Un derby pour l’honneur

Après trois défaites consécutives (dont deux en championnat), Arsenal se déplace à White Hart Lane pour y affronter Tottenham, dans le 180ème North London Derby de l’histoire.

L’adversaire est en pleine bourre et reste sur 9 victoires sur ses 12 derniers matchs, même si la défaite la semaine dernière à West Ham ( 0-1 ) est une ombre au tableau. Cette saison, Pochettino a trouvé la bonne formule et parviendra certainement à hisser son équipe sur le podium en fin de saison, elle qui ne l’avait plus atteint depuis 1990.
Ces dernières années, Tottenham visait une place qualificative pour la Ligue Europa mais cette saison est celle des places pour la Ligue des champions. Un cap passé grâce à l’arrivée de joueurs devenus titulaires tels que Toby Alderweireld ou Dele Alli. Aussi, l’équipe peut s’appuyer sur son jeune buteur Harry Kane, qui a déjà marqué 16 buts cette saison. La nouveauté cette saison est aussi que Tottenham a retrouvé une défense de qualité (la meilleure du championnat!) avec des joueurs comme Dier, Walker ou Vertonghen, pris en main par le capitaine Hugo Lloris.

Côté gunners, l’année 2016 est de moins bonne qualité et les deux dernières défaites en championnat (face à Manchester United puis Swansea) ont eu l’effet d’un coup derrière la tête. Mais le plus inquiétant a été la manière, avec des joueurs offensifs pas au niveau et des défenseurs apathiques. Si le titre était clairement envisageable il y a plusieurs semaines, il est maintenant clair que devenir champions cette année serait un exploit, compte tenu du classement et de la dynamique des équipes du podium.

Pour ce match, la victoire ferait énormément de bien d’un point de vue comptable et d’un point de vue moral, même si elle n’effacerait pas les dernières défaites. Mais l’équipe devra absolument faire preuve de caractère pour sortir un gros match et bien rebondir après ces désillusions. Une chose qui sera difficile face à cet adversaire, d’autant plus qu’Arsenal sera privé de deux de ses cadres, Koscielny et Cech, absent pour un mois.
Le milieu de terrain, secteur où Wenger ne trouve plus le parfait équilibre depuis la blessure de Cazorla, devra couper les passes adverses, pour empêcher les attaquants des spurs de faire parler leur vitesse. Une tâche d’autant plus importante que la vitesse n’est pas du tout le point fort de la défense d’Arsenal, où Gabriel devrait être aligné aux côtés de Mertesacker.

Ce North London Derby sera donc une occasion pour les Gunners de se racheter, mais l’envie de titre des spurs pourrait bien les entraîner vers une nouvelle contre-performance. Mais quoiqu’il en soit, les hommes d’Arsène Wenger donneront tout, pour la fierté de gagner LE derby.

#Gaël

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *