Raul Sanllehi : “Nous travaillons avec tous les agents”

Certains supporters ont exprimé leurs inquiétudes quant aux affaires récentes du club, et de la collaboration avec certains agents de joueurs. Raul Sanllehi, notre directeur du football, a précisé le fonctionnement d’Arsenal dans le domaine.

 

“Il n’y a pas eu de changement sur le fonctionnement du club sous ma direction” insiste l’intéressé.

Après le départ du responsable du recrutement , Sven Mislintat, l’hiver dernier, l’inquiétude est montée chez les supporters, car la rumeur disait que son départ était dû à sa crainte de voir Raul Sanllehi favoriser ses relations personnelles plutôt que les réseaux de recrutement du club.

Sanllehi a été recruté par Arsenal en partie grâce à son épais fichier de contact, justement, qu’il a pu bâtir durant ses années au FC Barcelone. Il a joué un rôle prépondérant dans les transferts de Nicolas Pépé (il entretient une excellente relation avec Marc Ingla, directeur général du LOSC) et de David Luiz, dont le conseiller, Kia Joorabchian, a également travaillé avec le directeur sportif du club, Edu.

Pour certains supporters, cette approche contraste avec la gestion d’Arsène Wenger. Au forum des supporters du 17 février, Sanllehi et Vinai Venkatesham, le directeur général du club, ont été interrogés sur ce qui a changé dans la gestion des agents de joueurs, et avec quels agents le club travaille.

Raul a donc expliqué qu’il n’y avait pas eu de changements dans la gestion du club, et que l’identité de l’agent découlait de l’identité du joueur ciblé par le club.

“Nous sommes prêts à travailler avec n’importe quel agent, et nous comptons entretenir de bonnes relations avec chacun d’entre eux.”

Vinai quant à lui, a expliqué le procédé de recrutement du club : “Tout d’abord, nous ciblons le poste à renforcer, et les caractéristiques recherchées par l’équipe. Nous cherchons ensuite les joueurs correspondant à ces critères. Cette recherche est menée main dans la main avec le directeur sportif Edu, nos experts technique et bien évidemment Mikel Arteta.”

“Nous abordons ensuite la partie financière, où nous analysons notre budget par rapport aux autres recherches en cours, pour cibler le joueur idéal pour le club. C’est à ce moment que nous rentrons en contact avec l’agent de l’heureux élu.”

Raul a précisé :”L’agent du joueur est bien évidemment un personnage clé dans la décision d’un joueur par rapport à son transfert, et c’est là qu’une bonne relation avec un agent nous offre un avantage non négligeable dans la course à la signature d’un joueur.”

Le dernier classement des frais d’agents payés par chaque club, publié par la Premier League et traitant de l’année 2018, soit à peu près la première de Raul Sanllehi au club, indique que le club a payé 11,1m de livres, soit environ 13m d’euros en frais d’intermédiaires lors des transferts. Cela classe le club à la 8ème place, avec une augmentation de plus d’un demi-million.

Sur une note plus positive, certains supporters ont eu la confirmation de Raul que le club travaillait bel et bien sur une façon d’offrir à Santi Cazorla une réelle chance de faire ses adieux à L’Emirates, où il a été une figure plus qu’importante et dont la fin de carrière anglaise a été gâchée par des blessures à répétition.

 

 

propos originaux recueillis sur www.football.london.com, traduit de l’anglais par Matthieu Rolland.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *