Manchester City – Arsenal : Les notes du match

Impuissants et fébriles défensivement, Arsenal s’est logiquement incliné sur la pelouse de l’Etihad Stadium sur le score de 3 buts à 1. Voici les notes de ce match : 

Léno (6) : Il ne peut absolument rien faire sur les trois buts qu’il prend. Il a néanmoins réussi à sortir quelques belles parades pour empêcher City de marquer plus de buts.

Lichtsteiner (0) : Fautif sur les 2e et 3e buts des Citizens, le Suisse est totalement perdu sur le terrain. Lent dans son repositionnement, jamais dans le tempo dans les duels et peu en vue offensivement dans son couloir, Stephan Lichtsteiner n’est clairement pas au niveau de la Premier League.

Mustafi (2) : Il faudrait compter le nombre de relances ratées réalisées par l’allemand aujourd’hui. A ce niveau-là, c’est du génie. Et sans la pitié de Martin Atkinson après l’ouverture du score d’Agüero, un pénalty aurait dû être sifflé contre lui sur une faute stupide sur l’argentin. Bref, du Mustafi dans le texte.

Koscielny (6) : Il aura colmaté beaucoup de brèches aujourd’hui mais malgré ses bonnes interventions et son sens de l’anticipation, il n’a pas réussi à empêcher Arsenal de couler. Son égalisation à la 10e minute n’aura servi qu’à entretenir le peu d’espoir que les supporters d’Arsenal avait avant cette rencontre.

Monréal (5) : Lui aussi n’aura pas fait un mauvais match dans cette défense à trois. Malheureusement, l’espagnol s’est trop souvent retrouvé tout seul à défendre la profondeur plus le positionnement excentré de Bernado Silva.

Kolasinac (5) : Beaucoup d’efforts défensifs et offensifs pour un résultat peu convaincant. Les seuls centres qu’il a réussi à faire n’ont jamais trouvé preneur. Défensivement, le Bosnien a semblé déboussolé par son positionnement, toujours en retard dans les duels.

Guendouzi (7) : Le seul a avoir réussi son match. Ce qu’il réalise à son âge dans des matchs comme celui-ci est assez phénoménal. Toujours disponible, des orientations de jeu excellentes, de belles chevauchées balle au pied et une grinta de tous les instants, le français semble être le seul à avoir du caractère dans cette équipe.

Torreira (5) : Il a passé le match à coulisser et à défendre. Il n’a jamais réussi à impacter le jeu des Gunners comme à son habitude car il n’a jamais les eu les relais disponibles au milieu du terrain pour relancer proprement. Malgré sa hargne dans le duel et sa grinta à la récupération, l’Uruguayen a beaucoup travaillé pour rien au final.

Iwobi (0) : Plus la saison avance, plus le Nigérian s’enfonce dans la médiocrité. En plus d’être fautif sur les trois buts encaissés à cause d’une absence totale de connaissance tactique et d’agressivité, Alex recommence à faire des choix offensifs inutiles. De plus, il joue plus vers l’arrière que vers l’avant et ralenti le jeu plus qu’il ne l’accélère.

Aubameyang et Lacazette (3) : Les deux attaquants d’Arsenal n’ont rien pu faire aujourd’hui. Ils ont rarement été servis dans de bonnes conditions et ont dû se cantonner à défendre. Un match à oublier quoi.

A noter la rentrée de Denis Suárez pour son premier match sous les couleurs d’Arsenal. Une rentrée compliquée dans un contexte difficile. L’ancien barcelonais va devoir s’habituer rapidement à l’intensité de la Premier League.

#Albin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *