Arsenal – Nottingham Forest : les notes du match

Avec une équipe remaniée, pleine de jeunesse, de nouveaux venus et de revenants, Arsenal s’est largement imposé 5-0 en 16e de finale de Carabao Cup face à Nottingham Forest. Un succès dû au sérieux et aux très belles performances de nos Gunners.

La compo (en 4-2-3-1) :

Les titulaires :

Martinez (non noté) : Le portier Argentin n’a strictement rien eu à faire de la rencontre.

Chambers (8) : MOTM. L’Homme en forme du côté des Gunners. Après son but égalisateur face à Aston Villa dimanche, le défenseur Anglais a offert trois passes décisives, dont deux pour Martinelli. Au-delà de son apport offensif, Calum joue avec son coeur et ne ménage pas ses efforts. Sans faute sur ce match. Il veut clairement sa place de titulaire.

Mustafi (6) : Match tranquille pour le défenseur Allemand. Pas vraiment de situations difficiles à gérer et quelques belles transversales à son actif.

Holding (7) : Même chose que son compère de la défense centrale. La seule différence est que Rob a marqué pour son retour après sa grave blessure de décembre 2018. Et en plus il portait le brassard de capitaine sur sa tête qui finit au fond. Welcome back Rob.

Tierney (8) : Aurait pu être l’Homme du match si Chambers n’avait pas délivré trois passes décisives. Pour son premier match sous les couleurs d’Arsenal, l’Ecossais a tout bien fait. Actif dans son couloir, solide en défense, Kieran Tierney a reçu une belle standing ovation de l’Emirates à sa sortie. Pour un retour de blessure, c’est une très belle performance du nouveau latéral gauche des Gunners.

Torreira (7) : Match tranquille pour lui aussi. Toto a gratté les ballons qu’il fallait, orienté et distribué le jeu sans le moindre problème. Son association avec Willock est bien plus intéressante et complémentaire que celle avec Granit Xhaka.

Willock (7) : Le jeune Anglais est en effet très complémentaire de l’Uruguayen par son activité incessante, tant à la récupération du ballon que dans un rôle de box-to-box. Il est récompensé de son très bon match par un but dans les dernières minutes.

Özil (5) : Du Mesut au petit trot. Rien d’étincelant mais match sérieux. L’Allemand sort tout de même à la 70e alors qu’il n’a pas joué les deux dernières rencontres d’Arsenal. Bizarre.

Smith-Rowe (5) : Même avant sa sortie sur civière (choc à la tête), le jeune Gunner semblait en-dessous de ses coéquipiers malgré son envie de bien faire.

Nelson (6) : Beaucoup de déchets chez Reiss, comme depuis le début de la saison. Encore trop tendre dans la finition et le dernier geste, l’Anglais a tout de même énormément provoqué dans ce match. Il tentait encore de dribbler son adversaire à la 90e minute de la rencontre. Récompensé lui aussi en fin de match par un but sur un centre de Chambers.

Martinelli (7) : Première titularisation en compétition officielle sous le maillot d’Arsenal pour lui aussi. Et le Brésilien nous a gratifié d’un doublé sur le premier et le dernier but. Beaucoup d’envie et de courses au pressing en première mi-temps avant de s’éteindre physiquement en seconde, sans pour autant rechigner les efforts.

Les remplaçants :

Saka (pour Smith-Rowe à la 45′) (6) : Il aime provoquer balle aux pieds et déstabiliser ses adversaires, et il le fait plutôt bien. A 18 ans, le jeune Anglais a encore fait preuve de beaucoup de fougue et d’initiatives dans ses choix.

Ceballos (pour Özil à la 70′) : Tout semble facile techniquement pour lui. Aucun problème balle aux pieds. L’Espagnol fluidifie à merveille le jeu de transition des Gunners.

Bellerin (pour Tierney à la 77′) : Après sa grave blessure au genou en début de saison dernière, l’Espagnol fait donc son retour à la compétition. Il ne lui aura suffit que de deux ballons pour s’illustrer et délivrer une passe décisive à Willock. Ca fait du bien de le revoir sur une pelouse.

#Albin #COYG

Barème des notes :

10, match parfait ; 9, match exceptionnel ; 8, très bon match ; 7, bon match ; 6, match satisfaisant ; 5, match moyen ; 4, match insuffisant ; 3, mauvais match ; 2, très mauvais match ; 1, match exécrable ; 0, match ponctué d’un comportement inadmissible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *