Aston Villa – Arsenal : Toujours notre destin en main

L’important lorsque l’on tombe à cheval, c’est de vite remonter en selle. Pour ne pas perdre pied, pour ne pas perdre une confiance si durement acquise et pour rester lucide sur le niveau actuel de l’équipe. La déconvenue de Liverpool, a laissé un goût amer et pourtant elle nous a permis de se rappeler qu’ils restent encore des marches à gravir pour chatouiller le toit de la ligue.

Nuno Tavares dans ses œuvres. Photo by Icon Sport
Un adversaire qui a retrouvé son football

Depuis notre victoire en novembre dernier face aux hommes de Dean Smith, les Villans ont repris du poil de la bête. Avec l’arrivée de Steven Gerrard en novembre dernier, il a pu attirer dès le mercato hivernal des joueurs comme Lucas Digne ou Philippe Coutinho qui ont tout de suite apporté au collectif.

Récupérés à la 16ᵉ place du classement lors du match aller, les coéquipiers de notre cher Martinez gravitent aujourd’hui à la 9ᵉ place avec une confiance retrouvée. Avec leur séduisant quatuor offensif Coutinho, Ings, Ramsey et Watkins, les Villans ont réussi plusieurs belles prestations avec notamment une victoire 4-0 face à Southampton il y a deux semaines. Avec 4 buts et 3 passes décisives en 9 matchs, Coutinho redonne cette impression d’être aussi tranchant que dans ses plus belles années.

Lucas Digne, Marvelous Nakamba et Kortney Hause ne seront pas sur la feuille de match pour cette affiche.

 

Le joueur à suivre : Jonh McGinn le travailleur de l’ombre

Pourtant l’homme qui fait tourner cette équipe depuis quelque temps maintenant est beaucoup moins esthète mais tout aussi efficace. John McGinn est ce joueur travailleur, teigneux et récupérateur de ballons redoutable qu’il faudra être capable de transpercer au milieu de terrain.

 

Un objectif toujours atteignable

Avec toujours un point de plus que United et trois sur West Ham et Tottenham, le rêve est toujours bien entre nos mains. Avec deux matchs en retard mais surtout de nombreuses confrontations avec nos opposants directs à la qualification, il faudra arriver plein de confiance face à eux.

Loin d’être désastreux face à Liverpool, nous avons cependant de nouveau affiché un visage fragile lorsque nous étions menés. Il faudra être encore capable de maintenir un certain niveau de sérénité pour gérer toutes les situations à venir.

C’est une question de gestion de forme qui va se jouer dans les prochains matchs, puisque ayant joué dimanche et mercredi, les temps de repos faibles et la fin de saison sont propices à des blessures de fatigue accumulées. Arteta et son staff ont d’ailleurs tendance à ne pas être assez vigilants sur l’état de forme des joueurs comme avec Partey ou Tomiyasu qui ont eu ou ont toujours des rétablissements compliqués.

 

Plus de coupe et du temps de jeu à partager

À ce titre, mais aussi au nom de la cohésion de groupe, il semble importer de faire participer tous les joueurs vraiment investis depuis ce début de saison qui ne jouent presque plus depuis les éliminations en Cups. On pense à Tavares, Lokonga ou encore Holding qui sont capables de faire souffler sans trop faire pâtir notre niveau de jeu. Les prochains adversaires des Gunners restent encore ceux qui semblent être les plus abordables, avec Brighton ou Southampton à venir.

On espère évidemment vite retrouver Smith-Rowe et Tomiyasu à leur place pour retrouver toutes les armes d’Arsenal cette saison pour le sprint final.

Thomas #AFC