We Won The League At White Hart Lane – 2004

Aujourd'hui, c'est le 196ème Derby de Londres entre Arsenal et Tottenham. Quel est le meilleur moyen de préparer ce derby ? Se remémorer deux victoires emblématiques (1971 et 2004). Deuxièmepartie : 25 Avril 2004 - Tottenham 2/2 Arsenal.

La journée avait déjà bien commencé pour nos Gunners sur un terrain assez éloigné de Londres. En effet, Newcastle venait de s'imposer 2-1 face à Chelsea, ce qui permettait aux Gunners de s'assurer le titre s'ils revenaient de ce derby avec un simple match nul.

Les Gunners étaient d'ores et déjà les grands favoris pour s'adjuger le titre étant donné que leur saison fut magistrale avec aucune défaite défaite au compteur et la possibilité de finir la saison invaincu. Une première depuis la saison 1888-1889 (Preston North End) mais surtout un exploit incommensurable dans le football moderne. Le fait de sécuriser le titre sur le pelouse de l'ennemi juré était simplement la cerise sur le gâteau.

Les fans jubilaient déjà à l'idée de célébrer un deuxième titre à White Hart Lane soit autant que.. Tottenham dans toute son histoire. C'est alors que le match débuta.

Trois minutes après le coup d'envoi, une contre attaque s’amorce avec Thierry Henry sur le côté gauche qui passe la balle à Bergkamp de maniére à le placer idéalement pour un centre. Dennis envoie alors un caviar pour Vieira qui est alors seul au point de penalty. Le français doit tout de même s'étirer de tout son long pour pousser le ballon dans les filets et c'est le BUUUUT ! Déjà 1-0 pour Arsenal après seulement trois petites minutes.

La deuxième action notable arrive 10 minutes avant la fin de la première mi-temps. Sur une action construite doucement et une multitude de passe, Vieira (encore lui) arrive à délivrer une passe pour Pires qui trompe une nouvelle fois Kasey Keller. 2-0 pour Arsenal !!!

La mi-temps est sifflée et les Gunners sont sur un nuage. Jamais Tottenham ne va pouvoir mettre 3 buts aux Gunners en 45 minutes, c'est impossible tant la supériorité des Gunners est implacable. Les fans commencent déjà à célébrer.

Mais Tottenham n'a pas dit son dernier mot. En deuxième mi-temps, Jamie Redknapp lance la charge en marquant vers l'heure de jeu et redonne un espoir aux Spurs. Henry a une nouvelle chance d’aggraver le score mais ça passe malheureusement à coté. Ensuite, c'est Robert Pires qui a une occasion en or mais sa frappe vient s'écraser sur la barre, les Gunners sont moins percutant.

C'est alors le temps additionnel et le match prend une nouvelle tournure. Lehmann s'accroche avec Keane dans sa surface. Les deux joueurs se poussent et un contact intervient sous les yeux de l'arbitre. Il décide alors de donner un penalty aux Spurs. Robbie Keane le tire et arrache le nul pour les Spurs. Le plus drôle dans cette fin de match se trouve dans la célébration de Robbie Keane et l'exaltation des fans de Tottenham. Arracher le nul face une équipe comme Arsenal est un exploit, un peu comme un trophée. Sauf qu'ils oublient qu'un match nul est suffisant aux Gunners pour soulever un vrai trophée, celui de la Premier League. L'arbitre siffle la fin du match et c'est l’euphorie : « WE WON THE LEAGUE AT WHITE HART LANE (AGAIN) ».

Ps : Invincibles.

Michael

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *