Partey, enfin le milieu tant attendu ?

C’était le feuilleton de ces derniers mois: Arsenal a enfin finalisé la signature d’un accord à long terme avec Thomas Partey dans la toute dernière ligne droit du mercato. Arsenal a dressé un portrait tactique du milieu de terrain dans un article paru le 06 octobre sur leur site, AFC vous en propose aujourd’hui la traduction.

Notre nouvelle recrue a débuté sa carrière de footballeur dans son pays natal, le Ghana, en passant par les rangs des jeunes de l’Odometah FC avant de rejoindre l’Atlético de Madrid en 2011. Avant de s’imposer définitivement dans la capitale espagnole, Partey a d’abord pris le temps de s’affirmer grâce à des prêts à Majorque en 2013/2014 puis à Almeria lors de la saison suivante. Depuis son retour, Partey n’a cessé de progresser, s’imposant par la suite comme l’un des meilleurs milieux de terrain d’Europe. Il a joué un total de 188 matchs pour l’Atlético, toutes compétitions confondues, attirant l’attention de nombreux clubs après plusieurs saisons exceptionnelles en Espagne.

Compétences défensives

Partey est très impliqué dans le jeu quand il s’agit de récupérer le ballon pour son équipe. Son intelligence, son physique et sa capacité à lire le jeu font de lui un cauchemar pour tout joueur adverse qui tente de passer dans sa zone. Son positionnement défensif est une grande force, il stoppe souvent les transitions adverses en coupant les lignes de passes, ce dont Arsenal a cruellement besoin depuis quelques années. Tout au long de la saison 2019/20, il a accumulé 28 interceptions pour l’Atlético, seuls sept milieux de terrain en ont réussi davantage en Liga.

Partey est également un excellent tacleur, puisqu’il s’est classé septième en Ligue des champions la saison dernière pour le nombre de tacles réussis par match (3,6). Son gabarit de 185 cm lui permet de remporter régulièrement des duels défensifs, que ce soit dans les airs ou au sol. Ce physique, combiné à son attitude de ne jamais rien lâcher, lui sert fortement quand il s’agit de gagner des deuxièmes ballons au milieu du terrain. Ses 384 récupérations gagnées en Liga l’année dernière le classent dans les 10 meilleurs récupérateurs de Liga.

Aisance technique

Partey ne possède pas seulement des compétences défensives. Malgré son grand gabarit, il est également très élégant quand il s’agit de porter le ballon. L’international ghanéen se projette fréquemment vers l’avant avec le ballon, progressant sur le terrain avec une grande détermination qui aidera Arsenal dans sa transition offensive. Ses 1,6 dribbles réussis par match ont été dépassés par seulement 28 joueurs de la Liga la saison dernière, un exploit très impressionnant si l’on considère qu’il a débuté la majorité de ses matchs en tant que milieu relayeur. En outre, Partey fait preuve d’une grand calme dans les phases de relance. Il peut recevoir le ballon et relancer vers l’avant en évitant un gros pressing effectué sur lui.

Le joueur de 27 ans demande souvent le ballon dans les pieds, avec toujours ce désir de remonter le terrain avec le ballon et influencer le jeu. Il a fait une moyenne de 62 passes par match lors de la campagne de l’Atlético en Ligue des champions 2019/20, statistique impressionnante compte tenu de la nature défensive de l’équipe de Diego Simeone. Partey cherche toujours à faire progresser le ballon vers l’avant en tentant de trouver ses coéquipiers dans des positions dangereuses. La saison dernière, il a réalisé un nombre extraordinaire de 71 passes progressives et 65 passes dans le dernier tiers du terrain en Ligue des champions (seulement 7 joueurs ont fait mieux que lui).

S’adapter à la Premier League

Partey est le rêve de tout manager, étant donné sa capacité à jouer en tant que milieu de terrain défensif ou milieu box-to-box à un très haut niveau, ce qui donnera à Mikel Arteta de multiple choix dans ses compositions tactiques. Le Ghanéen peut facilement occuper le rôle de milieu défensif avec Granit Xhaka ou Dani Ceballos à ses côtés, puisqu’il a souvent joué dans un milieu de terrain à deux pendant son passage à l’Atlético. Mais il possède également les capacités techniques et l’intelligence nécessaire pour jouer plus haut en tant que milieu de terrain “box to box” destructeur dans un milieu de terrain à trois. Cette capacité à pouvoir jouer le fameux rôle de “box-to-box” fait de lui l’un des milieux à suivre cette année en Premier League.

Si Mikel choisit d’opter pour une défense à quatre, Partey est le candidat idéal pour jouer à droite dans un milieu de terrain à trois, étant donné sa précédente expérience en tant que latéral droit. Dans les phases de construction, il peut se glisser sur la droite pour permettre à Hector Bellerin de se projeter plus loin vers l’avant, comme l’a fait Granit Xhaka lorsque Kieran Tierney débordait sur son couloir gauche. Il peut également se positionner au milieu de terrain comme le seul numéro 6, en recevant les ballons aux abords de sa propre surface et en faisant progresser le jeu vers l’avant grâce à ses passes ou à ses dribbles.

La saison dernière, seuls 15 joueurs de Liga ont fait plus de passes sous pression que lui (298). Son calme face au pressing signifie qu’il s’inscrira parfaitement dans la philosophie d’Arteta qui consiste à relancer très court à partir du gardien. Contre les équipes jouant bloc bas, Partey offrira une protection défensive, permettant peut-être à Ceballos de jouer un rôle plus avancé et de recevoir le ballon dans les petits espaces. Sa nature physique et sa capacité à garder le ballon s’avéreront également vitales contre les équipes du top 5, rendant Arsenal beaucoup plus difficile à contrer en transition et en leur donnant plus de contrôle au milieu du terrain.

Le vice-capitaine du Ghana a déjà prouvé qu’il pouvait se mesurer aux meilleures équipes de la Premier League. La saison dernière, il s’est distingué contre Liverpool à domicile comme à l’extérieur en Ligue des champions, ce qui lui a valu d’être désigné homme du match à domicile. Ce soir-là, Partey a mis en avant ses qualités de défenseur, en remportant 11 duels, effectuant 5 tacles et récupérant le ballon à 12 reprises. Son ancien coéquipier, Kieran Trippier, est convaincu que Partey a tout ce qu’il faut pour réussir en Angleterre. “Il est incroyable, son physique, la façon dont il casse le jeu. Techniquement, il a tout ce qu’il faut. Il est l’un des meilleurs milieux de terrain avec lesquels j’ai joué”, dit-il. “Il parle parfaitement l’anglais. [NDLR: Normal Kieran, l’anglais est la langue officielle du Ghana 😅] Je ne pense pas qu’il aurait un problème avec la Premier League.”

#Corentin #AFC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *