Norwich – Arsenal : les notes de la première de Freddie Ljungberg

Le miracle Freddie Ljungberg n’a pas eu lieu. En tout cas pas pour sa première sur le banc. Arsenal est toujours convalescent et Arsenal a sûrement besoin de temps pour effacer ces dernières semaines. Les Gunners ont montré de bonnes intentions, notamment en première période, mais les erreurs défensives ont une nouvelle fois eu raison du résultat. Arsenal enchaîne un 8e match sans victoire toutes compétitions confondues.

La compo au coup d’envoi. Même si Arsenal a vite évolué en 4-3-3 avec Aubameyang sur un côté.

Leno (7) : Il ne peut rien faire sur les deux buts encaissés. Mais c’est bien lui qui sauve les meubles en 2e période avec trois arrêts décisifs dont deux face-à-face. Le plus régulier avec Aubameyang depuis le début de saison.

Chambers (4) : Latéral droit ne semble véritablement pas être son poste. Il peut dépanner mais l’Anglais a beaucoup trop de lacunes pour évoluer à ce poste. Il s’est souvent fait prendre dans son dos par un positionnement trop avancé sur la pelouse. Le 2e but de Norwich en est la preuve. Beaucoup de duels perdus et de fautes commises par la faiblesse de son positionnement.

Mustafi (3) : On a cru au retour de l’Allemand avec ses quelques belles performances en Europa League. Mais sur ce match, il a une nouvelle fois fait étalage de tous ses défauts. Lent dans la lecture du jeu, terriblement naïf en un-contre-un, perdu dans son positionnement… Freddie lui a laissé sa chance de revenir, pas sûr qu’il en ait une autre.

David Luiz (3) : On attendait de lui qu’il sécurise la défense d’Arsenal. Depuis le début de saison, c’est tout le contraire. Monsieur catastrophe. Le Brésilien semble toujours être là où il ne devrait pas. Avec son compère, il a regardé Pukki inscrire le premier but du match sans avoir la moindre envie de l’attaquer avant que ce dernier ne frappe. Passif.

Kolasinac (6) : Certainement le meilleur défenseur d’Arsenal aujourd’hui. Et ça fait bizarre d’écrire ça. Même si le Bosnien n’est pas tout le temps serein défensivement, il n’a pas commis d’erreurs comme il en a l’habitude. Il s’est aussi plutôt bien projeté vers l’avant mais comme trop souvent, il a manqué de justesse au moment de la dernière passe.

Xhaka (5) : 6 en première mi-temps, 4 en deuxième. Pour son retour comme titulaire, message fort envoyé par son coach d’ailleurs, Granit Xhaka a fait du Granit Xhaka. Plutôt à l’aise dans la distribution du jeu en première mi-temps, le Suisse s’est peu à peu effacé, en même temps qu’Arsenal perdait le contrôle du match. Logique, Granit a besoin d’avoir le ballon et du temps. Quand ce n’est pas le cas, il est trop souvent pris de vitesse et commet de nombreuses fautes inutiles.

Guendouzi (4) : Mattéo semble dans le dur depuis plusieurs matchs. Peut-être une baisse physique, ce qui ne serait pas illogique vu son âge et l’enchaînement des matchs depuis la saison dernière. Le Français est moins juste techniquement, moins précis à la récupération et semble moins lucide également. Des caractéristiques qui requièrent un physique à 100%. Passage à vide mais les qualités sont toujours là.

Willock (4) : Match compliqué pour le protégé de Freddie Ljungberg. Dans une position axiale entre un numéro 10 et un numéro 8, le jeune Anglais ne savait pas où se mettre pour servir le collectif. Résultat : il a longtemps couru dans le vide sans vraiment avoir d’impact par ses qualités de box-to-box. Lui qui aime se projeter vers l’avant de loin, il n’a pas eu le loisir de le faire aujourd’hui. Il était trop souvent situé dos au jeu, trop proche des défenseurs de Norwich.

Özil (5) : Il est sûrement l’exemple concret qui prouve qu’il manquait quelque chose au milieu d’Arsenal. Mesut n’a pas fait un mauvais match, loin de là. Mais il n’a pas non plus étalé toute sa classe ni trouvé les bonnes passes comme il sait si bien le faire. Peut-être parce qu’il était trop loin de ses coéquipiers, ou que ses coéquipiers étaient trop loin de lui. Difficile à savoir.

Lacazette (5) : Match encore frustrant pour l’attaquant français. Il aurait pu ouvrir le score dès les premières minutes de jeu s’il n’avait pas manqué sa frappe. Ensuite, plus rien à se mettre sous la dent. Encore une fois très utile dans le jeu par sa protection de balle et sa hargne mais on le voit trop peu dans la zone où il est le plus dangereux : la surface. Un buteur sans occasions.

Aubameyang (7) : Au contraire de son compère, Aubam’ a eu deux occasions et les a mises au fond. La première sur un pénalty retiré. La seconde sur un corner mal renvoyé. 9e et 10e buts pour le Gabonais. Un doublé qui vient aussi récompenser une performance aboutie avec de nombreux efforts consentis pendant 90 minutes. Arsenal peut encore une fois le remercier.

Les remplaçants :

Torreira (non noté) : Rentré pour sécuriser le milieu de terrain et pour soulager Granit Xhaka des tâches défensives, l’Uruguayen s’est illustré en fin de match en annihilant une situation dangereuse dans la surface des Gunners. On espère le revoir très vite titulaire à son poste de prédilection.

Saka (non noté) : Entrée timide pour le jeune anglais. Sa présence a apporté un peu de profondeur sur le côté gauche mais Bukayo n’a pas eu assez d’impact. Mais on ne peut pas attendre des miracles d’un jeune joueur de 18 ans. Son entrée est d’ailleurs sûrement un message fort envoyé par Freddie Ljungberg en direction de Nicolas Pépé.

Martinelli (non noté) : Il n’a pas eu beaucoup de temps sur la pelouse mais il a encore une fois montré beaucoup de détermination.

Freddie Ljungberg (5) : Pour sa première sur le banc des Gunners en tant que headcoach, la légende d’Arsenal a surpris par sa compo de départ et ses choix de personnes. Son coaching aurait pu intervenir plus tôt dans le match mais laissons-lui le temps de s’installer et de mettre en place sa philosophie.

#Albin

Barème des notes :
10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *