La série de victoire des Gunners s’achève à Crystal Palace (2-2)

En ce dimanche après-midi, Arsenal se déplaçait à Selhurst Park pour y affronter Crystal Palace et tenter d’aligner une 12è victoire consécutive. Malheureusement, face à un adversaire qui n’avait pourtant pas inscrit le moindre but à domicile jusqu’ici, les Gunners ont du se contenter du match nul.

Au coup d’envoi, Emery aligne un onze bien différent de celui qui s’était imposé jeudi à Lisbonne face au Sporting. Lacazette, Torreira, Bellerín, Özil ou encore Iwobi retrouvent leur place de titulaire tandis qu’Aubameyang est préféré à Mkhitaryan et Welbeck pour compléter l’attaque. En l’absence de Monreal et Kolasinac, Xhaka est de nouveau aligné au poste de latéral gauche et laisse donc sa place au milieu de terrain à Mattéo Guendouzi. Enfin, on note également la titularisation de Leno, et ce malgré le retour de Cech, ce qui semble indiquer que le gardien allemand est le nouveau numéro 1 aux yeux d’Emery.

1èpériode :

Le match débute sur un petit rythme et Arsenal prend le jeu à son compte. Les coéquipiers de Mesut Özil, de nouveau capitaine cet après-midi, s’installent dans la moitié de Palace et tentent d’y trouver des espaces. Iwobi, après un une-deux avec Lacazette, allume la première mèche d’une frappe des 20 mètres qui ne trouve pas le cadre.

Cependant, si en apparence Arsenal semble avoir le contrôle, c’est bien Crystal Palace qui obtient les meilleures occasions de cette première période. Au quart d’heure de jeu, l’ancien joueur de Tottenham Andros Townsend trouve Zaha dont la frappe heurte le poteau d’un Leno battu. Aligné côté droit de l’attaque de Palace, Townsend pose des problèmes à Xhaka grâce à sa technique et sa vitesse, même si sur cette action, son ballon trouve aussi Zaha au second poteau parce que personne côté Gunners ne parvient à l’intercepter avant.

Dans la foulée, Palace se procure une deuxième occasion. Cette fois, c’est Zaha qui est à la baguette et Townsend à la conclusion. En pivot, Zaha décale parfaitement en une touche son latéral Van Aanholt qui centre en une touche pour Townsend qui, à bout portant, loupe le cadre du gauche alors que là encore, Leno semblait impuissant.

Capture d’écran 2018-10-28 à 19.35.17

Toujours pas de but à domicile cette saison donc pour Palace mais ça se rapproche. Côté Gunners, la réaction est timide, même si Lacazette a une belle occasion de marquer sur un mauvais renvoi de la défense adverse. Malheureusement, l’attaquant français loupe sa frappe du gauche à l’entrée de la surface.

Deux minutes plus tard, c’est au tour de Bellerín de se retrouver en bonne position. Servi en retrait au point de penalty, le latéral contrôle, touche une fois de plus le ballon et finit par frapper. Mais il a trop tardé et sa tentative est contrée par un tacle adverse et finit en corner.

Malgré ces occasions, aucune des deux équipes ne parvient à débloquer cette rencontre alors que l’on s’approche de la pause. Alors, comme souvent dans ce type de rencontre, le match va basculer une première fois sur une phase arrêtée. Ainsi, suite à un corner que la défense des Gunners n’arrive pas à dégager, Mustafi se jette et commet une faute grossière sur Kouyate. L’arbitre désigne sans hésiter le point de penalty. On joue alors la 45è lorsque Luka Milivojevic s’élance et prend Leno à contre-pied pour ouvrir le score (1-0, 45è).

Capture d’écran 2018-10-28 à 19.35.48

La mi-temps est sifflée dans la continuité et de nouveau, Arsenal regagne les vestiaires après une prestation mitigée. Heureusement, les Gunners ont systématiquement bien meilleurs après la pause et cette règle va de nouveau se vérifier dans ce derby londonien.

2è période :

Dès la 50è minute de jeu, Lucas Torreira, encore convaincant aujourd’hui, obtient un coup-franc en profitant d’un contrôle raté de Milivojevic. Situé à l’angle droit de la surface, ce coup de pied arrêté semble devoir être joué indirectement. Pourtant, Xhaka s’élance et vise le but. Sa frappe puissante trouve la lucarne opposé d’un Hennessey qui ne peut qu’effleurer le missile du Suisse. Arsenal égalise grâce au deuxième coup-franc direct de la saison de Granit Xhaka (1-1, 52è). Celui-ci célèbre son but avec son entraineur Unai Emery. Xhaka dira à cet égard après le match que c’est Emery qui lui a demandé à la pause pourquoi il n’avait pas tenté sa chance sur coup-franc lors des 45 premières minutes.

Le match bascule et Arsenal met une grosse pression à son adversaire. Les Gunners obtiennent un corner quelques minutes plus tard. Sur celui-ci, Lacazette dévie le ballon vers le second poteau où Aubameyang est le plus prompt pour reprendre et marquer de la semelle malgré le retour de Hennessey. La goal-line technology confirme le but mais le ralenti montre que Lacazette a en fait utilisé sa main sur sa déviation. L’arbitre n’a rien vu et le but est validé (1-2, 56è). Aubameyang est de nouveau décisif et Arsenal semble de nouveau impérial en seconde période.

Capture d’écran 2018-10-28 à 19.33.39

Malgré ce but et cet avantage au score, Arsenal n’est pas encore à l’abri et les joueurs de Palace continuent d’y croire. Emery le sent bien et ne se prive pas de sortir Özil, transparent aujourd’hui. Welbeck, buteur jeudi, prend sa place. Les minutes passent, Ramsey entre à la place du buteur Aubameyang pour le dernier changement des visiteurs (Lichsteiner a remplacé Bellerín, blessé, à la pause).

On commence à croire qu’Arsenal va encore s’en sortir avec la victoire lorsque le match bascule de nouveau sur un penalty. Tout part d’une mauvaise passe de Lacazette dans les 20 mètres adverse. Palace récupère et le contre se développe. Zaha est servi à droite de la surface, il pousse son ballon et se jette au contact de Xhaka. Au ralenti, on voit que le Suisse ne prend pas le ballon mais le contact est léger et Zaha joue bien le coup. Toujours est-il que l’arbitre accorde de nouveau un penalty aux locaux. Milivojevic s’en charge et, si Leno part cette fois du bon côté, il ne peut empêcher l’égalisation.

Selhurst Park exulte et Palace semble même croire à la victoire. Ce sont eux qui poussent dans ces dernières minutes. Cependant, la rencontre s’achève sans qu’il y ait de nouvelle occasion d’un côté ou de l’autre.

C’est un match nul finalement assez logique, surtout si l’on se rappelle que le but d’Aubameyang est entaché d’une main de Lacazette. La série de victoire des Gunnerss’arrête donc à 11 mais la série d’invincibilité continue. Arsenal est 3èmeà deux points de Chelsea et de City et à 4 points du leader Liverpool. Les Gunners devance Tottenham avant le match entre les Spurset City lundi soir. Prochain rendez-vous mercredi en League Cupcontre Blackpool avant le choc contre Liverpool samedi prochain.

#AntoineP

Capture d’écran 2018-10-28 à 19.37.49

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *