Saka, l’intelligence au service du jeu

Décisif à plus d’un titre dans la qualification des Gunners en huitième de finale d’Europa League, Saka n’en finit plus d’impressionner. À 19 ans, il s’impose déjà comme un titulaire indiscutable.

Avec 23 matchs de Premier League au compteur, Bukayo Saka est le troisième joueur le plus utilisé cette saison à Arsenal. Et quelle saison ! Déjà 6 buts et 7 passes décisives toutes compétitions confondues. Son entraîneur, Mikel Arteta ne tarit pas d’éloges à son égard : “Sa forme ces derniers mois montre qu’il est un joueur très important pour nous. Je pense qu’il progresse, ses niveaux de performance ont été vraiment constants, ce qui fait de lui l’un des joueurs les plus importants de ces derniers mois.”  Elu joueur du mois à trois reprises par les supporters, son talent est également plébiscité par ses aînés.

 

 
Les positions occupées par Saka avec Arsenal Image Transfermarkt

Il faut dire que dès sa première saison pleine en 2019, Bukayo a tout de suite répondu présent. Face à Francfort, il inscrit son premier but en pro sur un magnifique enroulé du plat du pied gauche de l’extérieur de la surface et délivre deux passes décisives pour une victoire 3-0 en phase de groupes. Une prestation à en faire pâlir plus d’un, tant du haut de ses 18 ans, il parait insensible à la pression.

Il fait ses armes en coupe et s’installe rapidement dans la rotation d’Unai Emery. Puis, Kolasinac et Tierney out, le jeune anglais est catapulté par Arteta au poste d’arrière gauche. Une position délicate qu’il occupera avec brio. Preuve en est de son intelligence et de sa polyvalence, depuis son intégration en équipe première, Saka a évolué sur les ¾ du terrain.

Partout où il a joué il s’est imposé comme une option viable. C’est aujourd’hui le choix numéro un aux deux postes d’ailier. Atout supplémentaire, il est la principale variable d’ajustement d’Arteta en cours de match. Lors du retour face à Benfica, Saka, initialement en position d’ailier droit, est redescendu d’un cran en fin de partie pour faire cohabiter Aubameyang et Lacazette à la pointe de l’attaque. Dans cette position reculée, c’est lui qui trouve la faille en fin de match pour faire gagner les siens, avec un centre bien senti pour son capitaine.

Lorsqu’Arsenal évoluait avec une défense à trois ou à cinq en début de saison, Saka, positionné en piston gauche, permettait à l’équipe de passer d’un système à un autre en cours de match. “Il est plus mature et intelligent que son âge” affirmait Arteta il y a quelques semaines en conférence de presse. Cette capacité à s’adapter sans cesse à une nouvelle position et à un nouveau système est une qualité de plus en plus recherchée par la nouvelle génération d’entraîneurs.

 

Bukayo Saka, Icon Sport

 

Bukayo Saka achève une première saison dans l’élite comme meilleur passeur du club, avec 11 passes décisives toutes compétitions confondues. Auréolé d’un nouveau contrat longue durée cet été, il a également fait ses premiers pas en sélection avec l’Angleterre et disputera l’Euro cet été. Plus décisif, plus constant, plus influent, le gamin de Hale End a pris une autre dimension cette saison. À 19 ans et déjà plus de 70 rencontres en professionnel, il ne connaît pour l’instant pas de creux. Épargné par les blessures, il poursuit sa progression à vitesse grand V, à tel point que l’on peut se demander si ce n’est pas le plus gros talent de l’académie depuis Cesc Fabregas ?

 

Julien Benesteau #COYG

images Icon Sport