Overmars – « Si Arsenal veut de moi, je suis prêt à les aider. »

Marc-Overmars

Overmars se livre à Standard Sport: « Lorsque vous prenez de l’âge en tant que joueur, vous capitalisez sur vos qualités pour préparer l’avenir. J’ai su très rapidement qu’être manager n’était pas fait pour moi. A l’Ajax, je m’occupe des transferts, des contrats et j’organise la supervision de joueurs. Cela me sied. »

« Je ne serais pas surpris de travailler un jour pour Arsenal, ce pourrait être une possibilité. Je n’en ai jamais discuté avec Arsène Wenger. Mais si le comité planche sur le futur et fait une liste de personnes capable de travailler au club, je ne serais pas surpris de voir mon nom associé à cette liste. Cependant, pour l’instant, je souhaite rester à l’Ajax. » 

Avant le clash de Premier League entre Tottenham et Arsenal ce dimanche, Overmars ajoute: « Je suis retourné à Highbury pour voir ce que la zone est devenue et j’ai senti encore beaucoup de force qui en émanait. Lorsque nous jouions à domicile, nous étions imbattable. C’est ce que nous ressentions.

Mais c’est ce qui arrive parfois quand vous jouez dans un plus gros stade, la magie disparait. C’était assez intime comme atmosphère à Highbury, c’est la différence avec l’ancien stade et le nouveau. Lorsque vous construisez un nouveau stade, il faut tout faire pour garder le public aussi proche que possible de la pelouse. J’ai joué à l’Ajax dans l’ancien stade et puis par la suite dans le nouveau et nous avions rencontré le même problème. Tous les adversaires voulaient jouer dans ce nouvel écrin donc vous perdez l’avantage de jouer à domicile. Ils auraient du se servir de davantage de choses de l’ancien stade et les mettre en place dans le nouveau. »

#Max (via standard.co.uk)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *