Gabriel, bilan d’une saison contrastée

Arrivé en provenance de Lille contre 30 millions d’euros l’été dernier, le défenseur brésilien s’est rapidement imposé dans la défense des Gunners, avant de disparaitre petit à petit du onze type au fil de la saison. Gabriel Magalhaes a connu une première année pour le moins contrastée, comme de nombreux joueurs cette saison.

Recrue phare du mercato 2020 avec Thomas Partey, l’ancien lillois a dû se mettre au diapason d’entrée de jeu. Débarqué le 1er septembre, il dispute son premier match officiel 11 jours plus tard en ouverture de la Premier League face à Fulham. Ses débuts sont réussis. Arsenal l’emporte 3-0 et Gabriel inscrit par la même occasion son premier but avec le club. Sa carrure, son aisance balle au pied et sa volonté de jouer constamment vers l’avant en font rapidement un titulaire indiscutable.

La lune de miel

Le gaucher a été le plus souvent associé à Rob Holding en charnière centrale. Associés à 12 reprises toutes compétitions confondues sur les 58 matchs de cette saison, il s’agit de la paire de centraux la plus utilisée par Mikel Arteta. Ce chiffre est révélateur de l’instabilité tactique de l’entraîneur qui, outre les blessures, n’a eu de cesse de chercher le bon dispositif et les meilleurs hommes pour le composer.

Malgré cela, Arsenal signe le troisième meilleur bilan défensif du royaume avec 39 buts encaissés, derrière Chelsea (36) et Manchester City (32). Une statistique en nette progression par rapport aux années précédentes – 48 buts la saison dernière et 51 buts lors de la première saison d’Emery – un bilan auquel Gabriel a largement contribué. Trois, c’est le nombre de fois que Gabriel a été élu meilleur joueur du mois par les supporters. De septembre à novembre, le Brésilien surnage dans une équipe qui prend l’eau, avant de couler lui aussi.

Southampton, chat noir de Gabriel

La saison de Gabriel bascule en l’espace de quatre minutes. Alors qu’Arsenal reste sur 5 matchs de Premier League (PL) sans victoire, les Gunners reçoivent Southampton le 16 décembre. À l’heure de jeu, Gabriel, averti quelques minutes plus tôt, empêche Théo Walcott de filer au but et écope d’un second carton jaune, synonyme d’expulsion. C’est le début d’une longue absence pour le Brésilien, puisque quelques jours plus tard il est testé positif au Covid. Gabriel manque alors le Boxing Day. Moment choisi par les hommes d’Arteta pour se relancer en championnat avec trois victoires de rang. Les charnières Pablo Mari – Holding, puis David Luiz – Holding font leurs preuves et Gabriel doit s’assoir sur le banc.

Gabriel

Il fera son retour à la compétition en FA Cup, face à… Southampton. Un match difficile au cours duquel le seul but de la partie est inscrit par Gabriel… dans son propre camp. Le Brésilien dévie dans ses cages une frappe de Kyle Walker-Peters en première période. Le score en restera là et le tenant du titre sort de la compétition par la petite porte après une prestation insipide. Gabriel retrouvera les terrains de PL à la faveur de l’expulsion (très controversée) de David Luiz contre Wolverhampton. Le match se soldera par une défaite, comme le suivant face à Aston Villa. Puis en l’espace de deux mois, Gabriel alterne le chaud et le froid. Entre le 21 février et le 23 avril, il ne dispute que trois des neuf matchs de PL d’Arsenal.

Les perspectives pour l’an prochain

Sur le banc lors de la double confrontation contre Villarreal en demi-finale d’Europa League, force est de constater que Pablo Mari a doublé le Brésilien dans la hiérarchie d’Arteta. En tout cas pour ce qui est des matchs qui comptent, car Gabriel dispute l’intégralité des cinq derniers matchs de PL. Déterminant en début de saison, transparent en seconde, quel visage montrera Gabriel l’an prochain ?

Nul ne sait, mais une bonne préparation cet été pourrait lui permettre de se retrouver son niveau du début de saison, sinon Pablo Mari se tient prêt à jouer les premiers rôles. Autre interrogation, et non des moindres : quel sera le nom de son partenaire en charnière ? David Luiz s’en est allé. Rob Holding a énormément joué cette année. L’Anglais a même porté le brassard à plusieurs reprises, mais il n’est pas le seul client à prétendre à une place de titulaire. Calum Chambers, Dinos Mavropanos et William Saliba sont les autres candidats actuellement au club, à moins qu’Arteta ne regarde ailleurs.

#Julien B #COYG