Mercato : à quoi faut-il s’attendre pour cet été ?

Les beaux jours sont de retour et dans quelques mois, ce sera également le cas du traditionnel marché des transferts. Un marché qui alimente quotidiennement les discussions et les débats houleux entre les fans des différents groupes de supporteurs. Si beaucoup d’incertitudes pourraient venir perturber le prochain mercato estival d’Arsenal, celui-ci pourrait bien s’avérer décisif pour la saison prochaine. Seulement voilà, avec un budget sans cesse revu à la baisse, en partie dû à la non participation en Ligue des Champions depuis deux saisons, à quoi peut-on s’attendre pour cet été ? On vous apporte quelques éléments de réponse.

Pour commencer, s’il y a bien un point à retenir, c’est que la fin de saison va avoir un impact très important sur le budget alloué au recrutement estival. En effet, nos Gunners sont toujours en course dans la course au podium en Premier League ; synonyme de qualification pour la prochaine édition de la Ligue des Champions ; mais également pour décrocher leur troisième titre européen avec la Ligue Europa. Après avoir éliminé le Stade Rennais en huitièmes de finale, les hommes d’Unaï Emery affronteront le Napoli de Carlo Ancelotti en quarts de finale au mois d’avril (match aller le 11 avril à domicile et match retour le 18 avril à Naples). Si le chemin est encore long avant d’envisager une éventuelle finale à Bakou le 29 mai prochain, un sacre dans la compétition pourrait permettre aux Gunners de décrocher une qualification d’office pour la prochaine édition de la Champions League.

UEFA Champions League

Absent de la compétition depuis deux saisons maintenant, Arsenal est donc en bonne posture pour obtenir son billet et goûter de nouveau à la plus prestigieuse des Coupes d’Europe. Selon David Ornstein de la BBC, en cas de qualification, l’enveloppe mercato pourrait notamment être doublée et approcher les 120 millions d’euros sans compter les éventuelles ventes de certains joueurs.

Autre facteur important, Arsenal arborera pour la saison 2019-2020, les couleurs de son nouvel équipementier, la célèbre marque allemande Adidas. Un contrat qui devrait rapporter le double de ce qui était jusqu’ici alloué par Puma, soit 68 millions d’euros par saison contre 34 millions auparavant sûr une période initiale de cinq années (soit jusqu’en mai 2024). Si l’intégralité de cette somme ne sera évidemment pas adjugée uniquement au recrutement, une partie devrait tout de même être utilisé pour accroître l’enveloppe transfert initiale.

Adidas, nouvel équipementier du club

Un fâcheux contre-temps pourrait cependant venir bouleverser les plans du club pour son recrutement estival. Orphelin de son directeur du recrutement, l’allemand Sven Mislintat, depuis février dernier, Arsenal a récemment échoué à conclure l’arrivée de l’espagnol Monchi, son choix numéro un pour remplacer Mislintat. Alors que tout semblait bouclé entre les deux parties, l’ancien directeur sportif de la Roma aurait finalement fait volte face pour rejoindre le club où il a bâti sa renommée quelques années auparavant, le FC Séville.

Autre candidat sollicité pour le poste, Marc Overmars ; ancien joueur d’Arsenal de 1992 à 1997 et actuel directeur sportif de l’Ajax d’Amsterdam ; a récemment prolongé l’aventure avec le club de la capitale néerlandaise et ne devrait donc logiquement pas rejoindre Arsenal. Il semblerait donc que le club soit dans une impasse pour le moment, étant privé d’un élément compétent à la tête de sa cellule de recrutement. Bien qu’en interne tout reste assez flou, il semblerait néanmoins que Steve Morrrow et Francis Cagigao, deux des principaux intervenants au sein de la cellule de recrutement, obtiennent tous deux un rôle plus important dans l’organigramme du club dans les semaines/mois à venir.

Overmars (à gauche) et Monchi (à droite)

Marc Overmars (à gauche) et Monchi (à droite)

Toujours selon Ornstein, il serait toutefois exclu que le poste de directeur technique (équivalent de directeur sportif) revienne à Morrow ou Cagigao, les dirigeants préférant recruter une personne extérieure au club. En attendant la nomination d’un nouveau directeur technique, le nouvel homme fort d’Arsenal, Raul Sanllehi, assumerait seul cette fonction à titre provisoire et de ce fait, pourrait devenir le principal décisionnaire du recrutement estival si le club ne parvenait pas à trouver le remplaçant de Mislintat à temps.

Au vu des incertitudes concernant la participation pour la prochaine Ligue des Champions et l’arrivée d’un nouveau directeur technique, il est donc difficile d’avoir une idée précise de la tournure que pourrait prendre le mercato. Selon plusieurs sources, il semblerait malgré tout que le club ait entamé des démarches et commencé à sonder certains joueurs.

Pour rappel, Petr Cech (retraite), Aaron Ramsey et Danny Welbeck quitteront le club à l’issue de leur contrat en juin prochain tout comme Stephan Lichtsteiner si le club décide de ne pas activer la clause d’une saison supplémentaire. Par ailleurs l’avenir de Mesut Özil et de Henrikh Mkhitaryan est toujours incertain. Certaines rumeurs font état qu’ils pourraient être vendus afin de générer des liquidités, ce qui permettrait également de réduire la masse salariale du club, jugée trop importante.

Özil et Mkhitaryan

Mesut Özil et Henrikh Mkhitaryan pourraient plier bagage cet été.

Concernant Nacho Monreal, le club aurait apparemment activé la clause de prolongation de son contrat d’une saison. Pour Ornstein, Arsenal devrait s’activer cet été pour remplacer Aaron Ramsey qui s’engagera libre à la Juventus au mois de juin prochain. Plusieurs sources s’accordent sur le fait que le club devrait recruter au moins cinq joueurs durant le prochain mercato, dont deux joueurs de haut niveau. Un ailier, un milieu box-to-box, un latéral gauche, un défenseur central, une doublure à Bellerin et un remplaçant à Petr Cech sont les postes susceptibles d’être renforcés.  Il faudra vraisemblablement faire un choix entre recruter une doublure à Hector Bellerin ou une doublure à Bernd Leno dans les buts. Si Ainsley Maitland-Niles répond plutôt bien aux attentes depuis qu’il évolue sur le flanc droit, Emiliano Martinez pourrait se voir propulser en tant que numéro 2 derrière le portier allemand.

Parmi les noms évoqués susceptibles de renforcer l’effectif cet été, on retrouve notamment ceux de Samuel Umtiti (FC Barcelone), Kieran Tierney (Celtic Glasgow), David Alaba (Bayern Munich), Christopher Nkunku (PSG), Nicolo Barella (Cagliari), Nicolas Pépé (LOSC) ou encore Yannick Ferreira Carrasco (Dalian Yifang).

Enfin, il se murmure que Unaï Emery ne serait pas convaincu par Denis Suárez durant les entraînements et que par conséquent le club ne serait pas prêt à lever l’option d’achat de 25 millions d’euros fixée en janvier dernier. Le joueur devrait donc retourner à Barcelone à l’issue de son prêt, à moins qu’il ne parvienne à convaincre le technicien espagnol dans les semaines à venir.

Par ailleurs, certains jeunes de l’Académie pourraient être amenés à jouer un rôle plus important la saison prochaine. Ce devrait être le cas de Reiss Nelson, actuellement en prêt du côté d’Hoffenheim en Bundesliga, sur lequel Unaï Emery souhaiterait s’appuyer. D’autres joueurs comme Joe Willock et Bukayo Saka notamment, pourraient également intégrer l’effectif professionnel, tandis que Eddie Nketiah devrait être prêté et que Leipzig souhaiterait prolonger le prêt de Emile Smith-Rowe d’une saison supplémentaire.

#FlyMillenium

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *