Manchester United – Arsenal : les notes

Pour l’un des derniers matchs d’Arsène Wenger en Premier League, le manager Français retrouvait son vieil ennemi José Mourinho dans le Théâtre des Rêves. Une affiche de prestige certes, mais qui tombait entre deux matchs d’Europa League, ce qui a eu pour conséquence de voir Arsène Wenger procéder à un très large turn-over. Malgré cela, les Gunners ont livré une partie assez intéressante, qui s’est malheureusement terminée en défaite, la faute à un relâchement dans les dernières minutes.

Les notes :

Titulaires : 

David Ospina : 5/10

Très malchanceux sur le premier but, Ospina a eu assez peu d’interventions à réaliser mais repart avec deux pions dans la musette. Il part un rien en retard sur le second but et ne peut pas bloquer la tête de Fellaini qui scelle le score du match. Pas bien grave, mais faudra passer en mode cyborg jeudi.

Héctor Bellerín : 6/10

Le latéral Espagnol enchaîne beaucoup mais ne faiblit pas, bien au contraire. Héctor faisait presque office de joueur d’expérience au sein d’une défense très jeune, et il a assumé son rôle en étant bien en place dans son couloir et en accompagnant toujours les (rares) offensives des Gunners.

Calum Chambers : 6,5/10

Plutôt solide dans les duels même si il s’est parfois fait bouger, relativement propre à la relance même s’il s’est également rendu coupable de quelques relances hasardeuses, Chambers n’a pas fait le match parfait mais a montré qu’on pouvait compter sur lui et qu’il en avait encore sous la semelle.

Konstantinos Mavropanos : 8/10

La grosse surprise du jour. On s’attendait à voir Holding titulaire, mais c’est bien le grec qui a commencé comme titulaire à Old Trafford, pour sa toute première apparition avec les pro. Et quelle première ! Mavropanos a posé beaucoup de problèmes à Lukaku et a parfaitement répondu au défi physique du Belge, tout en montrant son autorité sur quelques interventions, ainsi qu’une certaine aisance balle au pied. À revoir, et vite !

Sead Kolasinac : 7/10

Le Bosnien a profité du turn-over opéré par Arsène Wenger pour glaner un peu de temps de jeu et a effectué un match sérieux sans être exceptionnel : solide sur son côté gauche mais discret offensivement.

Granit Xhaka : 6,5/10

Granit s’est retrouvé à débuter ce match dans la peau d’un capitaine pour la première fois de sa courte carrière à Arsenal, et on ne peut pas dire que cela l’ait vraiment intimidé. Dans la continuité des performances ses dernières semaines : serein balle au pied, souvent bien placé et généreux dans les retours défensifs. Il n’a pas réellement pu dominer son sujet comme il l’a fait contre Madrid, mais on est rassurés de le revoir à un niveau acceptable après une longue période difficile.

Ainsley Maitland-Niles : 7,5/10

Après avoir été baladé sur les côtés, le jeune Maitland-Niles a enfin débuté à son vrai poste et a pu confirmer sur le terrain tout le bien qu’Arsène Wenger pense de lui. Très propre techniquement, l’Anglais possède également un gros coffre et a pu multiplier les retours défensifs autant que les appels de l’autre côté du terrain.

Alex Iwobi : 3,5/10

Un match compliqué de plus pour Alex. Sa mauvaise forme commence à sérieusement durer depuis un petit moment, et il risque bien de se faire griller sa place par d’autres jeunes si il ne se reprend pas rapidement.

Reiss Nelson : 6/10

En voilà un jeune qui pourrait (et mériterait) de passer devant Iwobi dans la hiérarchie. Même s’il a eu un certain déchet et qu’il semble encore assez léger physiquement, Reiss a su faire quelques différences sur son côté gauche, et on voit bien que le talent lui brûle les pieds.

Henrikh Mkhitaryan : 8,5/10

L’homme du match. Pour son retour qui tombe à pic, l’Arménien a réalisé une masterclass face à son ancien club, en affichant une maîtrise technique plutôt insolente, ponctuée par un but de grande classe. Un retour plus que réussi pour Henrikh, qui pourrait être le facteur X jeudi face à Madrid.

(PS : la différence de niveau entre le nouveau 7 des Gunners et le nouveau 7 de Manchester est insolente. Cet échange était vraiment le casse du siècle).

Pierre-Emerick Aubameyang : 3/10

La déception du jour. Le Gabonais n’a jamais réussi à être trouvé dans de bonnes conditions par ses partenaires et n’a pas non plus été capable de bonifier les quelques ballons qui lui sont parvenus.

 

Remplaçants : 

Nacho Monreal (pour Sead Kolasinac, 64ème) : 7/10 

Entré pour suppléer un Kolasinac légèrement blessé, Nacho a fait du Nacho : propre, solide, constant.

Danny Welbeck (pour Reiss Nelson, 64ème) : 5,5/10

Peu en vue offensivement (ce qui était assez logique puisque la stratégie était clairement de tenir le score après l’égalisation), « Welé » a fait le job en étant agressif en défense face à ses anciens partenaires.

Joe Willock (pour Henrikh Mkhitaryan, 75ème) : non noté

On ne va pas se mentir, on ne l’a pas vraiment vu.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *