Une performance solide et un bon point pour Arsenal à Chelsea !

Arsenal retrouvait ce dimanche la Premier League après avoir entamé tard jeudi soir sa campagne de Ligue Europa avec une victoire rassurante face à Cologne. Pour cette 5ème journée en championnat, les Gunners retrouvent Chelsea, un adversaire certes a priori favori et supérieur, mais un adversaire qu’Arsenal a battu deux fois depuis mai, en finale de FA Cup puis lors du Community Shield. Ce déplacement à Stamford Bridge était donc l’occasion idéale pour signer un premier succès de prestige cette saison et pour se positionner comme un candidat crédible au titre de champion.

Pour ce match crucial, Arsène Wenger récupère la plupart de ses titulaires qu’il avait reposés jeudi soir. Mesut Özil en revanche est absent de la feuille de match pour une légère blessure. Alexis Sanchez n’est lui vraisemblablement toujours pas prêt à démarrer et il prend ainsi place sur le banc. Le trio d’attaque est donc composé par Iwobi, Lacazette et Welbeck. Derrière ces trois hommes, on retrouve les titulaires habituels en défense et au milieu (Cech ; Koscielny, Mustafi, Monreal ; Kolasinac, Xhaka, Ramsey, Bellerín). Chelsea de son côté aligne le onze qui l’a mené au titre la saison dernière avec évidemment Morata en pointe et non plus Diego Costa, et avec Willian qui prend la place d’un Eden Hazard lui aussi pas encore prêt à démarrer.

1ère mi-temps:

La rencontre part sur un rythme élevé et Chelsea se montre d’emblée plus dangereux que les Gunners, avec des premières combinaisons sur corner qui font passer quelques frissons sur les buts de Petr Cech, sans que les occasions soient franches pour autant. Après le premier quart d’heure, Arsenal n’a que très peu vu le ballon, mais n’a cependant pas concédé de grosse occasion. Et ce sont d’ailleurs les Gunners qui vont se procurer la première vraie opportunité. À la 16ème, après un bon une-deux avec Iwobi, Bellerín déboule sur la droite et sert Welbeck dont la tête passe juste à côté. Dans la minute qui suit, le même Bellerín pénètre dans la surface et sert Lacazette en retrait. Sa frappe est un peu écrasée et est captée par Courtois. Deux grosses occasions coup sur coup pour les Gunners qui réagissent très bien à la bonne entame des Blues.

 Les Gunners semblent désormais en confiance et sont de plus en plus dangereux. Mais Chelsea a évidemment les armes pour réagir et les joueurs pour se montrer dangereux. Sur une superbe ouverture de Fabregas à la 21ème, Pedro part seul vers le but. Heureusement, sa conduite de balle n’est pas parfaite et son tir est repoussé par la jambe de Cech, qui réalise un gros arrêt pour préserver le 0-0. Deux minutes plus tard, c’est Morata de la tête qui peut frapper au but mais son ballon passe assez largement au-dessus.

Les occasions se multiplient des deux côtés et le match est très plaisant à suivre. Les deux équipes sont à créditer d’une bonne prestation en cette première période. Les Gunners montrent un tout autre visage que celui affiché sur le terrain de Liverpool il y a trois semaines, et c’est plutôt rassurant.

Le match se calme un peu mais le niveau technique est toujours élevé. Arsenal est toujours aussi bien dans son match et commence même à confisquer le ballon aux Blues.

Welbz Azpi

Alors que la mi-temps approche, les Gunners vont se procurer une nouvelle occasion, une énorme cette fois. À la 41ème minute, Ramsey conduit le ballon vers la surface et arrive à avancer vers le but sans trop qu’on sache comment. Il termine sa course avec un pointu qui échoue sur le poteau d’un Courtois complètement battu. Le ballon revient sur Lacazette qui est surpris et loupe le cadre. Quelle occasion et quel dommage de ne pas concrétiser cette domination criante.

Les dernières minutes de la première période voient les Gunners récupérer tous les ballons et maitriser totalement Chelsea. Malheureusement, c’est sur le score de 0-0 que les deux équipes regagnent les vestiaires après une première période de très bon niveau. Il faudra une toute aussi bonne seconde mi-temps de la part des Gunners pour espérer l’emporter à Stamford Bridge.

Ramsey 1

2ème mi-temps :

Au retour des vestiaires, Antonio Conte a déjà effectué son premier changement avec l’entrée de Tiémoué Bakayoko à la place de Pedro, sans doute afin de neutraliser le milieu de terrain des Gunners qui avait pris le dessus en première période.

Chelsea démarre mieux et comme en début de première période, ce sont eux qui ont davantage le ballon. Pour autant, les Gunners semblent sereins et l’on sent clairement qu’ils pourraient faire la différence eux aussi. Peu à peu, ils voient davantage le ballon et les débats se rééquilibrent dans ce match toujours aussi plaisant.

Les occasions se font cependant plus rare. C’est sans doute dans l’idée de se montrer à nouveau dangereux qu’Arsène Wenger effectue son premier changement. Lacazette, certes intéressant mais qui a eu plus de déchet que d’habitude dans son jeu, sort au profit d’Alexis Sanchez. Welbeck bascule donc en pointe et Alexis s’installe sur le côté gauche. À la rentrée d’Alexis, Antonio Conte répond par celle d’Eden Hazard, qui lui remplace Willian.

Wenger effectue un second changement, forcé cette fois. En effet, sur un contact avec Luiz, Welbeck se blesse, semble-t-il aux adducteurs. Un coup dur pour l’attaquant en forme des Gunners. Il laisse sa place à Olivier Giroud, et l’on se dit que l’occasion est idéale pour que le Français inscrive son 100ème but avec Arsenal.

Et les Gunners vont d’ailleurs inscrire un but dans la foulée de l’entrée du Français, mais celui-ci est refusé pour hors-jeu. Sur un coup franc indirect, Mustafi place sa tête et trompe Courtois, mais il était en effet en position illicite au départ. Cet événement réveille en tout cas les spectateurs pour le dernier quart d’heure décisif.

Eden Hazard allume la première mèche dans ce dernier quart d’heure : au terme d’une belle action il se retrouve en bonne position. Sa frappe est cadrée et puissante mais elle est bien captée par Cech. Wenger quant à lui fait sortir Iwobi pour Elneny, avec donc l’idée qu’un point suffirait à son bonheur cet après-midi.

Alors que les Gunners laissent le ballon aux Blues et semblent épuisés, David Luiz s’emporte sur un tacle et fauche Kolasinac. L’arbitre n’hésite pas et sort le rouge. Chelsea finit le match à 10 contre Arsenal pour la troisième fois consécutive. Il reste alors 5 grosses minutes, temps additionnel compris.

Les dernières minutes sont tendues, Kolasinac et Bellerín prennent tous deux un carton jaune, et Arsenal ne parvient pas à concrétiser sa supériorité numérique.

Duel Mustafi Morata

Les Gunners repartent donc avec un point de Stamford Bridge. Ce n’est pas forcément une mauvaise opération niveau comptable, qui plus est sur un terrain qui ne réussit que rarement à Arsenal. Au-delà du point récolté, l’on peut se réjouir de cette prestation solide et convaincante. C’est un match référence pour Arsène Wenger et ses hommes et il reste désormais à faire fructifier cette bonne performance par une série de victoires en Premier League.

#AntoineP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *