Toujours en course en Cup

Mardi soir 19h, horaire particulier – surtout un soir de Ligue des Champions – pour un match qui avait tout du piège, un replay de 8ème de finale de FA Cup à Hull City après le match nul à l’Emirates. Le manager a présenté un onze sévèrement remanié avec des titularisation accordées notamment à Chambers, Flamini, Campbell, Iwobi, Walcott et Giroud en pointe. Ospina, Gabriel, Mertesacker, Gibbs et Elneny conservait leur poste après le nul lors du North London Derby.

La première mi-temps a été, dans l’ensemble, d’une pauvreté assez triste, un constat malheureusement devenu monnaie courante ces derniers temps. Outre le froid, les joueurs d’Arsenal semblent avoir beaucoup de mal à se trouver en première mi-temps. Hull est très compact dans son système à 5 derrières avec des latéraux qui se projettent rapidement vers l’avant. Flamini est toujours incapable de se servir de ses pieds pour quoi que ce soit et Mertesacker se retrouve au sol un long moment après un coup de casque dans l’arrière de la tête de Powell. Ouvert à l’arcade, le BFG reprend sa place mais pas pour bien longtemps, il sera remplacé par Monreal (36’). Alors qu’ils ont été incapables d’aligner trois passes pour la grande majorité de la première mi-temps c’est un vrai but casquette qui débloque la situation pour les Gunners. A la 40ème, Campbell se fait intercepter par un défenseur de Hull qui, en voulant le remettre à son gardien, trouve Giroud. Le Français ne se fait pas prier pour marquer son premier but depuis 774 minutes (Hull 0 – Arsenal 1) et soulager des visiteurs peu en jambes. Dans la foulée Walcott joue un corner à deux avec Elneny qui retrouve Gibbs dans l’axe, l’anglais allume du gauche et sa frappe s’écrase sur la transversale de Jakupovic. Le score n’évoluera pas avant que l’arbitre ne renvoie les joueurs au vestiaire.

La deuxième mi-temps commence extrêmement mal pour Arsenal qui perd Gabriel, son deuxième défenseur central de métier, suite à une blessure musculaire. Monreal étant le seul remplaçant défensif au coup d’envoi, c’est Ramsey qui vient suppléer le Brésilien. Chambers glisse alors dans l’axe et Flamini redescend pour jouer latéral droit. Niveau maitrise technique c’est toujours aussi nul, les seuls Elneny et Iwobi réussissant à se montrer un peu disponible et entreprenant. Hull en profite et lance plusieurs attaques en direction des buts d’Ospina sans jamais réellement se montrer dangereux. C’est alors que les locaux semblent reprendre confiance que Giroud décide d’y aller de son doublé. Suite à un corner de Walcott venu de la gauche et après une légère déviation de la tête d’un défenseur, Giroud est au point de penalty pour conclure, et du pied droit en plus (Hull 0 – Arsenal 2 71’). Il ne faudra pas attendre longtemps pour que le passeur se transforme en buteur, sur un contre des Gunners, Campbell envoie une passe chirurgicale pour Walcott qui peut ajuster tranquillement le gardien des Tigers (Hull 0 – Arsenal 3 77’). On commencerait à se détendre si Ramsey n’était pas sorti pourReine-Adélaïde juste avant le but suite à un problème musculaire. Le score étant acquis, les jeunes Reine-Adélaïde et Iwobi se font un peu plaisir, et Walcott marquera même son doublé sur une frappe sèche côté droit (Hull 0 – Arsenal 4 88’).

A part les trois blessés, les Gunners ont réalisé une très bonne opération. Le rêve de la troisième Cup consécutive est bel et bien vivant et ils ont réussi à retrouver un peu de confiance devant le but, personne ne s’en plaindra. On attendra le verdict d’Arsène sur les blessés avant de se tourner vers le match de Watford de Dimanche.

 

#Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *