Qui es-tu, Sead Kolašinac ?

Arsenal a officialisé il y a à peine quelques heures l’arrivée de sa première recrue de l’été, l’international bosnien Sead Kolašinac, évoluant au poste de latéral gauche : il est maintenant temps de faire connaissance avec ce joueur méconnu du grand public.

Biographie :

Né le 20 juin 1993 à Karlsruhe, Sead Kolašinac a fait tout son parcours en Allemagne, pays dont il possède également la nationalité. Alors âgé de 18 ans, il s’engage en 2011 avec Schalke 04, club avec lequel il fera ses débuts en pro durant la saison 2012-2013.

Kolašinac s’impose petit à petit comme titulaire avec Schalke, et continue sa progression en Bundesliga. Il sera cependant stoppé dans son ascension par une grave blessure : entre le mois d’août 2014 et le mois de février 2015, le bosnien sera maintenu hors des terrains par une rupture des ligaments croisés. « The Bosnian Hulk » reviendra plus fort de cette expérience douloureuse et jouera les deux saisons suivantes dans la peau d’un titulaire avec Schalke. Ses performances lui vaudront même d’être sélectionné dans l’équipe de la saison de Bundesliga pour la saison 2016/2017. Une performance tout à fait remarquable quant on sait qu’un certain David Alaba évolue au même poste…

En fin de contrat en juin 2017, l’international bosnien ne souhaite pas renouveler son contrat. Convoité par de nombreux clubs parmi lesquels Manchester City et l’AC Milan, c’est finalement Arsenal qui rafle la mise et parvient à enrôler Sead Kolašinac.

KOLA3

Style de jeu :

Évoluant de manière préférentielle au poste de latéral gauche (bien qu’il puisse également jouer défenseur central), Sead Kolašinac est un joueur qui impressionne de part ses qualités athlétiques. Le bosnien est un joueur puissant, rapide, endurant, mais également dur sur l’homme et solide défensivement. Un peu à l’instar de Granit Xhaka, Kolašinac semble également être ce que l’on pourrait appeler une « grande gueule ».

En dépit de ses qualités physiques, l’ancien de Schalke est très loin d’être maladroit techniquement. Il est courant de le voir débouler côté gauche afin d’éliminer un défenseur adverse pour ensuite adresser un bon centre vers ses attaquants. Il est d’ailleurs à noter que Kolašinac a distillé pas moins de 5 passes décisives (en 24 apparitions) avec Schalke pendant la saison 2016/2017, le record en Bundesliga pour un défenseur.

Utilisation à Arsenal ?

Il y a plusieurs possibilités sur l’utilisation de Sead Kolašinac par Arsène Wenger, qui dépendront essentiellement du schéma de jeu dans lequel il fera évoluer son équipe.

  • Si l’équipe continue d’évoluer en 3-4-3, schéma de jeu qui s’est avéré plutôt efficace en fin de saison, la place de Kolašinac semble tout naturellement être celle de piston gauche. Le bosnien pourra utiliser ses capacités athlétiques afin d’avaler les kilomètres et de faire l’essuie-glace entre défense et attaque, ce qui pourrait éventuellement permettre à Nacho Monreal de se fixer dans l’axe gauche d’une défense à 3, rôle dans lequel l’espagnol s’est montré performant.
  • Dans un schéma de jeu plus classique à quatre défenseurs, on peut imaginer qu’il y aurait une concurrence entre Kolašinac et Monreal pour le poste de latéral gauche. Une concurrence qui pourrait s’avérer saine et bénéfique à l’équipe, permettant ainsi de reposer plus régulièrement un Nacho Monreal qui va sur ses 32 ans tout en intégrant doucement le bosnien pour qu’il s’adapte à la Premier League.

Première interview :

Dans les heures qui ont suivies l’officialisation de Sead Kolašinac à Arsenal, le joueur Bosnien a répondu à quelques questions, dont voici la traduction :

Sead, félicitations, tu es maintenant un joueur d’Arsenal. Comment te sens-tu ?

Je me sens vraiment bien et je suis satisfait d’être ici. Je suis heureux d’avoir signé avec Arsenal pour cinq ans.

Qu’est-ce qui t’as attiré ici, à Arsenal ?

Arsenal est un grand club que j’ai suivi quand j’étais petit, à l’époque de Jens Lehmann et de Thierry Henry. Arsenal a toujours été un club très reconnu en Europe et je suis très heureux d’en faire partie.

Qu’est-ce qui te plaisait chez Lehmann et Henry ?

Jens Lehmann a tout comme moi joué à Schalke. Quand j’étais petit, j’ai suivi sa carrière et j’ai toujours pensé qu’il était un bon gardien de but. J’ai eu la chance de le rencontrer, et en y repensant il était vraiment un très bon gardien.

Que peux-tu nous dire sur ton style de jeu ?

Je pense que ma plus grande force est mon mental. Je suis un joueur qui essaie toujours d’aider mon équipe autant que je le peux.

Tu peux jouer à plusieurs postes. Où te sens-tu le plus à l’aise ?

Il y a plusieurs postes où je me sens à l’aise. Je peux jouer défenseur central dans une défense à trois, mais aussi plus haut sur le terrain. Je pense être réellement versatile.

#Antoine L 

Interview réalisée par Arsenal.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *