfait avec David Silva enchaine une frappe sèche que le gardien équatorien ne peut que repousser. Le ballon revient dans les pieds du lutin espagnol qui s’arrache pour centrer au premier poteau sur Alvaro Negredo qui réalise une Madjer de toute beauté. Puis à la 62éme, Raul Albiol sert Oscar Tello côté droit qui talonne dans la surface pour Cazorla qui n’a plus qu’à ajuster tranquillement son tir. 2-0. L’Espagne se contentera de contrôler le reste de la partie et Santi sera remplacé par Koke à la 78ème minute.

Match plein pour le Gunner qui engrange ainsi de la confiance à l’aube de la nouvelle saison. Il semble être en pleine forme, ce qui ne peut que nous réjouir. Espérons simplement que les heures d’avion et le jet-lag ne l’auront pas trop éprouvé.

#Rodolphe, #Michael, #Yasser #Anto et #Max

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *