Martin Odegaard pose définitivement ses valises à Londres !

Après un prêt intéressant lors de la deuxième partie de saison dernière, Martin Odegaard est finalement de retour à Londres. Si le retour d’Ancelotti à la tête du Real pouvait laisser présager un temps de jeu supplémentaire pour le Norvégien, il n’en est finalement rien. Martin revient donc à Arsenal avec la ferme intention de devenir un top player. Il était également nécessaire de doubler le poste de meneur de jeu, c’est désormais chose faite. 

Quand on parle de Martin Odegaard, c’est instinctivement le visage du gamin de 16 ans qui débarque au Real Madrid qui revient dans nos têtes. Celle d’un jeune joueur dont on disait le plus grand bien mais dont le plus grand club au monde était vraiment trop grand pour lui. Démesuré même. Malgré une soixantaine de matchs avec la Castilla, Odegaard ne joue que très peu avec l’équipe première. Fin 2015, il remplace Cristiano Ronaldo pour ce qui sont ses premières minutes en Liga. 

Si près, trop de prêts

En 2017 commence alors une vague de prêts pour Odegaard qui va s’aguerrir à l’étranger, tout d’abord, aux Pays-Bas, à Heerenveen puis au Vitesse Arnhem. Sa progression est remarquée chez ce dernier ce qui lui vaut un prêt à la Real Sociedad pour l’exercice 2019-2020. Il y compile 7 buts et 9 passes décisives en 36 matchs et démontre qu’il a le niveau pour s’imposer dans les grands championnats européens. Il aura de nouveau sa chance en début de saison 2020/2021 au Real Madrid, avant que Zinédine Zidane ne compte définitivement plus sur lui. C’est alors qu’il est prêté pour la deuxième partie de saison dernière à Arsenal.

Intéressant sans être flamboyant

Arrivé à la fin du mercato, il ne perd pas de temps pour s’intégrer dans l’équipe et s’adapte très vite à l’impitoyable Premier League. Ses prestations sont bonnes et sa capacité à manier le ballon fait de lui un vrai créateur. Avec l’éclosion d’Emile Smith-Rowe en tant que meneur de jeu, Mikel Arteta tente de faire cohabiter les deux hommes sur le terrain. Si la complémentarité peut paraître un peu balbutiante, elle sera très intéressante à travailler. Martin marque son premier but en quart de finale aller de Ligue Europa face à l’Olympiakos, d’un missile aux 25 mètres. Il marque dans la foulée son deuxième but sous le maillot Gunner lors du NLD. 

Le retour du Martin Odegaard à Arsenal semble être tout sauf une mauvaise affaire pour les Gunners qui ont réussi à faire chuter son prix aux alentours de 40 millions d’euros. Un prix bien loin de ce qui était évoqué en fin de saison dernière mais aussi bien moins onéreux que James Maddison. Son arrivée ne peut être que bénéfique d’un point de vue offensif. Sa jeunesse et sa fraîcheur fera du Norvégien un élément clé pour l’avenir. Il portera le numéro 8. À noter qu’il ne pourra pas jouer ce week-end face à Chelsea. 


Antoine Judit