Rester au contact

Journée 5 : Hull – Arsenal : Rester au contact

Pour le compte de la 5ème journée de Premier League, Arsenal se déplaçait à Hull. Après un début de saison mitigé (une défaite lors de la 1ère journée et un nul ensuite), les Gunners avaient pour but de continuer la série de victoires débutée avant la trêve internationale.

Semaine de Ligue des Champions et un match insipide contre le PSG, on retrouve le même onze que mardi soir, à la différence que Walcott fait son entrée au dépend d’Oxlade et Cech retrouve les buts. Autant en défense qu’au milieu, Arsène a misé sur du classique, en attaque, cela devient une habitude, c’est Sanchez qui occupe la pointe.

Une première période dominée mais mitigée

Les Gunners débutent bien le match avec un pressing très haut, chaque récupération de balle fait l’objet d’une projection rapide vers l’avant. Les premières minutes sont clairement à l’avantage des rouges et blanc dans un jeu typique d’Arsenal. Grâce à notre milieu Coquelin – Cazorla – Özil, les espaces sont trouvés à la suite de séquences de possession et les joueurs de Hull City n’ont pas d’autre choix que de défendre bas.

Les hommes d’Arsène pressent haut, ce qui tranche totalement avec le match de mardi.

Cette jolie attitude permet aux Gunners de marquer dès la 17ème minute sur un but de Sanchez. Après plusieurs tentatives sur une action construite, le cafouillage profite à Iwobi qui reprend le ballon en première intention. C’est pourtant le chilien qui dévie le dernier pour l’ouverture du score.

alexis-hull-city

Koscielny et les siens ne s’endorment pas à la suite de l’ouverture du score et sont même à deux doigts de doubler la marque, par Sanchez, avant que Robertson ne sauve les siens d’un tacle glissé de grande classe empêchant le chilien de crucifier Hull en moins de deux minutes.

Par la suite, Iwobi oblige le portier des Tigers à sauver les siens, avant qu’Özil ne rate l’immanquable seul aux six mètres, surpris de recevoir le ballon en si bonne position.

Patient, les canonniers jouent leur jeu et seul un trou d’air de quelques minutes entre la 30ème et la 40ème, oblige Cech à toucher ses premiers ballons,

La fin de la seconde période est marquée par une main dans la surface de Livermore. Double sanction, penalty et carton rouge. Sanchez s’élance mais Jakupovic (encore lui) se détend bien et garde une nouvelle fois Hull à flot.

Sur une première mi-temps dominée, le score aurait pu être plus large. Les Gunners ont montré de belles choses et l’attitude est intéressante.

A sens unique malgré l’accrochage

Le début de seconde mi-temps est à l’image de la première, un pressing étouffant permettant des récupérations de balles et une projection rapide. Hull prend l’eau et sur une merveille de talonnade d’Iwobi, Walcott est à la finition d’un subtil ballon piqué. 2-0.

theo-hull-city

Les Tigers évoluent à 10 contre 11 et ne parviennent pas à poser le pied sur la ballon. Leurs longs ballons sont toujours coupés par un Koscielny, un Mustafi ou un Coquelin, tous les trois impressionnants hier après-midi.

La seconde mi-temps est une copie conforme de la première, Arsenal maîtrise totalement son sujet avec ce même jeu de passes redoublées et de décalages sur les côtés.

Cazorla, coupable de plusieurs fautes, laisse donc sa place à Xhaka. Iwobi, qui survole ce match, aurait mérité de marquer est lui remplacé par Elnenny.

Dans les minutes qui suivent ces changements, l’équipe fait preuve de passivité et laisse les joueurs de Hull se trouver. Recherché dans la profondeur, Mbokani est fauché par Cech alors que le ballon était déjà passé. Penalty logique que les Tigers transforment par l’intermédiaire de Snodgrass.

Dans les minutes qui suivent et sur une bonne récupération, Walcott lancé par Sanchez bute sur le gardien, Alexis a bien suivi et d’une lourde frappe sous la barre enfonce un peu plus Hull.

Dans les arrêts de jeu, Xhaka ouvrira son compteur but en Premier League sur une frappe lointaine. Le doigt sur la bouche en guise de célébration, pour les haters, sûrement.

Pour le plaisir des yeux, on vous remet la vidéo de ce coup de canon :

https://twitter.com/FrenchAFC/status/777427147564736512

Les Gunners s’offrent une victoire avec la manière à l’extérieur, retrouvant une efficacité offensive quelque peu perdue.

On retiendra le très bon match de Sanchez, qui ne s’arrête jamais de courir, gênant toutes les relances adverses et dont le mental d’acier fut récompensé pas ses deux buts.

Et si la Premier League est un championnat dans lequel il est difficile de s’acclimater, il semblerait qu’Arsène ait fait les bons choix. Mustafi (100 % de ses duels remportés) n’est que le miroir d’un Koscielny époustouflant. On ne peut que se réjouir d’une paire défensive de ce niveau. Quant à Xhaka, ce but va lui donner envie d’en mettre bien d’autres, et des frappes comme celle-là, on en demande chaque samedi. Un mercato réussi ? Peut être bien, on ne s’en plaindra pas.

Vous pouvez voir aussi ce match abouti, par une infographie de notre partenaire Sporticos :

infographic_fr_247749_match-facts_770

 

#Raff’ #COYG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *