Brighton – Arsenal : Cocktail de créativité pour les festivités ?

Pour le dernier match de l’année, Brighton, sérieux prétendant à l’Europe, accueille Arsenal sans complexe. Capable de secouer sérieusement les grosses équipes comme Chelsea (victoire 3-1) ou Liverpool (3-3), l’équipe de De Zerbi peut aussi laisser des points chez les ailleurs comme contre Nottingham Forest (0-0) et Aston Villa (perdu 2-1 chez à domicile). 

 
Gagner pour maintenir la confiance

Le mois de janvier s’annonce difficile pour les hommes d’Arteta qui affronteront Newcastle, Tottenham et Manchester United. Des prétendants à la ligue des champions, mais surtout des équipes en confiance qui auront à cœur de faire trembler le leader. Pour cela, il faudra avoir emmagasiné de la confiance en attaque, notamment avec Nketiah pour être suffisamment tranchant devant le but.

Notre dernier match contre les Seagulls, qui était une défaite en League Cup, en était le bon exemple avec 22 frappes pour un but et seulement quatre frappes cadrées. Eddie était déjà en pointe lors de ce match, même si l’ossature d’Arsenal ne sera pas la même qu’en Cup. 

Il faudra faire preuve de sang-froid au milieu de terrain et en défense pour contrer une équipe très technique et capable de conserver le ballon avec facilité. Les montées d’Estupinan et les dribbles de Mitoma sur le côté gauche seront un véritable défi pour White.

Arsenal est fantastique. Ils savent exactement ce qu’ils ont à faire sur le terrain et ils ont quelques très bons joueurs. Ce sera un beau match.” De Zerbi en conférence de presse aujourd’hui.

 
Brighton, l’une des bêtes noires d’Arsenal

Statistique impressionnante en faveur des Seagulls : Brighton n’a perdu qu’un seul de ces 5 derniers matchs à domicile face à Arsenal (2 victoires et 2 nuls) ! 

Le danger repose au milieu de terrain avec Trossard, Mac Allister et Groß avec respectivement 7, 5 et 5 buts chacun.  Il ne faudra pas non plus donner de cartouches comme contre West Ham, Brighton saura se créer des occasions et proposer un jeu patient et précis dans les petits espaces.

Caicedo (suspendu), Webster (blessure) et Welbeck (blessure) absents. Celle de l’équatorien risque d’être préjudiciable, joueur important dans l’équilibre de Brighton entre défense et attaque. 

Kaoru Mitoma est l’un des hommes en forme de De Zerbi qui n’hésite pas à encenser le gros potentiel du japonais, qui a participé à la belle coupe du monde de sa sélection. 

 

 

Brighton – Arsenal (Falmer Stadium) samedi 31 décembre à 18h30 sur Canal + foot

Arbitre : Anthony Taylor VAR : Paul Tierney

Thomas #AFC