Les notes de la défaite à Tottenham

À l’occasion de ce derby du nord de Londres, on a cru pendant une mi-temps qu’Arsenal allait réaliser une grosse performance et s’imposer. La suite ? les Gunners ont sombré, battu par plus fort qu’eux et ont dit adieu au top 4. Ce piètre résultat a souligné les manques collectifs et individuels des joueurs d’Arsène Wenger.

 

Titulaires : 

 

Petr Čech : 6/10

Toujours pas de 200ème clean-sheet pour Cech, ça commence à faire plus que long. Il n’a pourtant pas grand chose à se reprocher aujourd’hui. Souvent abandonné par sa défense, il ne peut rien sur le but de Kane. En revanche, il a ensuite réalisé les arrêts qui ont permis aux Gunners d’y croire jusqu’au bout, que ce soit sur les tentatives de Kane, Lamela ou Eriksen.

Héctor Bellerín : 5/10

Pas le plus mauvais aujourd’hui, mais on en attendait tout de même plus de l’Espagnol dont les très bons matchs sont rares. Il a tout même réussi à contenir les attaques sur son côté et a été présent offensivement, que ce soit avec son tir de peu au-dessus avant la mi-temps où sur son centre pour Lacazette dans les arrêts de jeu que l’attaquant français négocie mal.

Shkodran Mustafi : 4,5/10

L’Allemand a été excellent pendant 45 minutes. Omniprésent, il a été le principal artisan de l’impuissance offensive des Spurs. Après la mi-temps, il a participé au naufrage collectif, se montrant bien moins serein, et sa note aurait pu encore baisser si Tottenham avait converti davantage ses occasions.

Laurent Koscielny : 3/10

C’est loin d’être la meilleure saison du défenseur français. Aujourd’hui, il a encore une fois déçu. S’il a tenu le choc en première période, il a été complètement dépassé en seconde. Il perd son duel face à Kane sur l’ouverture du score, et surtout, il rate presque tout ensuite. Sur le face à face de Dele Alli, c’est encore lui qui au départ, rend le ballon aux Spurs.

Nacho Monreal : 4/10

On l’a très peu vu. Invisible devant, il n’a pas compensé ce manque d’allant par une performance défensive à la hauteur. Il a eu du mal à contenir Trippier et a souvent été pris de vitesse par la vivacité des Spurs.

Granit Xhaka : 4/10

Il a été lui aussi très discret. Devant, on ne le voit jamais ou presque et en défense, il se fait là aussi très discret. On a l’impression qu’il se cache un peu en phase défensive, de sorte qu’on ne sait jamais s’il aurait dû être là ou pas. Il n’a pas participé aux dernières minutes, remplacé par Welbeck, mais l’on regrette que Wenger lui accorde une si grande confiance et qu’il soit systématiquement titulaire.

Mohamed Elneny : 6/10

L’Égyptien n’a pas démérité. Certes il n’a pas tout bien fait, mais il a rempli son rôle: peu de pertes de balle et une certaine capacité à se dégager du pressing adverse. Il n’a participé qu’au début du naufrage, puisqu’il a été remplacé à l’heure de jeu par Iwobi.

Henrikh Mkhitaryan : 3,5/10

La troisième de l’Arménien avec Arsenal n’a pas été à la hauteur des deux premières. Quadruple passeur décisif la semaine dernière, il a sans doute été aujourd’hui, en première mi-temps, le plus mauvais des Gunners, avec de nombreuses pertes de balle après des erreurs techniques surprenantes pour un tel joueur. En deuxième mi-temps, on ne l’a pas vu avant sa sortie à l’heure de jeu (remplacé par Lacazette).

Mesut Özil : 4,5/10

On attendait plus de lui. Il n’a pas été le leader attendu devant, même s’il a bien mené quelques offensives. Certes, ce n’était pas le match idéal pour lui mais l’Allemand n’a pas encore gommé les réserves sur sa régularité. Il aurait pu sauver le match avec ce coup franc à la dernière seconde, mais il a frappé le haut du mur.

Jack Wilshere : 6,5/10

De loin le meilleur joueur de champ côté Gunners. Sa passe pour Aubameyang à la 12ème est magique et en deuxième mi-temps, quand l’équipe prenait l’eau, il n’a pas sombré, parvenant à ressortir quelques ballons avec toujours beaucoup de justesse technique. On attend désormais qu’il reste titulaire et qu’il soit associé à Ramsey, absent aujourd’hui.

Pierre-Emerick Aubameyang : 5/10

Difficile de critiquer le Gabonnais. Il n’a pas eu une occasion à se mettre sous la dent. Sur la passe que Wilshere lui adresse, il n’est hors-jeu que de quelques centimètres et ses appels et sa vitesse ont longtemps été la seule vraie menace sur le bu de Lloris. Après l’entrée de Lacazette, il a joué à gauche, où il n’a pu faire apprécier ses qualités de buteur.

Remplaçants : 

Alex Iwobi : Tout simplement catastrophique. Il a dû perdre les trois quarts de ses ballons et il n’a pas fait un seul bon choix. C’est une vraie surprise qu’il ait été aussi mauvais, et il est toujours aussi inquiétant de voir que lui aussi, comme Bellerín, ne progresse pas vraiment depuis son arrivée dans l’équipe première.

Alexandre Lacazette : Dure journée pour le Français. Après avoir passé 60 minutes sur le banc, il a passé 30 minutes à ne rien faire sur le terrain: sur les cinq ballons qu’il a touché, il a été hors-jeu deux fois et a du perdre les trois autres. Enfin pendant les deux dernières minutes, il s’est procuré deux grosses occasions. Il  a envoyé la première dans les nuages et a tiré à côté sur son face à face avec Lloris. L’attaquant des Gunners, arrivé cet été, traverse sans doute la période la plus délicate de sa carrière.

Danny Welbeck : Il n’a joué que 10 minutes et n’a pas pu faire grand chose. Il aurait pu mieux faire (peut-être en essayant de contrôler le ballon) sur une belle passe de Wilshere en profondeur. C’est lui qui obtient le dernier coup franc du match.

#AntoineP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *