Wenger: « Je suis heureux car la formidable attitude de mon groupe a été récompensée. »


Arsène Wenger s’est adressé aux médias après le but victorieux de Laurent Koscielny qui a scellé la présence d’Arsenal dans le Top 4.

Sur la joie et le soulagement ressentis:

« Oui, je le suis. On savait avant le match que l’on devait gagner ce match et qu’un autre résultat pouvait nous exclure d’une présence en Ligue des Champions. Nous avons eu raison car Tottenham et Chelsea ont gagné et nous avions le véritable désavantage de jouer à l’extérieur. Je suis également heureux car l’extraordinaire attitude et la magnifique détermination de ce groupe ont été récompensées. Ils ont continué à y croire lorsque nous étions à 7 points derrière Tottenham à la mi-mars. Ils savaient qu’il n’y avait plus de place à l’erreur et il n’y a eu aucun signe de relachement. C’est pour cette raison que l’exceptionnelle force mentale des joueurs a été récompensée. Aujourd’hui fut un match ou il fallait gérer la pression. Nous avons contrôlé le match. Ils ont eu une occasion en début de match avec Cissé. Après cela, je pense qu’en seconde période ils n’ont eu aucune véritable occasion. Nous avions la main sur le match mais nous n’arrivions pas à tuer le match. C’est pour cette raison que ce fut tendu jusqu’à la fin. »

Si les joueurs se sont rachetés à ses yeux:

« Oui. Et au final, ils en sont récompensés. J’ai du gérer plusieurs groupes de joueurs dans ma carrière et celui-la a été totalement incroyable. Ils ont offert un mélange de talents et de responsabilités. J’ai toujours au de l’admiration pour leur façon de se comporter et sur la concentration qu’ils ont eu chaque jour à l’entrainement. Parfois, en tant que manager, vous pouvez ressentir cette force émanant du groupe lorsqu’ils sont aussi dévoués et font face à tant de coups durs. Nous avons eu des moments difficiles comme à Bradford, Blackburn ou face au Bayern à la maison. A aucun moment on a constaté que le groupe éclatait ou qu’ils n’étaient pas unis. Et ça, ce n’est pas facile dans le football moderne. »

Si l’équipe a franchi un obstacle mental:

« Lors des 3 derniers mois, je pense que nous avons été remarquablement réguliers. Nous avons gagné chaque match à l’extérieur donc c’est une bonne base pour la saison prochaine, il faudra injecter cette confiance lors du début de la prochaine saison. Cela signifie qu’il nous faut de la stabilité mais aussi de renforcer le groupe si nécessaire. Il y a plusieurs clubs avec de gros moyens financiers donc la compétition est très difficile. Il n’y a pas autant de talent que d’argent dans le football moderne. « 

Ce que la qualification en Ligue des Champions signifie pour Arsenal:

« Cela nous offre l’opportunité de jouer contre les meilleures équipes d’Europe. C’est ce qu’on souhaite. Cela prouve aussi qu’il est plus simple de recruter lorsque vous disputez la Ligue des Champions. N’oubliez pas que nous n’y sommes pas encore. Il faudra se qualifier et c’est toujours une épreuve piégeuse pour nous. Mais au moins, nous avons une bonne chance. »

Si l’équipe sera compétitve la saison prochaine:

« Depuis le 1er février, nous sommes l’équipe qui a pris le plus de points en championnat. Je ne pense pas que cela est une simple coïncidence mais plutôt la preuve que le groupe a muri. Cette équipe à évolué tout au long de la saison. Nous avons manqué de confiance pendant une longue période car nous n’arrivions pas à gagner durant les grands rendez-vous. Le match contre le Bayern à l’extérieur a changé notre saison. »

#Max (via arsenal.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *