Arsenal – Fulham (1-1) : les notes du match nul

Après une qualification pour les demi-finales d’Europa League obtenue jeudi soir chez les Tchèques du Slavia Prague, les Gunners reprenaient le chemin de la Premier League cet après midi face à Fulham. Alors qu’on pouvait s’attendre à un match facile face à des Cottagers situés dans la zone de relégation, ce ne fut bien évidemment pas le cas. La VAR a décidé de jouer les troubles fêtes avec de multiples épisodes rocambolesques tout au long du match. Alors que le but de Ceballos a été refusé pour un hors-jeu de quelques millimètres, les Cottagers ont obtenu un penalty sur une faute plus que légère de Gabriel. Même si les Gunners ont égalisé à la toute fin du temps additionnel, c’est un résultat qui, une fois de plus, restera en travers de la gorge. 

Les notes : 

59
Quelle note pour Ryan ?

Ryan (6/10) : Les Cottagers n’ayant cadré qu’une seule frappe (celle du penalty), Ryan n’a rien eu à faire pendant tout le match. Il réalise une montée décisive pleine d’envie avec une jolie déviation de la tête sur le corner égalisateur à la fin du match. 

59
Quelle note pour Bellerin ?

Bellerin (6/10) : Bon match d’Hector sur son côté droit cet après-midi. Son centre décisif pour Ceballos en une touche de balle est magnifique. Malheureusement la VAR lui prive de cette passe décisive. Remplacé par Pepe (68ᵉ).

54
Quelle note pour Holding ?

Holding (4/10) : Il n’a rien eu à faire défensivement mais il s’est montré très maladroit dans ses prises de balles et dans ses ouvertures vers l’avant.

53
Quelle note pour Gabriel ?

Gabriel (4/10) : Même si sa faute sur Lemina est infiniment légère et que cela ne méritait pas un penalty, son geste aurait pu être évitable. Comme son collègue en défense centrale, ses relances étaient trop imprécises aujourd’hui. 

55
Quelle note pour Xhaka ?

Xhaka (6/10) : Match une fois de plus convaincant pour Xhaka à ce poste d’arrière gauche. Quelques lacunes dans le jeu offensif mais il était présent dans les duels physiques imposés par les Cottegers parfois très rugueux. 

51
Quelle note pour Ceballos ?

Ceballos (5/10) : Match moyen de l’Espagnol qui, malgré son joli but de la tête injustement refusé par la VAR, s’est montré extrêmement maladroit dans la circulation du ballon et qui a trop peu proposé de jeu vers l’avant. 

51
Quelle note pour Elneny ?

Elneny (3/10) : Face à un bloc bas, l’Égyptien semble toujours aussi inutile dans la construction du jeu. Il n’a quasiment rien proposé cet après midi. Remplacé par Partey (68ᵉ)

49
Quelle note pour Saka ?

Saka (6/10) : Bukayo réalise un match convaincant avec beaucoup de mouvements et plusieurs frappes dangereuses. Il manquait sans doute un peu de réussite et de fraicheur physique. 

46
Quelle note pour Smith-Rowe ?

Smith-Rowe (5/10) : Un peu en dessous par rapport à son match de très haut niveau jeudi soir, Emile s’est montré plutôt timide cet après midi sur le front de l’attaque.

48
Quelle note pour Martinelli ?

Martinelli (6/10) : Beaucoup d’activité sur le front de l’attaque pour le jeune brésilien. Gabi a beaucoup tenté mais a aussi malheureusement beaucoup trop pêché dans la finition… Des occasions qui coutent cher en fin de match. 

45
Quelle note pour Lacazette ?

Lacazette (6/10) : Précieux sur le front de l’attaque grâce à ses déviations et ses intentions offensives en une touche de balle. Il sort blessé après une élongation inquiétante à la cuisse, en espérant que cela ne soit pas trop grave… Remplacé par Nketiah (70ᵉ), qui réalise une bonne entrée en marquant un but de renard des surfaces à la fin du temps additionnel (96ᵉ)

54
Quelle note pour la VAR ?

VAR (0/10) : Difficile de ne pas attribuer de notes à l’arbitrage vidéo dans un match où ce dernier a totalement monopolisé l’attention. On ne va pas revenir dans les détails pour ne pas se faire de mal, mais refuser le but de Ceballos pour un hors-jeu aussi infime est tout simplement anti-constructif footballistiquement parlant. Cela va totalement à l’encontre de l’esprit du jeu que nous aimons tous et cette décision a totalement changé le cours du match. Si bon nombre d’entre nous étions d’accord pour l’apparition de la VAR sur les terrains de football pour combattre les injustices, force est de constater que les arbitres ne savent absolument pas se servir de cet outil et que beaucoup trop de décisions à la limite du soutenable ont été prises cette saison en Premier League. Le penalty de Josh Maja est le 87ᵉ penalty transformé de la saison, dépassant ainsi le record de la saison 2006-2007, alors qu’il reste encore 6 journées. Cette mascarade ne peut plus continuer. 

#Corentin (@CorentinDvd) #AFC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *