Mercato… Top départ !

Ça y est ! Le mercato estival version 2021 est enfin lancé ! En ce 9 juin, toutes les équipes d’Angleterre vont lancer leurs offensives afin de ramener les meilleurs joyaux possibles dans leur partie du Royaume. Arsenal, privé de Coupes d’Europe pour la première fois depuis 25 ans, s’apprête à attaquer un mercato décisif pour l’avenir du club. Nous vous proposons en ce début de mercato une revue d’effectif, ligne par ligne, afin de faire le point sur la situation de chacun et savoir quels joueurs pourraient potentiellement venir enrichir notre effectif. 

GARDIENS

À l’heure actuelle, on ne sait toujours pas qui sera le gardien numéro 1 dans les cages des Gunners. L’avenir de Bernd Leno au club semble de plus en plus flou alors qu’il a enchainé plusieurs déclarations contradictoires au cours des dernières semaines. Tout d’abord, il laissait planer un gros doute sur son avenir au club le mois dernier en avouant qu’il était ouvert à toute proposition. Puis, il déclare le 11 mai dans une interview pour SkySports : “Je suis toujours heureux à Arsenal. Arsenal est toujours un grand club, un grand nom dans le monde et en Premier League. Il n’y a personne dans le vestiaire qui dit : ‘Je veux quitter le club, je ne suis plus heureux ici’. Nous avons toujours un bon environnement au club et dans les vestiaires. Bien sûr, ce n’était pas toujours facile cette saison, mais cela fait partie du football”.

En cas de départ du portier allemand, Arsenal souhaiterait le remplacer par André Onana, le gardien de l’Ajax d’Amasterdam. Les Gunners seraient en pole position pour l’attirer Onana dans leur filet cet été. Seul hic, Onana est suspendu depuis février pour des soupçons de dopage. Le Camerounais est toujours en attente du verdict de son appel.

Mercato

Pour ce qui est du poste de numéro 2, Mat Ryan a séduit tout le monde au club lors de ses quelques apparitions et il est fort probable que le club transmette une offre à Brighton pour s’attacher définitivement les services du Socceroos. Quant à Runarsson, au vu de ses prestations plus qu’inquiétantes, nul doute qu’il ne restera pas une saison de plus et que le club préfèrera donner sa chance à un jeune gardien du centre de formation comme Okonkwo en tant que numéro 3, comme on a pu le voir en fin de saison.

DÉFENSE

Du côté de la défense, c’est sans doute à ce niveau-là qu’Arteta va devoir habilement jongler avec nouveaux renforts et retour de prêts.

Commençons par le poste de latéral droit. Avec le retour de prêt de Maitland Niles, Arsenal se retrouve avec quatre arrières droits si on ajoute Bellerin, Chambers et Cedric.

Alors qu’AMN souhaitait enfin prouver qu’il était capable de s’imposer en tant que milieu central lors de son prêt à WBA, il n’a malheureusement pas su affirmer son potentiel dans l’entrejeu des Baggies. Sam Allardyce a même déclaréSi j’étais lui, je jouerais à n’importe quel poste où l’entraineur me demanderait de jouer“. Le problème étant qu’Arteta ne semble pas convaincu de son niveau que ce soit en tant que latéral droit ou en tant que milieu de terrain. Le jeune anglais risque donc de faire ses valises cet été. 

Chambers a sorti des performances honorables au poste de latéral droit en fin de saison en proposant une grosse activité offensive avec de très bons centres tout en gardant un bon repli défensif. Avec son statut de homegrown, Arteta ne se passera certainement pas de lui la saison prochaine, surtout qu’il peut également évoluer au poste de défenseur central.

Cédric, qui a très peu joué cette saison, a un contrat de longue durée avec le club et il semble peu probable que le club parvienne à le vendre à un prix intéressant, de par son âge et son rendement en baisse. Il sera sans doute conservé par Mikel Arteta en tant qu’option de secours à droite ou à gauche de la défense.

Pour ce qui est de Bellerin, ses performances sont en baisse constante depuis sa grave blessure au genou et Arsenal cherche à tout prix à le vendre afin de récupérer des liquidités pour cet été. Sa loyauté acquise lors de ses dix années passées au club le pousserait à trouver un club en Italie, en Espagne ou encore en France. 

Avec donc les ventes très probables d’Heccy et d’AMN, les Gunners devront impérativement trouver un latéral droit lors de ce mercato. La piste Max Aarons revient avec insistance depuis l’année dernière. Le joueur anglais serait une recrue intéressante grâce à son statut de Home Grown et par sa capacité à se projeter vite vers l’avant. Le jeune latéral britannique serait donc le penchant idéal de Tierney de l’autre côté du terrain. Le recrutement d’un latéral droit se fera bien sûr uniquement si Bellerin parvient à trouver un nouveau club. 

Mercato

Passons désormais au côté gauche de la défense.

Tierney restera bien évidemment au club la saison prochaine au vu de ses performances plus qu’impressionnantes cette saison. Il sera le titulaire indiscutable à gauche de cette défense, qu’elle soit à 4 ou à 3. 

Kolasinac, qui revient de prêt de Schalke 04, ne sera surement pas conservé à cause de son salaire beaucoup trop imposant par rapport à ce qu’il peut apporter à l’équipe.

Il faut donc qu’Arsenal cherche un back-up convaincant pour Tierney à gauche, car l’Écossais a tendance à se blesser lorsqu’il enchaine les matchs à très haute intensité. La piste Ryan Bertrand est évoquée depuis plusieurs semaines, mais Leicester semble avoir de l’avance sur ce dossier.

Mercato

Attardons-nous désormais du côté de la défense centrale où un gros embouteillage risque de se former au moment de la reprise. 

Comme on le sait depuis la fin de la saison, David Luiz ne sera pas prolongé pour une saison supplémentaire. Son contrat se terminera officiellement le 30 juin avant que le Brésilien aux bouclettes dorées s’en aille vers d’autres horizons. Ce départ baissera à peine le nombre de défenseurs centraux présents à la reprise, puisqu’avec les retours de prêts de Saliba et de Mavropanos, ce ne sont pas moins de 6 (!) défenseurs centraux qui devront se battre pour une place à la rentrée (si on prend en compte le fait que Chambers peut également tenir ce poste). Alors comment faire pour y voir clair dans cette mêlée de défenseurs ? 

Tout d’abord, nous pouvons prendre en compte que Chambers risque de jouer beaucoup plus souvent sur le côté droit qu’en défense centrale au vu de la concurrence pour ce poste.

Saliba, de son côté, sort d’un prêt de six mois très convaincant à Nice où il marque même le but qui condamne les Lyonnais à ne pas jouer la Ligue des Champions… Quel destin pour un ancien Stéphanois ! Comme l’a déclaré Arteta, il aura une nouvelle chance d’impressionner cet été lors de la pré-saison et s’il saisit cette chance, nul doute que le Français fera partie des plans d’Arteta pour la saison qui arrive. 

Mercato

Mavropanos a livré une bonne saison en Allemagne où, malgré sa blessure au genou, il a été titulaire à 19 reprises. Convaincant dans la défense à 3 de Stuttgart, il pourrait être un élément intéressant dans l’effectif surtout si Mikel revient à son système en 3-4-3.

Pour Holding, sa saison n’a pas toujours été brillante et il s’est montré de nombreuses fois très limité dans la relance et dans les duels en 1 contre 1. Il est peu probable qu’il retrouve une place de titulaire mais un défenseur de son profil se révèle toujours utile dans des matchs de Coupes. De plus, son statut de Home Grown et son attitude très professionnelle lui assurent quasiment une place dans l’effectif la saison prochaine. 

Gabriel a quant à lui parfaitement réussi son intégration à la Premier League en décrochant le titre de joueur du mois d’Arsenal trois fois consécutives en début de saison. Même s’il a vécu une deuxième partie de saison plus compliquée, il reste un véritable leader défensif et il restera bien évidemment dans le navire des Gunners pour de nouvelles aventures. 

Pablo Mari, sur le papier, est donc le joueur qui semble le moins apte à trouver une place dans l’équipe. Défenseur très sérieux lorsque le jeu arrive en face de lui, mais en grande difficulté lorsqu’il s’agit de défendre en reculant. L’Espagnol possède cependant des caractéristiques physiques intéressantes, notamment son jeu de tête.

MILIEU

Le milieu des Gunners est sûrement la zone du terrain qui risque de connaitre le plus de chamboulements cet été. Effectivement, l’entre jeu des Gunners a connu de grandes difficultés cette saison avec Xhaka et Ceballos proches du déshonneur dans certains matchs et un Partey qui a connu de grandes difficultés d’adaptation au championnat anglais. 

Commençons par les assurances.

Saka et Smith-Rowe, les deux wonderkids de la saison d’Arsenal, n’iront nulle part et chercheront à confirmer cette formidable saison sous le maillot des Gunners. Thomas Partey, recruté pour la somme de 50 millions l’été dernier, a affiché de belles promesses en fin de saison et nul doute qu’avec une bonne préparation, il sera un élément indiscutable au sein du milieu des Gunners. Elneny, qui n’a pas une valeur marchande très élevée, est un milieu précieux lorsqu’il s’agit de défendre et il peut même marquer sur des frappes de loin comme il l’a montré à plusieurs reprises depuis qu’il joue à Arsenal. Arteta peut compter sur lui pour tenir un résultat ou pour faire souffler un autre milieu.

Ceballos, en fin de contrat le 30 juin, fera ses valises et ne reviendra certainement pas jouer une saison supplémentaire en Premier League, lui qui a avoué ne “pas être adapté au jeu anglais”. Torreira, même si il n’a quasiment pas joué avec l’Atletico, revient de son prêt en tant que champion d’Espagne mais il ne restera pas à Londres. L’Uruguayen n’aime pas la vie londonienne. À la suite du décès tragique de sa mère, Torreira a déclaré ne plus vouloir jouer en Europe et désire retourner en Amérique du Sud pour s’occuper des siens.

C’est maintenant que les maux de tête peuvent se déclencher.

Guendouzi, en froid avec Mikel Arteta, souhaiterait quitter Arsenal et les négociations seraient déjà très bien avancées avec l’OM. Reste à savoir si les deux clubs pourront se mettre d’accord financièrement parlant. 

Granit Xhaka semble bénéficier d’un bon de sortie cet été mais le Suisse a déclaré qu’il “était concentré à 100% sur l’équipe nationale” pour l’Euro qui arrive. À moins d’un énorme rush de la part de la Roma avant samedi, on ne verra pas de mouvement tant que la Suisse est à l’Euro. Le joueur aurait plusieurs touches en Allemagne et en Italie. Un billet lors de sa vente ferait le plus grand bien aux finances d’Arsenal. 

Odegaard, en fin de prêt, s’apprête à retourner au Real Madrid. Sur le banc sous Zidane, le départ de ce dernier et l’arrivée d’Ancelotti risque de redistribuer les cartes au sein de l’effectif. Arteta et le board semblent vouloir le recruter à tout prix et en ont fait l’une des priorités de ce mercato. Le joueur semble aussi se plaire dans le nord de Londres, mais sa clause de départ et la volonté du Real de Madrid de le garder (ou pas?) rendent la possibilité de le signer plus qu’incertaine. 

Joe Willock revient d’un prêt flamboyant à Newcastle où il a enchainé 7 buts en 7 matchs consécutifs. Arteta souhaiterait lui donner plus de temps de jeu et l’inclure dans l’équipe première l’année prochaine mais sa valeur marchande a sensiblement augmentée depuis 6 mois. Une vente de Joe autour des 30 millions d’euros permettrait aux Gunners de dégager de la trésorerie pour recruter un milieu de terrain qui offrirait plus de sécurité au milieu de terrain qu’un Willock qui a finalement encore tout à prouver. 

Avec les hypothétiques ventes de Granit Xhaka, Matteo Guendouzi, Lucas Torreira ou peut-être Joe Willock au milieu de terrain, Arsenal va avoir besoin de renforcer son entrejeu cet été, c’est une évidence. Le nom qui revient avec le plus d’insistance et qui résoudrait les problèmes d’animation au milieu de terrain des Gunners est Yves Bissouma. Si aucune offre concrète n’a été transmise à son club Brighton, Bissouma désirerait rejoindre Arsenal, dont il est un grand fan. De plus, il est ami et en contact régulier avec Nicolas Pepe, qui le pousserait à venir le rejoindre dans le nord de Londres. Seul problème par rapport à son recrutement : le prix. Brighton demanderait une somme avoisinant les 50 millions d’euros pour s’attacher les services du Malien. Difficile d’imaginer Arsenal débourser une somme pareil sans d’abord vendre des joueurs.

Les Gunners seraient également intéressés par Ruben Neves de Wolverhampton. Son prix avoisinerait les 40 millions d’euros. 

Mercato

ATTAQUE

En ce qui concerne l’attaque, on dispose de beaucoup plus de certitudes concernant le futur de certains joueurs. 

Willian a été auteur d’une saison très décevante avec le maillot des Gunners et ne sera pas gardé une saison de plus. Le club souhaite s’en séparer au plus vite et attend que des offres arrivent sur la table. Aubameyang a signé un contrat en or en début de saison avec un salaire colossal. De par son âge et son statut de capitaine de l’équipe, il n’y a aucune chance de le voir partir cet été. Nicolas Pepe, auteur d’une très belle fin de saison, commence à confirmer tous les espoirs placés en lui et une grande saison avec les Gunners lui tend les bras s’il continue sur sa lancée. Beaucoup de monde au club, y compris Arteta, placent de grands espoirs en Martinelli. Même s’il a très peu joué cette saison, nul doute qu’il restera au club pour continuer à se battre pour une place dans le 11 titulaire. 

En ce qui concerne les incertitudes, les cas d’Eddie Nketiah et d’Alexandre Lacazette sont ceux qui posent le plus de problèmes. Leurs contrats avec le club se termineront en 2022 et il va falloir prendre une décision dès cet été concernant leur avenir. Lacazette a désormais passé la trentaine et un renouvellement de contrat cette année signifierait une vente plus compliquée dans le futur. Malgré sa bonne saison avec un total de 17 buts toutes compétitions confondues, le Français semble plus proche du départ. Nketiah a quant à lui complètement disparu des radars en fin de saison et le renouvellement du contrat de Folarin Balogun risque de lui barrer totalement la route. Une vente cet été serait bénéfique pour les deux parties, encore faut-il trouver un club acheteur et surtout tirer un bon prix du jeune international espoir Anglais.

Mercato

La dernière incertitude concerne Reiss Nelson. Il cumule un total famélique de 6 matchs toutes compétitions confondues cette saison (dont 1 seul en Premier League, comparé aux 17 de l’année précédente). Placardé en réserve par Mikel Arteta, et ce malgré les prestations très faibles de Nicolas Pepe et de Willian en début de saison, on ne lui a jamais donné la chance de s’exprimer pleinement sur le terrain. Alors que faire de Reiss ? L’avenir du joueur se jouera certainement lors d’une discussion avec Arteta mais si le coach ne lui promet pas du temps de jeu bien plus conséquent que celui de cette année, nul doute que le jeune anglais ira chercher meilleure fortune ailleurs. A moins que le départ de Willian lui ouvre enfin les portes de l’équipe première. 

Si Emiliano Buendia était évoqué comme la piste numéro 1 en attaque cet été, le joueur a cependant préféré rejoindre les Villains, qui aurait convenu avec l’Argentin d’un meilleur statut et d’un rôle essentiel au sein de leur effectif. Malgré une offre de 35 millions de livres transmise par les Gunners, le club a échoué dans les négociations et il se concentre désormais essentiellement sur le recrutement d’un milieu de terrain et d’un latéral défensif. 

Le mercato d’été se déroulera 9 juin au 31 aout et on risque de voir beaucoup de va-et-vient du côté de Colney.

#Corentin #AFC