Olivier Giroud : “Je ne voulais pas partir”

A l’occasion d’une interview pour la BBC, Olivier Giroud s’est confié sur la situation de son ami et ancien coéquipier à Arsenal Laurent Koscielny, sur ses moments passés chez les Gunners ainsi que sur son club actuel, Chelsea.

A propos de Koscielny…
C’est un bon ami à moi. Je ne connais depuis 10 ou 11 ans. On a joué ensemble à Tours. Il évolue à Arsenal depuis 9 ans. Il est très respectueux, très professionnel et toujours le meilleur exemple pour les jeunes. Le club lui a donné l’opportunité de jouer ici, c’était une très grosse opportunité pour lui de montrer ses qualités en Premier League. Je pense qu’il a toujours été reconnaissant pour ça et très respectueux du club. Je ne comprends pas comment on a pu arriver à cette situation.
Je suis triste pour lui parce qu’il est super et que les médias veulent donner une mauvaise image de lui. Je ne suis pas au club, je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé mais une chose est sûre, Lolo est très affecté par la situation, c’est quelqu’un de très émotif. 

A propos de son départ d’Arsenal…
Je ne voulais pas partir. A ce moment-là j’ai parlé avec le boss, Arsène Wenger. Je lui ai dit : “Ecoutez, j’ai besoin d’un peu de temps de jeu pour disputer la coupe du Monde, c’est énorme pour moi.” Et à la fin nous avons gagné, donc il était important pour moi de partir. Ça a été compliqué pour moi mais en même temps c’était énorme de signer dans un club comme Chelsea. C’était comme une progression pour moi parce que Chelsea a été le meilleur club d’Angleterre ces dix dernières années. C’était un nouveau défi, avec une grande motivation et de grands objectifs.

Ses années à Arsenal…
Avec Arsenal c’était difficile de se battre pour remporter le championnat. On se battait pour chaque fois pour la Ligue des champions. J’ai gagné quelques FA Cup et Community Shield. Et quand on ne peut pas remporter le titre, c’est plutôt bien de gagner la FA Cup, j’ai de bons souvenirs.

Chelsea…
Chelsea est un club où il y a peut être plus d’attentes, des attentes plus grandes. Ils ont gagné plus de titres ces dix dernières années mais évidemment Arsenal voudrait revenir à l’époque des Invincibles mais ce n’est pas facile. Je ne dirais pas que nous faisons mieux les choses à Chelsea. Nous essayons juste d’être le plus compétitif possible pour progresser et gagner des trophées. 

Via BBC Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *