Un turnover efficace et nécessaire

Compte-rendu Arsenal – Bournemouth, 19ème journée de Premier League

48 heures après la claque méritée à Southampton (4-0), les Gunners devaient se reprendre rapidement face au promu Bournemouth, tombeur de Manchester United et Chelsea cette saison.

Un turnover efficace et nécessaire

A peine remis de la lourde défaite face aux Saints, Arsène Wenger a tiré les leçons de cette gifle révélatrice de l’état de forme de l’équipe durant les fêtes. Le technicien français décide donc d’effectuer quatre changements dans le onze de départ. Gibbs, Gabriel, Chambers et Oxlade font leur apparition pour tenter d’apporter une fraîcheur qui a cruellement manqué contre samedi dernier.

En début de match, les stigmates du 4-0 restent présents et les Gunners peinent à développer un jeu cohérent. Les joueurs de Bournemouth, quant à eux, exercent un fort pressing sur la défense d’Arsenal, obligeant Gabriel et Mertesacker à prendre quelques risques dans les passes. Un promu dépositaire du jeu qui n’arrive cependant pas à se créer de réelles occasions dangereuses.

Le magicien Mesut Özil décide alors de sortir de sa boîte pour débuter son show. Trop souvent asphyxié par le milieu de Bournemouth, l’allemand prend les choses en main en redescendant chercher les ballons plus bas, laissant Aaron Ramsey occuper l’espace libéré. Une science du jeu qui correspond au moment où Arsenal a déroulé son collectif si magique.

Et comme par magie, sur un corner d’Özil, Gabriel vient délivrer l’Emirates d’une tête en pleine lucarne. 16ème passe décisive pour l’allemand, rien que ça ! Le défenseur brésilien profite de son temps de jeu pour marquer des points grâce à une grosse performance ce soir. Les Gunners sont ensuite tout près de faire le break sur une série de corners similaires à celui amenant l’ouverture du score. Même schéma travaillé à l’entraînement : Caviar d’Özil pour une déviation au premier poteau.

En 2ème période, le turnover effectué par Wenger fait son effet. Chambers et Oxlade sont montés en puissance tout au long du match et ont réalisé une belle performance. Encourageant pour la série de matchs à venir. Le rouleau compresseur Gunners en place, les actions et les vagues rouges n’ont cessé de mettre sous pression le but de Boruc. Et sur une contre-attaque rapide, Mesut Özil trouve Olivier Giroud à l’entrée de la surface de réparation. Le français lui remet alors en première intention d’une déviation de l’extérieur du pied gauche subtile. Le génie contrôle tranquillement du ventre pour ajuster d’un plat du pied sécurité entre les jambes du gardien de Bournemouth. 2-0, le score de la rencontre est scellé.

Le match se termine par une dernière demi-heure de possession de Bournemouth que les Gunners avaient décidé d’accepter pour mieux contrer. Une tactique qui aurait dû payer si l’attaque d’Arsenal s’était montrée plus adroite.

Un bon match des Gunners qui prennent provisoirement la tête de la Premier League en attendant le choc de demain soir entre Leicester, le leader, et Manchester City, le 3ème du championnat. Arsenal a maintenant quatre jours pour préparer la réception à l’Emirates de Newcastle.

#Albin

Les notes du match :

Cech (6) : Rien eu à faire hormis quelques arrêts sur des frappes lointaines. Record de clean sheet pour lui.

Bellerin (7) : Un excellent match pour lui. Très bon défensivement, sans doute son meilleur.

Mertesacker (5) : Très bon défensivement mais il aurait pu marquer à la suite de la tête de Gabriel sur le poteau.

Gabriel (7,5) : Très bon match de Gabriel derrière. Sur corner il a ouvert le score, et aurait pu marquer un doublé.

Gibbs (6) : On l’a pas trop vu ce soir mais il a fait son job. Solide.

Chambers (6): Bon travail défensif, mais pas trop de projection vers l’avant. Solide.

Ramsey (6,5) : Un bon match du gallois dans cette position centrale qui lui permet d’être plus au cœur du jeu et à la construction.

Oxlade (6) : Il a beaucoup couru et tenté mais n’a que trop peu fait les bon choix dans le dernier geste. Il obtient le corner sur l’ouverture du score néanmoins.

Walcott (5) : Beaucoup d’occasions et de situations créées. Il a manqué de réussite et de justesse dans la finition.

Ozil (9) : Mesut est un génie. On ne peut rien dire d’autre, encore une grande partie de l’allemand ce soir. Un but et une passe décisive. Le moteur de l’équipe.

Giroud (6) : Peu d’occasions et de situations pour Giroud ce soir. Mais il a fait une bonne remise sur le but d’ozil.

#Dim

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *