Présentation de Mesut Özil et conférence de presse d’avant-match d’Arsène Wenger

Mesut Ozil and Arsene Wenger

Mesut Özil a été présenté aux médias cet après-midi. Il s’explique sur sa décision de signer pour Arsenal et se dit impatient de relever le défi en Premier League.

Il explique qu’Arsène Wenger n’a pas vraiment besoin de lui vanter les qualités de son équipe car il savait déjà que c’était le bon choix. L’international Allemand, devenu la recrue la plus chère de l’histoire du Club, a été transferé lors du dernier jour du mercato et pourrait faire sa première apparition sous le maillot des Gunners samedi contre Sunderland. Özil est impatient de commencer un nouveau chapitre de sa carrière et pense qu’il ne peut que s’améliorer sous la houlette d’Arsène Wenger.

« Il n’a pas eu besoin de m’en dire beaucoup au sujet du Club. » dit le joueur de 24 ans. « Je sais que ce Club a connu de grands succès et a compté de grands joueurs en son sein comme Henry ou Fabregas. Donc je sais que venir ici est la bonne décision car beaucoup de jeunes joueurs sont venus ici et sont devenus meilleurs et certains sont même devenus les meilleurs joueurs du monde. C’est pour cela que j’ai souhaité venir ici. Je suis impatient de débuter avec l’équipe. Nous sommes une équipe avec de grands objectifs. Nous souhaitons faire des étincelles ensemble et je suis impatient de jouer avec tout le monde. »

De plus, Özil ajoute que la principale décision qui l’a poussé a signer à Arsenal est la confiance qu’Arsène Wenger place en lui.

« La chose primordiale, c’est que le manager me fait confiance, ce fut le point le plus important. Je serais venu ici gratuitement, sans aucun problème. Lors de mon entretien téléphonique avec Arsène Wenger, il était très respectueux et en tant que joueur, j’en ai besoin. Je vais vivre de formidables années ici, j’espère gagner de nombreux trophées et rester en bonne santé. C’est mon objectif. »

Özil s’est entrainé pour la première fois avec ses nouveaux partenaires ce matin et a livré ses premières impressions:

« Ce fut très intéressant. » dit Özil. « Je n’ai pas trop pensé à Arsenal car tout d’abord, j’étais focalisé sur l’équipe nationale mais j’ai bien évidemment discuté d’Arsenal avec Mertesacker et Podolski. Je leur ai demandé comment sont les gens et le fonctionnement du Club. Evidemment, je suis très curieux. C’est tout nouveau pour moi. Je n’ai entendu que des choses positives et j’ai appris par moi-même comment le Club fonctionne. Ce Club est connu pour avoir un véritable esprit de famille, un Club sain avec de très jeunes joueurs qui peuvent vraiment avoir leur chance ici et évoluer. C’est une des raisons qui m’a poussé à venir ici, je souhaite m’améliorer. Je suis très heureux d’être ici sous la direction d’un grand entraineur. »

Arsène Wenger, quant à lui, pense qu’Özil peut devenir un joueur majeur d’Arsenal. Wenger pense qu’il est difficile de définir si Özil représente la meilleure recrue d’Arsenal en terme de qualité mais il s’attend à ce que le joueur ait un énorme impact sur la Premier League.

« Vous ne pouvez que juger par rapport au montant du transfert, mathématiquement, il est notre plus grand transfert. » dit le manager. « C’est difficile de comparer les joueurs de qualité car nous avons déjà recruté des joueurs de qualité auparavant. Il est a un âge parfait. Il aura 25 ans le mois prochain et il est déjà un grand joueur. Il peut encore progresser entre 25 et 30 ans, passer un palier supplémentaire et devenir un joueur majeur. Il y a plusieurs joueurs capables de passer ce palier. Il faut trouver le bon club au bon moment mais avoir la force mentale pour le faire fait toute la différence. »

De plus, Wenger ajoute que la signature d’Özil démontre toute la puissance financière d’Arsenal. Wenger déclare qu’il fut heureux de dépenser autant pour recruter Özil et pense que le transfert de Bale a concretement aidé pour finaliser le transfert.

« Honnêtement, je pense que c’est lié au transfert de Bale. » dit le manager. « Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé au Real. Est-ce pour des raisons financières? Ou est-ce lié au fait qu’avec l’arrivée de Bale et la présence d’Isco, il leur fallait libérer un joueur. J’ai été surpris, oui. Je me bats pour que les équipes dépensent l’argent qu’ils produisent et pas sur l’argent gagné artificiellement. Comme vous le savez, la priorité pour nous est de trouver des joueurs de classe mondiale. Ils ne sont pas légion. Nous avons traversé des années de restrictions financières. Durant cette période, l’objectif était de rester en Ligue des Champions chaque année et nous l’avons fait. Nous sommes désormais dans une situation financière solide. »

Wenger a également révélé que le transfert d’Özil était quasiment bouclé avant le coup d’envoi du North London Derby.

« Dire que tout était bouclé est un peu exagéré. Mais 2 ou 3 jours avant le derby…J’étais un peu seul a être optimiste mais au final, c’est arrivé. Je pensais que nous avions une chance de le recruter, une petite chance certes, mais nous avons travaillé très dur jusqu’à la fin. C’était très compliqué sur la fin car il restait peu de temps mais dimanche, en me rendant au derby à 14h, j’étais confiant quant à la réussite de ce transfert. Avant le match, je savais que le transfert était fait à 90%. »

#Max (via arsenal.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *