Tottenham – Arsenal : les notes de la frustration

Les Gunners affrontaient une équipe de Tottenham dans un derby de Londres qui s’annonçait passionnant entre deux équipes pourtant très éloignées de leurs positions habituelles. Tottenham, qui comptabilisait seulement deux victoires en cinq matchs depuis le restart, semblait largement à la portée des Gunners, qui eux, restaient sur cinq matchs consécutifs sans défaite. Malheureusement, les Gunners s’inclinent sur le score de 2-1 dans un match ennuyeux où Tottenham a profité de la maladresse des Gunners pour inscrire deux buts contre le cours du jeu. Avec désormais 5 points de retard sur les Wolves (6e), tout espoir de qualification pour une coupe d’Europe semble désormais s’envoler. 

Les notes: 

Martinez (7) : Une fois de plus, Martinez a réalisé des arrêts de grande classe et des prises de balles importantes. Abandonné par sa défense, il encaisse deux buts sur lesquels il ne peut pas grand chose… 

Mustafi (4): Solide en première mi-temps, Mustafi a cependant sombré comme le reste de l’équipe en deuxième mi-temps. Il se fait dépasser de nombreuses fois par Kane et Son en fin de match où il semblait vraiment souffrir en un-contre-un. Il reste cependant l’élément le plus rassurant de notre défense, où lui non plus n’est pas vraiment aidé par ses pairs. 

David Luiz/Kolasinac (2): Les deux ont réalisé un match infâme avec deux fautes absolument impardonnables quelques minutes après le but de Lacazette. La passe de Kola pour David Luiz est très mal dosée et lance Son dans le dos de Luiz. Complètement à la traîne, ce dernier ne parvient pas à enlever le ballon à Son qui vient battre Martinez d’un petit piqué. Mis à part ce but, les deux défenseurs ont multiplié les relances ratées et les interventions approximatives tout le long du match. 

Bellerin (6): On retrouve un Hector en bonne condition physique avec de multiples débordements sur son côté droit. Il aurait pu être passeur décisif en première mi-temps sans un raté impensable d’Aubameyang. Bellerin revient en force et on espère le retrouver dans cet état de forme pour la saison prochaine. 

Ceballos (6): Dans la continuité de sa première mi-temps face à Leicester, Ceballos était à la baguette sur ce match et a multiplié les passes vers l’avant sans trop de déchet. On peut cependant lui reprocher de ne pas avoir assez élevé le rythme dans ses prises de balles car on sentait Tottenham friable au milieu de terrain sur certaines actions.

Xhaka (5): Xhaka réalise un match moyen avec très peu de prises de risques vers l’avant. Beaucoup de passes vers l’arrière ou latérales pas vraiment utiles. On attend bien plus de lui dans des matchs comme celui-là où il aurait du prendre possession du milieu de terrain et casser des lignes. Si Arsenal n’avait pas perdu avec Granit Xhaka sur le terrain depuis l’arrivée de Mikel Arteta, c’est désormais chose faite.

Tierney (5): Moins en vue que sur les matchs précédents, Kieran a cependant multiplié les efforts en attaque. L’animation offensive des Gunners étant totalement statique, il s’est souvent retrouvé sans soutien sur ses débordements. Il se fait battre au marquage sur le but d’Alderwereild mais n’est pas le seul fautif non plus, où quasiment tous les joueurs se font battre dans les airs… Arsenal a encore beaucoup de progrès à faire sur coups de pieds arrêtés.

Pepe (3): Laissé au repos depuis quatre matchs, Pépé n’a montré aucun semblant de motivation, surtout au cours des premières minutes du match. Très fainéant dans le repli défensif, il semblait totalement hors du coup physiquement avec très peu d’accélérations lors des phases offensives. Il provoque quelques fautes en un-contre-un mais ça ne fait pas avancer l’équipe ni le jeu que souhaite développer Arteta. Pépé a semblé en manque de rythme, incapable de faire les bons choix. Pourtant on ne peut s’empêcher de reconnaître que le talent est là. L’Ivoirien doit progresser dans la concentration et dans la régularité s’il veut que les fans lui pardonnent ce genre de prestation, absolument pas à la hauteur de son talent. Remplacé par Saka, qui écope d’un carton jaune pour un geste de frustration évitable. Il n’a malheureusement pas pu faire grand chose avec si peu d’animation offensive du côté des Gunners. 

Lacazette (7): Il décroche une frappe surpuissante qui semblait nous lancer parfaitement dans ce match. Un contrôle de balle réussi, un équilibre parfait et une frappe de mulet bien placée sous la barre où Lloris ne pouvait absolument rien faire. Hormis ce but extraordinaire qui nous a fait décoller du canapé, Laca est parfois redescendu très bas sur le terrain pour toucher le ballon et lancer nos offensives, une nouvelle preuve qui montre notre manque cruel d’un numéro 10. Il a été le seul attaquant actif sur le terrain et a montré beaucoup de déterminations dans ses prises de balles. 

Aubameyang (3): On ne peut pas lui en vouloir en pensant aux nombreuses fois où il nous a sauvé, mais Aubam’ a sorti une mauvaise prestation. Très peu impactant offensivement et très souvent introuvable sur le peu d’appel qu’il a réalisé, il a surtout manqué l’immanquable en première période sur un centre de Bellerin et sur cette frappe beaucoup trop forte qui vient s’écraser sur la barre alors qu’il avait le temps de faire mieux. Un match à oublier pour le deuxième meilleur buteur de Premier League.

Remplacements: Willock, Soares, Nelson (84ème) : non noté. Ils n’ont rien pu apporter dans une fin de match totalement bétonnée par les joueurs de Mourinho.

#Corentin #AFC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *