Billet d’humeur : au revoir Oliv’ !

Après plus de cinq saisons passées à Arsenal, Olivier Giroud nous quitte. À la rédaction, on est tous tristes de ce départ d’un joueur qui aura marqué positivement son passage chez les Gunners, et en guise d’hommage, Michael vous propose ce billet d’humeur.

 

C’était un certain 18 août 2012 et jamais je n’oublierais cette date.

C’est assez difficile d’oublier la première fois que tu vois jouer Arsenal en vrai. Après des années à suivre l’équipe à la télé, j’allais enfin pouvoir admirer Cazorla, Ramsey ou encore Podolski en vrai. C’était comme un rêve. J’ai même vu Diaby titulaire. Oui oui , DIABY, TITULAIRE. Vous pouvez comprendre mon enthousiasme !

Ce jour-là, c’était aussi le premier match officiel de Giroud pour Arsenal. J’étais un peu dégouté de ne pas le voir titulaire mais je savais qu’il allait entrer en jeu à un moment et peut-être commencer son aventure Londonienne par un but. Bon, ce ne fut pas le cas. Entré en deuxième mi-temps, Giroud n’avait pas réussi à donner la victoire aux Gunners. Il a même bouffé la feuille de match : après avoir été servi par Cazorla au point de penalty, il s’était retrouvé seul face au gardien mais n’avait pas réussi à faire la différence. Un vieux 0-0 face à Sunderland. Un match nul mais j’étais quand même content.

C’étaient les débuts de Giroud à Arsenal. Des débuts difficiles mais encourageants.

Aujourd’hui Giroud va s’engager pour Chelsea et j’ai les boules.

C’est difficile de s’attacher autant à un joueur et de le voir partir surtout dans un autre club de Londres. Avec les années, Giroud s’est fait cracher dessus par la presse, par des anciens joueurs, par des consultants en quête de notoriété. Pourtant, sur le terrain, Giroud a toujours démontré tout son talent.

105 buts en 253 apparitions. Trois FA Cup, trois Community Shield et un prix Puskas pour un but surréaliste contre Palace. Il a marqué ou délivré une passe décisive dans les 3 finales de Cup. Plutôt pas mal en 5 ans et demi.

En regardant les réactions suite à son départ, on peut voir que les Gooners l’aiment vraiment. Il va laisser une trace à Arsenal et je suis certain que dans le futur, il sera respecté pour son talent et ce qu’il a prouvé sur le terrain.

Malheureusement, en manque de temps de jeu, Olivier doit partir. En cette année de Coupe du Monde, La France ne peut pas se passer de son talent. Mais pour avoir sa place, il faut jouer et enchainer les matchs. Les déclarations de Guy Stephan et Deschamps sont sûrement une des raisons de son départ.

La question est de savoir s’il aura plus de temps de jeu à Chelsea ? J’en doute mais j’espère pour lui. C’est juste difficile d’imaginer Oliv’ sous un autre maillot en Premier League. Mais c’est la triste réalité.

Je n’ai rien d’autre à rajouter si ce n’est de lui souhaiter bonne chance à Chelsea. J’espère que les Blues se rendent compte de la chance de pouvoir signer un tel joueur. Merci pour tout Olivier.

giroudcup

 

#Michael

#NaNaNaNaGiroud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *