Wenger – Ce qui me motive pour réussir

Dans une interview disponible sur le site officiel du club, Arsène Wenger explique qu’au fil des années, sa réussite personnelle est devenue de moins en moins présente et qu’il est aujourd’hui concentré sur l’aide qu’il peut apporter à ses joueurs pour exploiter au maximum leur potentiel.

Depuis qu’il est à la tête d’Arsenal, le français a été nommé Entraîneur de Premier League trois fois, et élu Manager de l’année deux fois par ses paires.

Wenger a aussi remporté 15 fois la récompense d’Entraîneur du mois en Premier Leaguemais pour lui, réussir avec son équipe et permettre à ses joueurs de donner le meilleur d’eux-mêmes est bien plus important.

« Je pense que j’ai une attitude plus généreuse et que mon ego est moins important aujourd’hui que quand j’étais jeune », livre-t-il à Arsenal Magazine. « A l’époque, je voulais être LE coach, CELUI qui réussissait ».

« Aujourd’hui bien sûr je veux toujours réussir, mais plus pour les autres, plus pour donner aux personnes qui aiment Arsenal ce qu’ils veulent, le succès. Je veux aider les joueurs à atteindre le meilleur d’eux-mêmes au cours de leur carrière. »

Sur son travail quotidien avec ses joueurs, Arsène Wenger n’est satisfait qu’à partir du moment où il sait que tout le monde a donné son maximum.

« Au final, nous ne sommes pas responsables du talent que chacun a, mais nous sommes responsables de ce que nous faisons avec ce talent. Le respect que j’ai pour quelqu’un se trouve quand je regarde en arrière et je me dis ‘Ce gars-là ne pouvait rien nous donner de plus que ce nous avons atteint’. »

« J’aimerais penser qu’aujourd’hui, je suis celui qui aide les joueurs à réaliser tout ce qu’ils peuvent faire – à atteindre le maximum de leur potentiel. C’est de là que le vrai respect vient – quand vous sentez que votre joueur a atteint son meilleur niveau ».

« Quand vous pensez que les gens ont utilisé 60% ou 70% de leur talent, même quand ils sont très doués, c’est qu’il y a quelque chose qui manque et qui vous fait dire ‘Non mon ami, tu as tort’. »

#Albin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *