L’homme qui valait deux millions.

Arrivé à Arsenal par la petite porte l’été dernier pour seulement deux millions d’euros, l’ex-joueur de Bolton se voit aujourd’hui offrir une prolongation de contrat de la part des Gunners

Après un début de saison en tant que titulaire, le jeune anglais s’est rangé quand Laurent Koscielny et Shkodran Mustafi ont pris place en défense centrale. Rob Holding s’est alors concentré à apprendre à leur côté et son sérieux à l’entraînement a été récompensé en fin de saison. Avec le changement tactique à trois défenseurs centraux, Arsène Wenger lui a fait confiance. Après un an sous le maillot d’Arsenal, les supporters l’honorent déjà d’un chant : “Rob Holding, you knowwwww. He’s better than Cannavaro”.

Lors de la signature de son contrat, beaucoup de personnes ont parlé de ce transfert d’une manière assez sarcastique. Aux côtés de Xhaka, Mustafi ou Perez, Holding fait partie avec Asano des paris pour l’avenir.Mais ces dernières années,peu de jeunes ont percé en équipe première. Rob Holding fait figure d’exception cette saison.

Il débute avec Arsenal dès le match d’ouverture de la saison face à Liverpool (défaite 4-3). Un match directement à oublier. Il se rattrape pour son deuxième match sous ses nouvelles couleurs. Sa prestation ce jour-là incite même Wenger à tacler les journalistes en conférence de presse : « Malheureusement personne ne parle de la performance de Rob Holding. Vous devriez être contents : il est anglais, il n’a que 20 ans. Je suis désolé, il n’a pas coûté 63 millions d’euros donc il ne peut pas être bon.. ». Ses premiers pas dans la défense centrale d’Arsenal sont principalement liés aux blessures de ses camarades habituellement titulaires ou bien au roulement effectué en coupe. Il grappille alors du temps de jeu et fait ses débuts en Ligue des Champions lors de la victoire 4-1 sur la pelouse du FC Bâle en décembre.

Mais voilà depuis avril, et l’instauration par Arsène d’une défense à trois, Rob se retrouve titulaire dans un système qui semble lui plaire.

« J’aime ce système, cela nous permet d’avoir le ballon un peu plus souvent et nous avons plus de sécurité avec les deux autres défenseurs. J’aime avoir le ballon et aller de l’avant. Cela fonctionne pour l’instant et j’espère que ça va continuer » exprimait-il après la victoire face à Stoke. Son grand moment fut lors de la finale de la FA Cup face à Chelsea. Avec Mertesacker, ils ont parfaitement réussit à contenir Costa et Hazard permettant au club d’aller chercher la 13ème FA Cup de son histoire (la 3ème en quatre ans).

Les résultats plaident en faveur de Rob Holding. Sur 18 matchs avec Arsenal, il enregistre 16 victoires, un nul et une défaite. Magistral. Serait-il le nouveau porte bonheur de l’équipe ? Les supporters le pensent et sont ravis de ses performances prometteuses pour l’avenir.

 

Aujourd’hui, Rob fait partie de l’équipe U21 d’Angleterre (où il rejoindra Chambers) pour le championnat d’Europe qui aura lieu en Pologne entre le 16 et 30 juin. Une nouvelle saison avec plus de temps de jeu lui permettra peut-être même de décrocher un ticket pour la Coupe du Monde 2018 en Russie au sein de la sélection anglaise.

#Mike

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *