Mais qui es-tu, Fàbio Vieira ?

Débarqué sur les bords de la Tamise en provenance de Porto moyennant quelques 35 millions d’euros, Fàbio Vieira est la deuxième recrue des Gunners en cet été 2022. C’est peu dire que son patronyme résonne d’un écho particulier lorsqu’il est prononcé dans la même phrase que celui d’Arsenal. Aujourd’hui, ce nom légendaire entame donc un nouveau chapitre de son histoire avec le club, que l’on espère aussi grandiose que le premier.

Celle-là, personne ne l’avait vue venir. Alors qu’en ce moment les spéculations vont bon train autour d’une éventuelle arrivée de Gabriel Jesus ou encore de Youri Tielemans, c’est finalement Fàbio Vieira qui est sorti du chapeau du board londonien. Un transfert inattendu au sujet duquel, du côté des supporters, l’enthousiasme le dispute à la crainte. Si les échos venus de-ci et de-là présentent le jeune Portugais comme un garçon plein de ballon, rares sont ceux qui savent réellement de quoi il est capable. Mais qui es-tu, Fàbio Vieira ?

Présentation 

 

 

Nom : Fàbio Daniel Vieira

Nationalité : Portugaise

Âge : 22 ans (né le 30/05/2000)

Taille : 1m70

Poste : Milieu offensif

Pied fort : Gauche

Club Formateur : FC Porto

Professionnel depuis : 2019

Ancien club : FC Porto (FC Porto B durant la saison 2019-2020)

Montant du transfert : 35 millions d’euros + 5 millions de bonus éventuels (objectifs sportifs à atteindre)

Durée du contrat : 5 ans

 

Parcours, palmarès et statistiques : des débuts prometteurs !

Fàbio Vieira est considéré comme un immense espoir du football lusitanien. Il faut dire que le garçon a démarré sa carrière de façon plutôt prometteuse.

Arrivé à Porto âgé de 8 ans, il y rafle tout dans les catégories de jeunes, y compris la Youth League, en 2019. Dans la foulée d’un Euro des moins de 19 ans qui le voit atteindre la finale avec sa sélection et être nommé dans l’équipe type de la compétition, il intègre le groupe pro du FC Porto pour l’exercice 2019-2020.

S’il passe la majorité de sa saison avec le FC Porto B (2e division), pour lequel il joue 27 matchs et inscrit 9 buts, il fait également ses premiers pas avec l’équipe première au cœur de l’été 2020. Il dispute ses premières minutes contre Maritimo le 10 juin, délivre sa première passe décisive 13 jours plus tard contre Boavista et claque son premier but contre Belenenses le 5 juillet. Il décroche son premier titre majeur, avec la victoire finale de Porto en championnat.

Lors de la saison 2020-2021, Vieira s’installe pour de bon en équipe première, en devenant un élément récurrent de la rotation mise en place par Conceição. Il fait 19 apparitions en championnat, dont trois titularisations. Il glane également ses premières minutes sur la scène continentale, avec quatre apparitions en Ligue des Champions.

À l’été 2021, il atteint de nouveau une finale internationale, s’inclinant face à l’Espagne lors de l’Euro Espoirs. Il est toutefois élu meilleur joueur de la compétition.
La saison dernière, il compile 27 apparitions en championnat (15 titularisations), pour un total de 6 buts et 14 passes décisives. S’y adjoignent deux matchs de C1, trois d’Europa League, et un second titre de champion du Portugal.

Bilan : On n’a pas ici affaire à un monstre de précocité, qui grille toutes les étapes pour exploser au plus haut niveau dès la fin de son adolescence. Vieira présente toutefois un parcours « académique » qui frise la perfection. Pur produit de la formation portiste, sa progression constante suit une courbe régulière et coche toutes les cases d’un début de carrière sérieux et encourageant pour la suite : présent en sélection dans les catégories de jeunes puis en Espoirs, passage en réserve puis accession à l’équipe première après avoir fait ses preuves, quelques coups d’éclat à son actif, des stats déjà intéressantes… Un parcours loin du feu des projecteurs, mais solide, rigoureux, et qui témoigne de l’aptitude du joueur à s’adapter aux exigences du niveau auquel il évolue. De quoi être rassuré, et très enthousiaste.

Profil

Vieira est un milieu offensif créateur, qui se distingue par sa qualité de passe et son aisance technique globale. Bon frappeur, il peut occasionnellement se distinguer par un but et représente une vraie menace de loin.

Sa zone de prédilection est très clairement l’axe. Il a toutefois été utilisé à tous les postes offensifs par Conceição : à gauche, à droite, en relayeur, sur les ailes, et même en second attaquant ! Quel que soit le rôle qui lui est assigné, il a tout de même une tendance naturelle à rentrer vers le cœur du terrain. C’est dans l’axe qu’il aspire à évoluer, et qu’il peut le mieux exploiter ses qualités. Pour rester concret, son poste, c’est le même que celui d’Odegaard.

Vieira vu par ses anciens supporters

Les lignes qui suivent retranscrivent les quelques avis de supporters du FC Porto qui sont parvenus jusqu’à nos oreilles, la teneur en est donc nécessairement subjective !

Footballeur élégant, très doué techniquement et à la très bonne vision du jeu. Fait pour l’axe, il n’a en aucun cas le jeu d’un ailier, même lorsqu’il est positionné sur un côté. Joueur peu, ou du moins pas suffisamment rigoureux en termes de repli et d’investissement défensif. Un peu frêle. L’intensité de la PL devrait le secouer.

Un recrutement pertinent ?

L’arrivée de Vieira a, de prime abord, de quoi susciter l’enthousiasme des Gooners. Il est toujours excitant de voir débarquer dans son club un joueur offensif technique et élégant, annoncé comme un potentiel futur crack.

Mais ce transfert soulève également son lot d’interrogations. Vieira a certes signé un joli début de carrière, mais il n’a que peu d’expérience. Réputé « tendre » et peu impactant physiquement, il va devoir s’acclimater au championnat le plus intense du monde. Tous n’y parviennent pas… (coucou Sambi !)

Et surtout, Vieira vient renforcer un secteur qui est, a priori, loin d’être celui dans lequel Arsenal a le plus de manques ! Odegaard sort d’une saison très convaincante, Smith-Rowe a également su se montrer performant lorsqu’il a évolué dans l’axe… Alors certes, le retour en coupe d’Europe la saison prochaine va considérablement densifier le calendrier. Mikel Arteta aura besoin de pouvoir compter sur un groupe suffisamment garni, que ce soit qualitativement ou quantitativement. Et Vieira présente l’avantage de pouvoir évoluer à différents postes. Mais on attend d’un joueur payé 40 millions qu’il se distingue autrement qu’en faisant le nombre ou en comblant les trous.

Des considérations qui n’auront bien entendu nullement échappé à Mikel Arteta et son staff, qui savent sans doute déjà très bien comment ils comptent utiliser le joueur. On Vieira bien ce qu’il en est !

#Clément #AFC