Aaron Ramsey, le pilier Gallois

Alors que l’Euro 2016 en France vient de se terminer, Arsenal French Club vous propose de revenir sur les performances individuelles de nos Gunners au cours de la compétition. Demi-finaliste malheureux avec le Pays de Galles sans avoir pu disputer la rencontre pour cause de suspension, auteur de quatre passes décisives et d’un but, Aaron Ramsey a illuminé cet Euro de son talent.

aaron-ramsey-gareth-bale-wales_3477063

Gareth Bale a marqué, Gareth Bale a percuté, Gareth Bale a porté son équipe. Oui Gareth Bale était la star médiatique de cette équipe Galloise. Mais la vraie star, le maître à jouer indiscutable de cette formation, c’était bien lui : Aaron Ramsey.

La preuve est apparue au plus mauvais des moments pour le Pays de Galles lors de cette demi-finale perdue face aux Portugais. Spectateur impuissant de ses partenaires, Aaron n’a rien pu faire pour aider son pays, la faute à un deuxième carton jaune récolté en quarts de finale pour une main involontaire au milieu du terrain.

A l’instar de Daenerys Targaryen, Aaron Ramsey et ses dragons gallois sont apparus conquérants et déterminés à aller jusqu’au bout. Pour sa première participation à un Euro, le Pays de Galles a surpris tout le monde en pratiquant un football attractif et plus tourné vers l’attaque que la défense. Avec 10 buts en 5 matchs joués, les Gallois terminent 2ème meilleure attaque du tournoi derrière la France et ses 13 pions. Pointe créative d’un milieu compact au sein d’un 3-5-2 bien huilé, Aaron Ramsey a surnagé cet Euro, démontrant match après match toutes ses qualités offensives et défensives.

Statistiquement parlant, Aaron Ramsey termine meilleur passeur de cet Euro, ex-æquo avec Eden Hazard. Auteur de quatre passes décisives durant la compétition, le Gunner a été le Gallois le plus dangereux, créant au total 15 opportunités de buts pour ses coéquipiers, soit 9 de plus que Gareth Bale par exemple.

Dans une forme étincelante durant cet Euro, Aaron Ramsey est apparu libéré et épanoui au sein du collectif Gallois. En cinq rencontres disputées, il a égalé son total de passes décisives de sa saison avec Arsenal. Une statistique qui prouve que ce poste de numéro 10, de meneur de jeu derrière l’attaquant est un rôle qui lui convient parfaitement. Seulement, à Arsenal, un certain Mesut Özil joue à cette position. Dans un rôle plus défensif cette saison, Aaron Ramsey se fatigue plus à la récupération du ballon et peine à se montrer lucide dans les trente derniers mètres.

Avec le Pays de Galles, le constat est inversé. Positionné en maître à jouer, le volume de jeu impressionnant du Gunner lui permet de défendre en tant que premier rideau aux côtés de Bale, tout en laissant les récupérations plus basses à ses coéquipiers du milieu de terrain que sont Joe Allen (Liverpool) et Joe Ledley (Crystal Palace). Ce surplus d’énergie se retrouve à la finition des actions. Ses quatre passes décisives, ses onze passes clés et son but en sont la preuve, Aaron Ramsey s’est montré décisif.

Aaron Ramsey sort de cet Euro la tête haute, sorti en demi-finale par le futur vainqueur dans un match où il n’a pas eu la chance de jouer. Une chose est sûre, son absence s’est faite ressentir et le score aurait pu être différent s’il avait été présent sur la pelouse du Parc OL. Côté Arsenal, le Gallois a certainement été le meilleur Gunner engagé dans la compétition, avec Laurent Koscielny.

En espérant une saison à venir du même niveau de performances que son Euro.

Toutes les statistiques proviennent du site Squawka.com

aaron-ramsey-s-est-il-inspire-de-justin-bieberdaenarys-1024

Dédicace à Daenerys ?

#Albin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *