Wenger: « Nous avons su trouver le rythme en seconde période. »

 

Arsène Wenger s’est rendu en conférence de presse après la victoire d’Arsenal 2-0 contre Cardiff.

Sur cette victoire tardive:

Nous avons débuté mollement, cela peut arriver lorsque vous disputez autant de matchs et il était important de ne pas concéder le premier but aujourd’hui. Nous avons su trouver le rythme en seconde période. Lors des 25 dernières minutes, nous sentions le but arriver mais parfois, on ne marque pas et de plus, vous vous faites surprendre en contre-attaque. Il nous fallait de l’intelligence et de la détermination pour ne pas faire d’erreur en défense et continuer à pousser offensivement. Au final, Nicklas nous a énormément soulagé.

 

Au sujet de Bendtner:

C’est un joueur qui a traversé des moments difficiles donc je souhaite vraiment lui rendre hommage. Je lui ai dit plus tôt aujourd’hui qu’il est revenu au niveau que j’attendais et que s’il continue sur cette voie, il reviendra dans l’équipe. Malheureusement, il s’est blessé et cela ne semble pas être une question de jours mais de semaines à cause d’une cheville tordue. Je suis triste pour nous mais pour lui également.

Sur ses intentions sur le marché des transferts:

Je ne sais pas, ce n’est pas parce que Nicklas s’est blessé que l’on va directement se jeter sur le marché. Pour l’instant, Giroud et Bendtner sont blessés.

Sur la prestation de Podolski:

Il n’a pas joué durant 4 mois et il a manqué d’un peu de fraicheur physique requise pour évoluer devant. Il avait besoin de jouer et il a joué aujourd’hui. Ce n’était pas simple pour lui parce que Cardiff était bien organisé et nous a rendu la tâche difficile.

Si la blessure de Bendtner résulte d’un manque de chance:

Ce n’est pas un joueur fragile, il est un peu malchanceux. Il a dit qu’il s’était réceptionné sur la jambe d’un joueur de Cardiff et que sa cheville avait tourné.

Sur sa capacité à retourner le match:

Je n’abandonne jamais les joueurs car il faut toujours leur donner du crédit. Je sais que les supporters ne retiennent que le résultat et la photo du match. Ils sont toujours en mesure de changer d’opinion si vous produisez l’effort nécessaire pour faire une bonne prestation.

Si Bendtner est autorisé à discuter avec d’autres clubs:

Nous sommes le 1er janvier, donc on ne peut pas l’empêcher de parler à d’autres clubs mais il dit qu’il souhaite rester ici. S’il se décide à se concentrer sur son travail et qu’il souhaite rester avec nous, il prouvera ses qualités de buteur.

Sur le fait que chacun doit mettre la main à la pâte:

Nous avons une bonne solidarité dans l’équipe, les joueurs possèdent la bonne attitude et cela fait la différence. Vous savez pertinemment que si vous ne possédez pas cette qualité dans la course au titre, vous n’avez aucune chance de soulever le trophée. Nous avons cette force dans l’équipe, il faut en prendre soin et la démontrer à chaque rencontre.

 

Sur le potentiel de Bendtner:

Lorsque vous êtes manager, vous vous sentez toujours responsable pour exploiter le potentiel d’un joueur au maximum. Vous voulez influencer leurs vies de manière positive. Lorsque vous n’y parvenez pas, c’est frustrant.

Sur le discours à la mi-temps:

Nous souhaitions jouer un cran plus haut car nous leur avons laissé trop la possession en première période, nous voulions augmenter le tempo. Nous l’avons plutôt bien fait mais Cardiff est sans aucun doute l’équipe la plus en forme du championnat.

Sur la présence de Solskjaer dans les tribunes:

Je l’ai vu avant la rencontre et les Gallois ont joué comme s’ils savaient qu’il était la!

Sur les chances de survie de Cardiff:

Cardiff possède les ingrédients de base pour rester en Premier League. Si on s’attarde sur leurs résultats, ils vont devoir marquer davantage. S’ils peuvent corriger cet aspect, ils s’en sortiront.

Sur la possible prise de fonction de Solskjaer:

C’est probable. En général, lorsque vous êtes jeune manager, c’est une chance et il faut en profiter au maximum. Il possède déjà de l’expérience en tant que manager en Norvège donc il connait le job. C’était un joueur intelligent, un homme intelligent également et cela va beaucoup l’aider.

Sur la forme d’Özil:

Je pense qu’il pourrait être prêt pour samedi. Il n’a pas de gros problème, juste une douleur persistante. Je pense qu’il sera un peu juste pour samedi mais devrait être prêt pour affronter Aston Villa.

#Max (via arsenal.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *