Résultats financier d’Arsenal sur la période du 1er juin 2012 au 31 mai 2013.

964681-15812087-640-360

Aujourd’hui, Arsenal a publié ses résultats financiers de la saison 2012-2013. Des résultats en baisse par rapport à la saison précédente mais, en somme, logique. Explications.

  •  Arsenal a réalisé un profit (avant impôt) de £2,7M (£36,6M en 2011-2012).
  •  Concernant la vente de joueurs, Arsenal a réalisé un profit de £47M (£65,5M en 2012).
  • Une redevance exceptionnelle a dû être payée par Arsenal compte tenu de la dépréciation de certains contrats de joueurs. Cela a coûté £10M (£5,5M en 2012).
  •  Arsenal a réinvestit £58,7M dans de nouveaux joueurs et les extensions de contrats ont augmentés les charges d’amortissement à £41,3M (£36,8M en 2012).
  •  Le chiffre d’affaire d’Arsenal s’élève cette saison à £242,8M (£235,3M en 2012) grâce au renouvellement des contrats commerciaux, en particulier celui avec Emirates qui a pris effet cet été.
  • Le groupe n’a pas d’échéances à court terme pour la dette. Le club a toujours une base financière solide avec une réserve de cash s’élevant à £119,7M (£120,1M en 2012).

La baisse des profits du club tient sa source dans deux facteurs :

  • Le premier est simplement qu’Arsenal a vendu moins de joueurs sur cette période (£47M de joueurs vendu contre £65,5M sur la période précédente).
  •  Le deuxième est l’augmentation d’une redevance exceptionnelle pour le compte de la dépréciation de certains contrats (£10M en 2012-2013 contre £5,5M en 2011-2012).
 

2013

(en £M)

2012

(en £M)

Chiffre d’affaire du groupe

280,4

243

Bénéfice d’exploitation avant  amortissement, dépréciation et achat de joueurs

29,6

34,5

Marché des transferts (voir tableau suivant)

1,6

26,1

Amortissement entre l’acquisition et la dépréciation

(-12,4)

(-11,4)

coentreprise

0,9

0,9

Charges financières nettes

(-13)

(-13)

Profit avant impôt

6,7

36,6

 

 

2013

(en £M)

2012

(en £M)

Profit réalisé sur les ventes de joueurs

47

65,5

Amortissement des contrats de joueurs

(-41,3)

(-36,8)

Perte de valeurs des contrats de joueurs

(-5,7)

(-5,5)

Prêts

1,6

2,9

Profit total

1,6

26,1

 Le bilan financier s’arrêtant au 31 mai 2013, ce dernier ne prend pas en compte les éventuels revenus reçus par Arsenal après cette date. Ces revenus apparaîtront dans le prochain bilan financier à paraître en février-mars 2014. Il ne prend pas non plus en compte les économies réalisées sur la masse salariale par la “vente” de nombreux joueurs (voir le bilan du mercato : http://arsenalfrenchclub.wordpress.com/2013/09/13/the-times-they-are-a-changin/)

#Yann

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *