Bournemouth – Arsenal : les notes d’une jeunesse en force

C’est le retour de la coupe préférée de ton club préféré : la FA Cup. Arsenal détient en effet le record de victoires (13) dans cette compétition. En déplacement au Vitality Stadium, les Young Gunners débutent parfaitement cette rencontre en inscrivant rapidement deux buts splendides avant la mi-temps. La seconde période est plus hachée et Bournemouth parvient à réduire le score à 1-2. Arsenal ressort logiquement vainqueur d’un match qui aura duré 100 minutes avec les arrêts de jeu. Ils se déplaceront à Portsmouth pour le prochain tour de la Cup, au mois de mars.

Les titulaires :

Emiliano Martinez : 4/10

Gardien attitré des matchs de coupe, l’Argentin n’a pas eu grand-chose à faire dans cette partie grâce à la maîtrise de ses partenaires. En revanche, il n’a pas rassuré sa défense. Peu à son aise dans les airs, il se rate sur plusieurs sorties qui auraient pu coûter chères.

Hector Bellerin : 6/10

L’Espagnol enchaîne enfin les matchs après une année 2019 quasi blanche. Juste défensivement, il était un peu bridé offensivement par le système du jour, qui penche très largement à gauche et le manque d’inspiration de Pépé dans ce match.

Shkodran Mustafi : 7/10

Il réalise une très bonne performance, dans la continuité de sa fin de match face à Chelsea. L’allemand nous a en plus gratifié d’un excellent jeu long, une qualité qu’on ne lui connaissait pas. Malheureusement il cède sa place sur blessure à l’heure de jeu après un tampon avec Martinez, espérons qu’il ne vienne pas s’ajouter à la longue liste des défenseurs blessés cette saison.

Sokratis : 5/10

Match plutôt neutre pour le Grec qui a loupé les deux derniers matchs à cause d’une maladie. On ne sait pas s’il est encore convalescent ou si ce match confirme sa perte de niveau globale cette saison. Il est vraiment à la limite de la rupture sur chaque action défensive, battu de la tête et souvent en retard.

Bukayo Saka : 8/10

Il est auteur de l’ouverture du score, à la suite d’un bon mouvement des Gunners, l’Anglais conclue parfaitement d’une lourde frappe sous la barre. Après ce but, il n’a pas cessé d’attaquer avec son compère Martinelli, dans le couloir gauche, en se montrant toujours dangereux, un vrai régal.

Mattéo Guendouzi : 7/10

Très bon à la récupération au milieu de terrain mais également dans la conservation de balle. Matteo réalise une superbe partie, dans un rôle plus reculé que celui qu’on lui connaissait sous Emery.

Granit Xhaka : 6/10

Un peu moins précis dans son jeu de passe en début de match, il réalise tout de même un match très propre, dans une position très défensive, parfois même au poste de latéral gauche pour permettre à Saka de prendre son couloir.

Nicolas Pépé : 6/10

Bien remuant sur son aile droite, l’Ivoirien n’a pas eu la réussite et la justesse technique de ses partenaires d’attaque pour faire la différence. Exténué, il cède sa place à Ceballos pour les 20 dernières minutes.

Joe Willock : 7/10

À l’origine du décalage sur les deux premiers buts, il réalise un excellent match, qui contraste véritablement avec ses dernières entrées en jeu très moyennes. S’il parvient à réitérer des prestations de la sorte dans des matchs à plus haute intensité, il pourra légitimement concurrencer Mesut Özil qui peut difficilement enchaîner les matchs tous les 3 jours.

Gabriel Martinelli : 7/10

Le Brésilien est en pleine confiance et ça se sent. Il confirme ses qualités de contre-attaquant, que le monde entier a pu apprécier face aux Blues, avec une qualité de balle et une lucidité pendant l’effort, remarquable pour un joueur de son âge.

Eddie Nketiah : 7/10

Il est parfaitement placé sur le centre à ras de terre de Saka et pousse le ballon au fond des filets pour le 2-0. Bien qu’il disparaisse un peu le reste du match dans le jeu, il n’a pas ménagé ses efforts défensifs tout le long.

Les remplaçants :

Rob Holding (Mustafi, 62′) : non noté

Une bonne entrée en jeu de Rob, qui a fait parler son sens de l’anticipation. En espérant le voir définitivement réintégrer le onze prochainement.

Dani Ceballos (Pepe, 68′) : non noté

Maitland-Niles (Willock, 90′) : non noté

#Julien #AFC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *