L’heure des premiers enseignements : le milieu de terrain (2/3)

Après avoir fait le bilan de la défense sur cette première partie de saison, nous allons nous focaliser sur le milieu de terrain. Un des points faibles des Gunners la saison dernière, il s’avère être une force aujourd’hui. Une amélioration qui vient un premier temps du recrutement, puisque Arsenal a recruté Martin Ødegaard et Sambi Lokonga. Dans un deuxième temps, la renaissance du milieu de terrain est étroitement liée aux performances de Thomas Partey qui contrairement à l’année dernière enchaine les matchs.

Focus sur les titulaires

En ce qui concerne le milieu de terrain de manière général cette saison, on peut facilement parler de satisfaction. Les midfielders d’Arsenal ont certes souffert, comme le reste de l’équipe, en début de saison, mais sur la période d’invisibilité des Canonniers, sur chaque match, le milieu de terrain est systématiquement rouge et blanc. Que ce soit à la création, dans l’impact physique ou dans les interventions défensives de Partey, Lonkonga and Co nous ont prouvé plus d’une fois leurs qualités. Un axe d’amélioration peut malgré tout être les frappes de loin, pour être une vraie menace offensive, même si on note une amélioration avec plus de tirs cadrés.


Parlons maintenant d’une renaissance, celle de Monsieur Thomas Partey. En difficulté l’année dernière à cause des blessures et du manque de rythme qui en découlait. Aujourd’hui Partey est “le patron du milieu de terrain” selon Arteta. Ce dernier ne tarit pas d’éloges sur ses performances : “Il ne s’agit pas seulement de son talent et de son physique, mais de ce qu’il est en tant que personne. Il rend les joueurs autour de lui meilleurs et c’est une grande, grande qualité“. Sa capacité à aller vers l’avant et trouver les bonnes passes permettent de casser des lignes. Une qualité qui nous manquait terriblement l’année dernière.

Direction de passes de Lokonga en PL Direction de passes de Partey en PL

Comme son compère, Sambi Lokonga n’a qu’un objectif, faire progresser le jeu vers l’avant. La pépite belge montre tout son talent, malgré une irrégularité dans ses performances. Sur le bilan global de cette première partie, on peut être satisfait de son rendement et comble parfaitement l’absence de Xhaka. Il peut également devenir une menace de loin puisqu’il tente régulièrement sa chance. Pour l’instant la réussite n’est pas là, mais ça ne saurait tarder. Finalement, sa relation avec Partey fonctionne bien. Un savant mélange de jeunesse et d’expérience qui fait le bonheur des Gunners. À voir si Lokonga restera titulaire au retour de Xhaka.

Focus sur le banc

Les débuts d’Ødegaard ont été en demi-teinte, malgré un joli coup-franc face à Burnley. Sorti sur blessure face à Aston Villa, il a été victime à son retour du changement de dispositif avec l’intégration de Lacazette en tant que faux n°9. Le système actuel est performant sans lui. On peut logiquement se demander quelle sera sa place dans le groupe sur le reste de la saison. Avec des performances irrégulières mais tout de même intéressantes, le Norvégien retrouvera-t-il sa place de titulaire ? Affaire à suivre.

Après avoir demandé son départ, à l’intersaison, sur Instagram, Maitland-Niles a connu des hauts et des bas. Il a très peu été titularisé, deux fois en Premier League cette saison. Ces premières apparitions furent difficiles, mais en cumulant les minutes, il s’est amélioré, en témoigne sa bonne performance contre Watford. Avec plus de rythme et de titularisations, le jeune anglais peut-il s’imposer dans le onze de départ ? Ça sera son défi sur le reste de la saison. Enfin, des news de Elneny : il cire le banc depuis le début de la saison et ce n’est pas un drame.

Le grand absent : Xhaka

Notre ancien capitaine et milieu titulaire depuis plusieurs années est blessé depuis fin septembre et ne pourrait revenir que début 2022. Une peine pour les fans d’Arsenal, car même si ce n’est pas le joueur le plus flamboyant, sa complémentarité avec Thomas Partey annonçait des belles performances. Arteta le sait mieux que personne “La blessure de Granit Xhaka est une mauvaise nouvelle pour nous mais surtout pour lui. Il n’a pas été épargné cette saison, entre le Covid-19 et les suspensions. Et là, il est blessé pour un moment. Mais il est costaud ! Il va avoir du temps pour penser à autre chose, et je suis certain qu’il va revenir plus fort. C’est un joueur important pour nous, il va beaucoup nous manquer.”

Arsenal's Granit Xhaka facing three months out with knee ligament injury |  Arsenal | The Guardian

Maintenant, des questions se posent : À quel niveau va-t-il revenir, et surtout va-t-il retrouver sa place de titulaire ? Alors que l’équipe fonctionne bien en son absence Arteta va-t-il prendre le risque de rechanger son onze de départ ? On peut imaginer que oui puisque Xhaka est l’un des seuls joueurs d’Arsenal à être resté titulaire tout au long de ces années, malgré les changements d’entraineurs et de formations. Cependant, personne n’est à l’abri d’une mauvaise surprise.

Finalement, le bilan du milieu de terrain est plutôt positif en ce début de saison. Entre un Partey retrouvé, un Lokonga qui montre de belles choses et un banc qui pousse, il y a de quoi se réjouir, le tout en l’absence d’un titulaire indiscutable. À eux de nous montrer maintenant qu’ils peuvent poursuivre cela sur toute une saison.

Ulysse #AFC