Naples – Arsenal : Les notes

En route vers Baku ! Arsenal se qualifie pour les demies-finales de l’Europa League après une deuxième victoire de rang face au Napoli. Malgré une domination italienne dans les occasions et dans la possession, ce sont les Gunners qui ont été les plus réalistes. Après un début de match convainquant, c’est finalement par le biais de d’Alexandre Lacazette qu’Arsenal concrétise et marque le seul but de la rencontre. Après l’ouverture du score, les napolitains doivent marquer 4 buts pour se qualifier : mission impossible pour les hommes de Carlo Ancelotti. Une belle prestation collective pour Arsenal qui mérite sa place au tour suivant et qui confirme ses ambitions de titre.

Les notes :

Petr Çech (7/10) : Le géant Tchèque a été convaincant. Il réalise une parade décisive en début de match et assure derrière en repoussant la belle frappe de Nacho Monréal : Bravo.

Sead Kolasinac (6/10) : Un bon match pour le latéral, malgré ses quelques errances défensives. Kola a grandement participé au bon début de match des Gunners, et confirme qu’il a sa place dans le 11 type.

Nacho Monreal (6/10) : Dans cette rencontre, c’est la défense qui a été mise à l’honneur. Une note correcte pour l’espagnol qui n’a pas brillé mais qui est resté sérieux tout au long du match. 

Laurent Koscielny (7/10) : Lorsque que le capitaine est en forme, Arsenal n’encaisse pas de buts. Encore un clean sheet pour Koscielny, qui a veillé au grain toute la partie sans être trop inquiété. Il a été impressionnant dans les duels aériens.

Sokrátis Papastathópoulos (7/10) : Sans faire de fautes, Papa a grandement perturbé les plans Napolitains en muselant Lorenzo Insigne. Ce back-three semble avoir trouvé sa vitesse de croisière.

Ainsley Matiland Niles (6/10) : Le jeune joueur n’a pas eu un match facile, mais il a assumé son rôle et s’est même montré dangereux sur des situations de contre. Il a réussi, au même titre que le reste de la défense, à canaliser Insigne, Milik et Callejon, et pour ça il mérite une bonne note.

Lucas Torreira (5/10) : En dedans pendant toute la partie, il a perdu beaucoup de duels dans l’entre-jeu et s’est montré imprécis dans les transmissions. Dans un match où Naples avait le ballon, le jeune uruguayen ne s’est pas autant projeté qu’au match aller.

Granit Xhaka (5/10) : Au même titre que Torreira, le Suisse a eu du mal à sortir la tête de l’eau. Malgré quelques passes intéressantes pour les attaquants, il a globalement été en dessous de ses capacités. Il est remplacé par Elneny à l’heure de jeu (non noté).

Aaron Ramsey (non noté) : Le Gallois a bien débuté la partie avant de sortir sur blessure au bout de 30 minutes de jeu. Mkhytarian le remplace et traverse la partie sans vraiment faire de différences. Il donne une balle de but à Aubameyang (qui ne marque pas), et c’est la son principal achèvement de la soirée.

Pierre-Emerick Aubameyang (3/10) : Effroyable match de l’attaquant Gabonais qui n’a tout simplement servi a rien. Bien contenu par les défenseurs adverses, Auba n’a fait parler ni sa vitesse, ni sa technique, ni sa finition. À sa décharge, ce n’était pas un match pour les attaquants, mais quand même…

Alexandre Lacazette (7/10) : A l’inverse de son coéquipier en attaque, le numéro 9 a montré qu’il pouvait être présent, même quand la défense adverse prend le dessus. Laca provoque, obtient des fautes, se bat, et marque un splendide coup franc aux 25 mètres qui qualifie quasiment les Gunners. Bravo au petit frenchie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *